630 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
630 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cet ouvrage aborde en premier lieu l'argent sale, en le définissant et en passant en revue son historique au Congo. Il traite ensuite de l'acceptation du fait de "l'argent mal acquis" par la société congolaise, ce qui, pour beaucoup d'observateurs neutres, constitue le nœud du blocage sociétal. Pour finir, l'auteur explique pourquoi la situation est dramatique pour le pays et pourquoi les guerres civiles ne finissent pas après l'adoption de la corruption comme moteur des relations sociales par la société congolaise.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 février 2016
Nombre de lectures 13
EAN13 9782140000300
Langue Français
Poids de l'ouvrage 16 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Etudes africaines
Série Politique
Ambroise V B
CONGO KINSHASA
Quand la corruption dirige la République
Congo Kinshasa Quand la corruption dirige la République
Collection « Études africaines » dirigée par Denis Pryen et son équipe
Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc.
Dernières parutions
EKANZA (Simon-Pierre),Mako, administrateur français en Côte d’Ivoire (1908-1939), Un commandant à un poste colonial, au cœur des transformations économiques et sociales, 2016. WAIS (Ilyas Said),L’ambivalente libéralisation du droit du travail en République de Djibouti, 2016. KABAMBA MBIKAY (André) (dir.),Prospective pour une paix durable en RDC – Horizon 2050, 2016. KWILU LANDUNDU (Hubert),Sociologie de la santé au Congo-Kinshasa, 2016. KAMTO (Maurice), DOUMBE-BILLE (Stéphane), METOU (Brusil Mirand) (dir.),Regards sur le droit public en Afrique,2016. ROCHE (Christian),La Casamance face à son destin, 2016. IBIKOUNLÉ (Salami Yacoubou),Politiques d’éducation / formation et coopération internationale décentralisée au Bénin,2016. BAUDAIS (Virginie),Les trajectoires de l’État au Mali, 2015 NDZANA BILOA (Alain Symphorien),La fiscalité, levier pour l’émergence des pays africains de la zone franc. Le cas du Cameroun, 2015. MAMA DEBOUROU (Djibril),La résistance des Baatombu face à la pénétration française dans le Haut-Dahomey (1895-1915), Saka Yerima ou l’injuste oubli, 2015. EKANZA (Simon-Pierre),L’historien dans la cité, 2015. GODEFROY (Christine),Éthique musulmane et développement. Territoire et pouvoir religieux au Sénégal, 2015. TAMBWA N. NKULU K., GHOANYS K., MWANACHILONGWE K., MPYANA K., BUKASA K.,Le développement du Katanga méridional, 2015. FODOUOP (Kengne) (dir.),Le Cameroun. Jardin sacré de la débrouillardise, 2015.
Ambroise VBukassa Congo Kinshasa Quand lacorruption dirige laRépublique
‹ / +$50$77$1  UXH GH O eFROH3RO\WHFKQLTXH  3DULV
KWWSZZZKDUPDWWDQIU GLIIXVLRQKDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU KDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU
,6%1   ($1  
¬ <RXSL (VSpUDQFH %XNDVVD SRXU VRQ GpYRXHPHQW
Préface Ce livre n’a pas d’autre ambition que d’amorcer la discussion de mauvais effets de la corruption dans le pays en fonction du désir de l’opinion congolaise. C’est dire qu’il ne vise qu’à une reconnaissance du phénomène et qu’il comporte le plus souvent par allusion implicite plus d’une suggestion concernant des cas qui mériteraient des études plus approfondies. Parmi les difficultés rencontrées, il y a l’inexistence des données statistiques. Ce qui amène souvent la formulation des généralisations provisoires. En conséquence, il faut s’attendre à ce que presque toutes les remarques avancées dans cet essai soient demain révisées à la hausse. Tout chercheur est le bénéficiaire conscient de l’ensemble des travaux menés par ses prédécesseurs. Au fur et à mesure des années le jeu et l’échange des idées, les modifications des connaissances, l’apparition progressive de nouvelles constellations du savoir, estompent les origines au point qu’il n’est plus possible de distinguer ce que l’on croit ne devoir qu’à soi-même. Je saisi néanmoins cette opportunité pour saluer le courage de certains journaux de Kinshasa qui malgré l’effort des dirigeants à tout cacher, arrivent parfois à informer la population.Ambroise V Bukassa
9
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text