64 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Je suis (enfin !) à l'aise avec les cartes , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
64 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Réussir le contrôle continu !Comment lire et analyser une carte ? Comment sélectionner l'information à faire figurer et la synthétiser ? Quels figurés adopter ?La lecture de cartes et la réalisation de productions graphiques sont au centre du contrôle continu d'histoire-géographie en première et en terminale. En effet, la géographie s'intéresse à l'organisation de l'espace et du territoire : la carte est donc au cœur de la discipline.Cet ouvrage propose ainsi des méthodes, astuces et exercices pour apprendre à mener un vrai raisonnement géographique, à réaliser un croquis clair et propre, à construire une légende adaptée et organisée !Toutes les clés sont données pour réaliser une production graphique efficace, retenir l'essentiel du programme de géographie et pouvoir dire : je suis (enfin !) à l'aise avec les cartes ! - Lire et comprendre les cartes - Réaliser un schéma ou un croquis - Construire une légende organisée - Maîtriser le langage cartographique Les contenus proposés dans cet ouvrage sont également essentiels pour tous ceux qui ont choisi la spécialité HGGSP (Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques).

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 25 juillet 2023
Nombre de lectures 8
EAN13 9782820814975
Langue Français
Poids de l'ouvrage 10 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0498€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

JE SUIS (ENFIN !) À L’AISE AVEC LES CARTES Réalisé par Elsa Paris
AVANT-PROPOS
Dans le cadre de l’enseignement de la géographie, la lecture de cartes et la réalisation de productions graphiques font partie des capacités travaillées dès l’entrée en lycée et des méthodes à acquérir à l’issue de celui-ci. En effet, la géographie s’intéresse à l’organisation de l’espace et du territoire : la carte est donc au cœur de la discipline, qui est également structurée par le passage entre différentes échelles. Voici quelques capacités et méthodes listées par le Bulletin Ociel de l’Éducation nationale :
Nommer et localiserles grands repères géographiques ainsi que les principaux processus et phénomènes étudiés. • Utiliserl’échelle appropriéepour étudier un phénomène. • Mettre en œuvrele changement d’échelles, ou l’analyse à diFérentes échelles (multiscalaire). Transposer un texte en croquis. Réaliser des productions graphiques et cartographiquesdans le cadre d’une analyse. riovaSco,relirendrempnuqorcace,etrieécunrteprapuis, un document iconographique, une série statistique… Utiliser le numériquepour réaliser des cartes, des graphiques, des présentations.
L’étude et la réalisation de cartes permet de mieux comprendre le monde, par l’analyse des dynamiques d’organisation et de recomposition des territoires à toutes les échelles. Grâce à cet ouvrage, vous pourrez apprivoiser la carte pour mettre en pratique de vrais raisonnements géographiques, à la fois en tant qu’outil de communication (exprimer à l’aide d’une carte ce que j’ai compris) et d’investigation (interpréter les informations tirées d’une carte). Vous pourrez mettre en pratique les conseils qui s’y trouvent pour apprendre à lire une carte, transposer un texte en croquis de manière lisible, équilibrée et organisée, acquérir le réexe d’accompagner votre argumentation d’un croquis à main levée... bref, vous apprendrez à maîtriser un certain langage et vous pourrez dire : je suis enn à l’aise avec les cartes !
© rue des écoles, 2023 Éditions rue des écoles – 15 Bd Bourdon, 75004 Paris EAN : 9782820814975 Achevé d’imprimer en Europe par Mazarine Networks en juin 2023 Dépôt légal : juillet 2023 Mise en page : YACK-CONCEPTION
SOMMAIRE
PARTIE 1 : SAVOIR LIRE UNE CARTE  Activité 1 Les différents types de documents graphiques.............................4  Activité 2 Les différentes projections.............................................................6  Activité 3 Comprendre les échelles et le jeu d’échelles ................................... 8  Activité 4 Avoir des repères géographiques....................................................10  Activité 5 Analyser une carte...........................................................................12
PARTIE 2 : REPÉRER LES DIFFÉRENTS TYPES DE PRODUCTIONS GRAPHIQUES  Activité 6 Différents exercices, différentes méthodes ?.................................15  Activité 7 Le fond de carte à compléter à partir d’un texte.............................16  Activité 8 Le croquis de synthèse .................................................................... 18  Activité 9 Le schéma à main levée pour accompagner l’analyse ....................20
PARTIE 3 : CONSTRUIRE UNE LÉGENDE ORGANISÉE  Activité 10 Analyser le sujet et construire un plan pour y répondre.................22  Activité 11 Identier les éléments cartographiables ........................................24  Activité 12 Classer les phénomènes géographiques dans la légende ..............26  Activité 13 Rédiger la légende au propre...........................................................27
PARTIE 4 : MAÎTRISER LE LANGAGE CARTOGRAPHIQUE  Activité 14 Les différents types de gurés ........................................................ 28  Activité 15 La lisibilité du croquis...................................................................... 29  Activité 16 Le choix des couleurs......................................................................30  Activité 17 La nomenclature..............................................................................31 PARTIE 5 : RÉALISER LA PRODUCTION GRAPHIQUE  Activité 18 Un bon croquis est un croquis soigné .............................................32  Activité 19 L’importance de la localisation des phénomènes ...........................34
ATELIERS  Atelier 1  Atelier 2  Atelier 3  Atelier 4  Atelier 5  Atelier 6
Les lignes de forces et recompositions de la région Île-de-France ......35 Une inégale intégration des territoires à la mondialisation............ 38 L’organisation du territoire métropolitain français dans la mondialisation.....................................................................40 Les territoires de l’Union européenne dans la mondialisation........43 Les enjeux économiques en mer de Chine ......................................46 Le golfe Arabo-Persique, une région stratégique sous tension .....47
CORRIGÉS............................................................................................................................. 48
4
ACTIVITÉ 1 Les différents types de documents graphiques
Vous entendez souvent plusieurs termes en classe, qu’il ne faut pas confondre : la carte, le croquis et le schéma. Les trois termes désignent une représentation graphique, à l’aide de signes conventionnels décryptés dans la légende, d’une portion de la surface terrestre. Cela dit, ces représentations varient dans leur méthode.
La carte
Une carte, sous ses différentes formes, est une construction intellectuelle avec un langage propre, élaborée par un cartographe. Lescartes de référence, produites par des instituts ociels comme l’IGN (Institut national d’information géographique ou forestière) ou des maisons d’édition de référence, sont les plus connues du grand public : on y classe les cartes politiques, les cartes physiques, les cartes marines, les cartes routières ou encore les cartes topographiques (relief, détails du terrain). Lescartes thématiques,quant à elles, sont centrées sur un élément d’étude : la densité de population, le PIB par habitant, l’indice de développement humain… Enn, lescartes de synthèseassocient plusieurs éléments d’étude pour traiter un sujet : ce sont souvent ces dernières que vous trouvez dans les manuels scolaires.
Le croquis
Un croquis est réalisé à la main à partir d’un fond de carte. Il peut accompagner une étude de cas, constituer la synthèse du cours ou être effectué à partir d’un texte.
Le schéma
Un schéma est une production graphique à main levée, simpliée et conceptualisée qui vise à transcrire les grandes dynamiques d’organisation de l’espace. Réalisé sans fond de carte, le schéma reprend des formes géométriques simples.
Le saviez‑vous ?
er L’une des premières cartes connues date de la Préhistoire : la carte de Bedolina ( millénaire av. J.-C.) est une carte topographique gravée sur une roche dans la vallée de Camonica (Lombardie, Italie). Cette œuvre d’art rupestre représente, selon l’état de la recherche, des champs, des chemins, des cours d’eau e et des villages. La carte du monde connu du Grec Ptolémée, élaborée au siècle, est une référence en e Europe après sa redécouverte au début duX siècle. Ainsi, la cartographie, c’est-à-dire la réalisation et l’étude des cartes, est associée à la géographie depuis l’Antiquité !
........................................................................
........................................................................
........................................................................
Bretagne Pays de la Loire
........................................................................
Occitanie
........................................................................
........................................................................
Bourgogne-Franche-Comté
57 600 (Île-de-France) de 29 862 à 33 328 (n=3) de 27 542 à 29 861 (n=4) de 26 025 à 29 861 (n=4) de 22 148 à 26 024 (n=4) 15 650 (Guyane française) 9 711 (Mayotte)
Centre-Val de Loire
........................................................................
© IGN
........................................................................
........................................................................
Guyane française
Martinique
Hauts-de-France
Auvergne-Rhône-Alpes
5
PACA
Normandie
Île-de-France
Mayotte
Guadeloupe La Réunion
PIB par habitant en 2020 (euros)
Grand Est
Corse
EXERCICE
Pour analyser une carte, il faut d’abord la présenter, et donc en déterminer la nature avec précision ! Indiquez la nature de chacune de ces cartes :
Métropole hors IDF 29 175
Nouvelle-Aquitaine
6
ACTIVITÉ 2 Les différentes projections
Notre planète est sphérique mais doit, en cartographie, être traduite sur une surface plane (en deux dimensions). La carte utilise donc une projection particulière : on projette le globe sur une surface plane. L’espace représenté est alors toujours déformé : toute carte est une anamorphose, c’est-à-dire, étymologiquement, une transformation !
La projection cylindrique
Il existe différents types de projections. La plus courante est ditecylindrique. Celle deMercator, datant du e X siècle, est encore aujourd’hui l’une des plus communes. La forme des continents y est exacte mais il y a une importante déformation des surfaces, les formes étant étirées au niveau des pôles : le Groenland apparaît aussi grand que l’Afrique, qui est pourtant quinze fois plus vaste.La projection de Gall‑Petersdate des années 1970 : elle permet de prendre en compte les proportions mais déforme les continents. Les manuels scolaires privilégient d’autres projections cylindriques, moins déformantes.
Des outils de représentation
Cela dit, la déformation peut devenir un outil de représentation : ainsi, dansla carte en anamorphose, les entités cartographiées sont représentées de manière proportionnelle pour montrer l’importance d’un phénomène donné. Ce qui compte, ce n’est plus la réalité physique des surfaces et des proportions, mais l’ampleur du phénomène représenté.
Enn,la projection polaire, centrée sur le pôle Nord, permet de représenter plus facilement les ux entre l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie. Le choix du type de projection dépend, à chaque fois, des besoins du cartographe et des informations qu’il souhaite représenter.
Le centre des planisphères
Pour nir, les planisphères ne sont pas touscentréssur le même point : les plus fréquemment utilisés en France représentent l’Europe au milieu et en haut de la carte, mais ce n’est qu’une convention. Ainsi une carte est-elle toujours révélatrice d’une certaine façon de représenter le monde, qui diffère selon les pays.
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text