338 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Dictionnaire des régionalismes des îles de la Madeleine , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
338 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Voici un ouvrage de référence original et rigoureux qui permettra de découvrir que le français parlé des îles de la Madeleine est profondément enraciné dans le terreau
fertile des anciens dialectes de la France, des parlers de l’Acadie et de la mer.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 30 avril 2011
Nombre de lectures 0
EAN13 9782764411568
Langue Français
Poids de l'ouvrage 66 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,1250€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Chantal Naud
Dictionnaire des régionalismes
des
Préface de Marie-Éva de Villers
Dictionnaire DES régionalismes
De la même auteure 1993Îles de la Madeleine siècles d’histoire.1793-1993 Deux Chronologie des îles de la Madeleine. Comprend des références bibliographiques et un index. Les Éditions Vignaud , L’Étang-du-Nord, îles de la Madeleine.  ISBN 2-9803495-0-X
Parutions à venir Histoire de l’enseignement et des maisons d’école aux îles de la Madeleine. Les îles de la Madeleine en Acadie :Recueil d’articles parus dans le journal acadienL’Évangéline,entre 1883 et 1955. Avec mise en contexte historique.
Nous reconnaissons l’aidenancière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada pour nos activités d’édition.
Les Éditions Québec Amérique inc. tiennent également à remercier l’organisme suivant pour son appuinancier : Gouvernement du Québec — Programme de crédits d’impôts pour l’édition de livres — Gestion SODEC.
Les Éditions Québec Amérique inc. e 329, rue de la Commune Ouest, 3 étage Montréal (Québec) H2Y 2E1 Canada Téléphone : 514.499.3000 Télécopieur : 514.499.3010
Pour l’édition courante Direction artistique :Johanne Plante Conception du couvert :Mélanie Giguère-Gilbert Adaptation de la grille graphique :Julie Villemaire Mise en pages :Karine Lévesque Révision linguistique :Liliane Michaud
Pour l’édition originale Mise en page et montage :Les Éditions Vignaud Techniques informatiques :Michel Poirier, Inter-Lignes
Tous droits réservés.
© Les Éditions Québec Amérique inc., 2011. www.quebec-amerique.com
Imprimé et relié au Canada. 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 15 14 13 12 11 PO 468, Version 1.0
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Naud, Chantal, 1942-
Dictionnaire des régionalismes des îles de la Madeleine
Publ. antérieurement sous le titre : Dictionnaire des régionalismes du français parlé des îles de la Madeleine. L’Étang-du-Nord, Québec : Éditions Vignaud, 1999.
ISBN 978-2-7644-1156-8
1. Français (Langue) - Régionalismes - Québec (Province) -Îles-de-la-Madeleine - Dictionnaires. 2. Français (Langue) - Français parlé - Québec (Province) - Îles-de-la-Madeleine - Dictionnaires. 3. Français (Langue) - Québec (Province) -Îles-de-la-Madeleine - Étymologie - Dictionnaires. 4. Français (Langue) - Régionalismes - Acadie - Diction-naires. I. Titre. II. Titre: Dictionnaire des régionalismes du français parlé des îles de la Madeleine.
PC3645.I43N38 2011 447’.971479703 C2011-940625-X
Dépôt légal : 2011 Bibliothèque nationale du Québec Bibliothèque nationale du Canada
La photographie de la page couverture a été prise par Michel Proulx, directeur et professeur au Collège de Photographie Marsan (Montréal, Canada). Monsieur Proulx organise chaque année un stage photo d’une semaine aux îles de la Madeleine. www.safariphoto.ca www.collegemarsan.qc.ca
Chantal Naud
Dictionnaire DES régionalismes
Préface de Marie-Éva de Villers
able des matières
Préface .................................................................................................................................................................................v
Les îles de la Madeleine et leur situation dans le golfe du Saint-Laurent (cartes) .........................................................vii
Présentation .................................................................................................................................................................... viii
Reconnaissance .................................................................................................................................................................ix
LalanguedesîlesdelaMadeleine..................................................................................................................................xiv
Observations générales ....................................................................................................................................................xvi
Méthodologie et mode d’emploi du dictionnaire .............................................................................................................xx
Alphabetphonétique......................................................................................................................................................xxii
Signes et abréviations du dictionnaire ..........................................................................................................................xxiii
Dictionnaire .................................................................................................................................................................... 1
Références bibliographiques ..........................................................................................................................................301
réface
Mémoire préservée des mots d’un autre temps, recueil des mots d’aujourd’hui, leDictionnaire des régionalismes des îles de la Madeleineconstitue une œuvre unique et admirable à tous les égards.
Originaire de Deschambault, Chantal Naud vient vivre aux îles de la Madeleine en 1966 pour y enseigner le français et la littérature française. De ce fait, elle est en mesure de repérer des emplois qui se distinguent du français courant, et en particulier du français du Québec. Elle conçoit alors le projet ambitieux de brosser « un portrait du français parlé d’autrefois », d’offrir à la population des îles de la Madeleine « une synthèse des divers éléments du langage des Madelinots anciens et contemporains ».
Aul du temps, trente ans d’écoute, précise-t-elle, Chantal Naud collige avec une grande rigueur scientique des faits de vocabulaire propres aux habitants des Îles. Pour ce faire, elle recueille d’abord des mots de la bouche de ses élèves ; elle anime une émission littéraire à la radio locale et demande à ses auditeurs de lui transmettre des vocables disparus du parler des Îles. Elle poursuit ses travaux, quelque cinq années d’une recherche plus systématique, et réunit des témoins de la tradition orale de la région, de nombreux informateurs de tous les horizonshistoriens, enseignants, retraités, pêcheurs, travailleurs des Mines Seleineauprès desquels elle recueille des éléments du lexique de l’archipel qui viendront enrichir et illustrer les dénitions de sonDictionnaire.
LeDictionnaire des régionalismes des îles de la Madeleinerecense bien des mots de la mer et de la pêche, des mots qui nomment laore et la faune de la région, de même que des locutions qui décrivent le climat, ainsi qu’en témoigne cette citation illustrant les termespied-de-ventetœil-de-bouc: « Il y a despieds-de-vent(apparition soudaine de rayons verticaux du soleil à travers les nuages), puis un œil-de-bouc(arc-en-ciel brisé par les nuages, signe de mauvais temps) au sud » (Anselme Chiasson, Le nain jaune et autres contes des îles de la Madeleine). On découvre dans cet ouvrage des expressions qui s’entendent souvent aussi en Acadie ou dans les provinces françaises d’où sont venus les premiers habitants de la Nouvelle-France. On y relève également des emplois inuencés par l’anglais, commebâdrer,crackeuretrevenir back,ou encore par des langues amérindiennes, tels quemascaoui,signiant « écorce de bouleau »,mataché,au sens de « tacheté », et micouane,au sens de « cuillère de bois ». L’auteure prend soin aussi de situer bon nombre de toponymes et d’en expliquer l’origine.
- v -
Au cassant du jour(au crépuscule), les lecteurs se laisseront peut-êtreamieller(séduire par de belles paroles), verbe relevé notamment en Normandie et en Saintonge, ouminouter(amadouer). Ilsprendront l’erre(s’en aller à l’aventure) sur ladune(cordon de buttes et de vallons sablonneux qui relie les îles entre elles) pour cueillir lanette(orge sauvage) sans avoir àjorneyer(accomplir une longue besogne) ni àgrucher(grimper) sur une clôture. Ils pourront observer leschalins(éclairs de chaleur) et leséloises(éclairs suivis du tonnerre), que l’on retrouve sous la plume de Montaigne : « Cet instant n’est qu’une esloise dans le cours inni d’une nuit éternelle. » Ce mot prend aussi le sensguré de « geste rapide, action précipitée, vitesse d’exécution ». Le nomÉloizene nous est pas inconnu puisque c’est celui qu’ont adopté de jeunes Madelinots pour nommer le cirque qu’ils ont fondé en 1993 et qui connaît aujourd’hui un succès remarquable.
À l’occasion de la Francofête 2007, lors du Grand gala des Mérites du français, une plaque d’honneur a été remise à madame Chantal Naud à titre de témoignage « de la reconnaissance de l’Ofce québécois de la langue française pour le travail de rédaction duDictionnaire des régionalismes du français parlé des îles de la Madeleine», qualié par l’organisme linguistique d’« œuvre de pionnière, originale et rigoureuse ».
Nous sommes grandement redevables à l’auteure duDictionnaire des régionalismes des îles de la Madeleine,Chantal Naud, qui a su décrire et, par le fait même, préserver un fragment essentiel du patrimoine linguistique québécois.
Marie-Éva de Villers lexicographe, auteure duMultidictionnaire de la langue française
- vi -
L’archipel des îles de la Madeleine, Québec, Canada.
Situation des îles de la Madeleine dans le golfe du Saint-Laurent
- vii-
Golfe du Saint-Laurent
Océan Atlantique
résentation «[…]Par les mots qu’il contient, le dictionnaire revitète le monde dans lequel une nation. Par ses références constantes à l’univers matériel et immatériel d’une communauté linguistique, il constitue le "ciment indispensable" qui façonne la pensée collective autour d’une manière commune d’être, de penser et de vivre.[…]L’identité collective entre les membres d’une nation n’est possible que s’il existe une langue commune renvoyant aux mêmes références.» ol. (Pierre Martel et Hélène Cajolet-Laganière,Interface,16, n° 5, Montréal : 24)sept.-oct. 1995, v
En 1995, je recevais de la Corporation culturelleArrimage,la bourseClef,pour la réalisation d’unDictionnaire des régionalismes de la langue parlée des îles de la Madeleine. Ce projet visait plusieurs buts :
1.
2.
3.
Offrir à la population des îles de la Madeleine une synthèse des divers éléments du langage des Madelinots anciens et contemporains, et montrer que, bien que ces îles fassent partie de la carte géopolitique du Québec, la langue madeleinienne diffère du français-québécois aussi bien par le vocabulaire que par la prononciation.
Retrouver la richesse de certains éléments disparus du lexique de gens des Îles, en établir la « lignée », démontrer leur parenté avec des éléments de la langue d’autres régions, et, par la même occasion, rappeler le souvenir des réalités que ces mots recouvrent.
Faire ressortir l’inuence qu’ont eue et ont encore sur la langue en usage aux îles de la Madeleine les agents de transformation que sont l’enseignement uniformisé des programmes provinciaux, la régionalisation des écoles du territoire et les divers moyens de communication en rapide expansion sur l’archipel.
Après 30 années d’écoute et quelque 5 années d’une recherche plus systématique, je peux aujourd’hui présenter un premier résultat de ce projet. Il ne faut cependant pas chercher ici un traité d’apprentissage ou un correcteur de langue ; il s’agit plutôt d’unephotographiedu français parlé d’autrefois et d’aujourd’hui aux Îles et, conséquemment, d’un éclairage sur les origines, l’histoire et la vie des îles de la Madeleine et de sa population.
Ce dictionnaire s’adresse d’abord aux gens des Îles parce qu’ils sont les premiers collaborateurs de mes recherches et parce qu’ils ont toujours fait preuve d’un intérêt marqué pour leur langue. Mais il peut aussi toucher tous ceux qui abordent nos côtes et qui sont souvent dépaysés par l’exotisme du langage des Madelinots.
Enfin, en ces temps de mondialisation des idées, des communications, de l’économie, et par un mouvement d’équilibre, on assiste à une volonté accrue des régions à faire valoir leurs richesses spéciques, aussi bien culturelles que linguistiques ou économiques. Ce dictionnaire sera sans doute alors un instrument de plus pour ceux qui s’intéressent à l’évolution des langues régionales dans un milieu déterminé.
- viii -
Chantal Naud Étang-du-Nord, mars 1999.
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text