245 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Comment négocier les réformes avec le Fonds Monétaire Internationalet la Banque Mondiale , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
245 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce livre, en mettant à contributionle savoir-faire analytique et technique de son auteur et son expérience opérationnelle en la matière, permet de rendre accessible au grand public un sujet d’une grande actualité, à savoir l’ajuste ment, ses réformes et son univers de négociations avec le Fonds Monétaire International (FMI) et la Banque Mondiale (BM).Le grand apport de ce livre demeureson analyse très rigoureuse de la complexité des arbitrages qu’impliquent les réformes proposées dans un programme d’ajustement appelant au développement d’une capacité institutionnelle pouvant autoriser pour un pays en développement une meilleure maîtrise de leur contenu, de leur séquentiel, de leurs effets, de leur cohérence globale et de leur coût sociopolitique.La décomposition de ce coût en coût primaire, comme étant une fonction des déséquilibres de départ que connait un pays et de la capacité de ses pouvoirs publics à bien négocier la stabilisation de l’économie et à la conduire, et en coût secondaire, comme étant dépendant de cette réactivité et de sa célérité, est l’une des innovations majeurs de la démarche méthodologique en matière d’approche et d’évaluation de ce coût.Par ses enseignements et ses propositions, ce livre peut certainement aider les pouvoirs publics de tels pays à être mieux outillés pour négocier les réfor mes suggérées par ces programmes, à les rendre davantage faisables, à les accompagner des synergies nécessaires à l’amélioration de la vraisemblance de leur réussite entre les différentes parties prenantes à leur soutien et à leur réussite.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2017
Nombre de lectures 26
EAN13 9789938072235
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0750€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

2
SÉMI CHERIF
COMMENT NEGOCIER LES REFORMES AVEC LE FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL ET LA BANQUE MONDIALE
EDITIONS ARABESQUES ϮϬϭ7 CENTRE DE TUNIS DE LA REFLEXION STRATEGIQUE C.T.R.S
3
Liǀƌe: COMMENT NEGOCIER LES REFORMESAVEC LE FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL ET LA BANQUE MONDIALE Auteuƌ: SÉMI CHERIF Tous dƌoits de ƌepƌoduĐtioŶ, de tƌaduĐtioŶ et d’adaptatioŶ ƌéseƌǀés à l’éditeuƌ: EDITIONS ARABESQUES ISBN: ϵϳϴ-ϵϵϯϴ-Ϭϳ-ϮϮϯ-ϱ ϯϯ, ƌue LéŶiŶe-TuŶis ϭϬϬϬ Tel: ϱϭ ϳϴϯ ϭϱϰ  ǁǁǁ. editioŶs-aƌaďesƋues.tŶ E-ŵail: editioŶsaƌaďesƋues.tuŶis@gŵail.Đoŵ ĐoŶtaĐt@Đtƌs.tŶ
4
PREFACE
J’ai eu le plaisir de suivre les travaux de Sémi CHERIF sur les politiques d’ajustement pendant de longues années, et cet ouvrage en est un aboutissement heureux. Mes premiers échanges avec lui ont commencé quand il était encore doctorant à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.
A travers son sujet de thèse sur les politiques d’ajustement, il avait déjà pour préoccupation la faisabilité des programmes tels qu’ils étaient préconisés par les institutions financières internationales. Il a pu au cours de sa thèse développer une maîtrise parfaite de ces programmes sur le plan analytique. Sa grande connaissance de la logique et des conditions devant présider à leur conception et à leur mise en œuvre a été particulièrement saluée par son jury de thèse que j’avais eu l’honneur de présider.
Mes échanges avec Sémi CHERIF se sont poursuivis par la suite dans différentes étapes de sa carrière professionnelle, notamment quand il était à la tête de l’Institut d’Economie Quantitative à Tunis et de l’Observatoire de la compétitivité de l’économie tunisienne, ou encore quand je l’avais associé deux années de suite à la préparation du rapport annuel African Economic Outlook publié par la Banque Africaine de Développement et l’OCDE, pour lequel je lui avais confié l’élaboration des rapports sur les économies tunisienne, algérienne et marocaine.
Dans toute ces collaborations que nous avons développées au fil du temps, j’ai pu relever la capacité de Sémi CHERIF à mettre à contribution sa vivacité intellectuelle, son savoir-faire analytique et technique, sa faculté à avoir les bonnes intuitions pour identifier et conceptualiser les questions qui doivent être posées en rapport avec le sujet à traiter. Son livre combine de manière remarquable le résultat de ses réflexions analytiques et sa longue expérience de la politique économique en Tunisie.
Ce livre de Sémi CHERIF met à juste titre l’accent, au-delà d’une description des objectifs et du cadre logique de l’ajustement, sur les
5
enjeux associés à la réactivité du secteur privé et sur la gestion du coût socio-politique global des réformes. L’une des innovations majeures de la démarche méthodologique de Sémi CHERIF en matière d’approche et d’évaluation de ce coût est sa décomposition en un coût primaire, fonction des déséquilibres de départ que connait un pays et de la capacité de ses pouvoirs publics à bien négocier la stabilisation de l’économie et à la conduire, et un coût secondaire, qui dépend de cette réactivité et de sa célérité.
Le grand apport de ce livre demeure, cependant, son analyse très rigoureuse de la complexité des arbitrages qu’impliquent les réformes proposées dans un programme d’ajustement. Sémi CHERIF montre à juste titre que le développement d’une capacité institutionnelle est indispensable pour maîtriser les enjeux opérationnels des programmes d’ajustement dans leur contenu, la séquence des réformes et leur cohérence globale.
Par ses enseignements et ses propositions, ce livre peut certainement aider les pouvoirs publics de pays confrontés à la nécessité d’un ajustement à être mieux outillés pour négocier les réformes proposées par institutions financières internationales, à les rendre davantage faisables, et à créer chez les différentes parties prenantes une volonté collective de participer à leur réussite. Jean-Claude BERTHELEMY Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne et Membre correspondant de l'Académie des Sciences Morales et Politiques.
6
ACRONYMES
B.M :Banque MondialeB.C.I :Banques Commerciales InternationalesF.M.I :Fonds Monétaire InternationaleI.F.I :Institutions Financières Internationales (F.M.I et B.M)I.D.E :Investissements Directs EtrangersO.C.D.E :Organisation de Coopération et de Développement EconomiquesO.D.M :Objectifs du MillénaireO.M.C :Organisation Mondiale du CommerceP.E.D :Pays en DéveloppementP.I :Pays IndustrialisésR.D.M :Rapport sur le Développement dans le Monde
7
8
SOM M AI RE
INTRODUCTION ......................................................................... 11PREMIERE PARTIE : DE L’ENVIRONNEMENT POLITICO-INSTITUTIONNEL DE L’AJUSTEMENT .......................................................................... 17I.1ENVIRONNEMENTINTERNATIONAL......................... 20 I.2ENVIRONNEMENTNATIONAL .................................... 26 ENSEIGNEMENTSETPROPOSITIONSDELAPREMIEREPARTIE.................................................................................. 39 DEUXIEME PARTIE : ELEMENTS DE DIAGNOSTIC NECESSITANT LA MISE EN PLACE D’UN PROCESSUS D’AJUSTEMENT.......................... 47II.1 FACTEURS EXOGENES ET EVOLUTION DE LA STRATEGIE DE LA DETTE DANS LES ANNEES 1980..... 49 II.1.1 DU COMPORTEMENT DES B.C.I .............................. 50 II.1.2 EVOLUTION ADVERSE DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE INTERNATIONALE................................... 52 II.1.3 EVOLUTION DES STRATEGIES DE LA DETTE : ... 55 II.2 DIAGNOSTIC DES I.F.I DES POLITIQUES ECONOMIQUES DES P.E.D .................................................. 65 II.2.1 DESEQUILIBRE INTERIEUR :................................... 66 II.2.2 DESEQUILIBRE EXTERIEUR :.................................. 77 ENSEIGNEMENTS ET PROPOSITIONS DE LA DEUXIEME PARTIE.................................................................................. 83 TROISIEME PARTIE : ARCHITECTURE STANDARD D’UN PROGRAMME D’AJUSTEMENT.......................................................................... 939
III.1MODELEDE........................................ 96REFERENCE : III.2LESPOLITIQUESPROPOSEES................................. 107 III.2.1. LA STABILISATION :............................................. 108 III.2.2 L’AJUSTEMENT STRUCTUREL ............................ 115 III.3LADEVALUATIONETLALIBERALISATIONDESECHANGESEXTERIEURES .............................................. 118 III.3.1 LA DEVALUATION................................................. 118 III.3.2 LIBERALISATION DES ECHANGES EXTERIEURES ............................................................................................. 126 ENSEIGNEMENTSETPROPOSITIONSDELATROISIEMEPARTIE................................................................................ 129 III.4.1 AU NIVEAU DE LA STABILISATION ................... 131 III.4.2 AU NIVEAU DE L’AJUSTEMENT STRUCTUREL 145 QUATRIEME PARTIE: LA REACTIVITE DU SECTEUR PRIVE : VARIABLE CLE DE LA REDUCTION DU COUT SECONDAIRE DE L’AJUSTEMENT. 153IV.1DISPONIBILITEDESRESSOURCES,TAUXD’INTERETETINVESTISSEMENTPRIVE ...................... 157 IV.1.1 EFFET QUANTITE .................................................. 159 IV.1.2 EFFET QUALITE ..................................................... 164 IV.2INVESTISSEMENT PRIVE-INVESTISSEMENTPUBLIC......... 167 IV.3STABILITEINVESTISSEMENTPRIVE : ................ 171 IV.4LAPRIVATISATION ................................................. 178 ENSEIGNEMENTSETPROPOSITIONSDELAQUATRIEMEPARTIE ........................................................ 183 CONCLUSION GENERALE ..................................................... 199NOTES ......................................................................................... 211BIBLIOGRAPHIE ...................................................................... 227
10
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text