36 pages
Français

Les droits culturels : un nouveau référentiel pour les Centres culturels? Précisions à partir du droit à la culture

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
36 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  Les droits culturels : un nouveau référentiel pour les Centres  culturels ?  Précisions à partir du droit à la culture    1Par Céline Romainville       Introduction...............................................................................................................................................................................1  Partie I : Le régime juridique du droit à la culture et les Centres culturels................................................................................5  I. Les fondements éthiques du droit à la culture et les  .............................................................................5  II. Les sources du droit à la culture et les Centres culturels..................................................................................................7  III. L’objet du droit à la culture et les Centres culturels......................................................................................................11  IV. Les attributs du droit à la culture et les Centres culturels.............................................................................................13  V. Les titulaires du droit à la culture et les  ..............................................................................................17  VI. Les obligations induites du droit à la culture et les Centres culturels............................................................................18  VII. Les débiteurs du droit à la culture et les Centres culturels...

Informations

Publié par
Publié le 24 février 2014
Nombre de lectures 69
Langue Français

Extrait


Les droits culturels : un nouveau référentiel pour les Centres
culturels ?
Précisions à partir du droit à la culture

1
Par Céline Romainville


Introduction ............................................................................................................................................................................... 1
Partie I : Le régime juridique du droit à la culture et les Centres culturels ................................................................................ 5
I. Les fondements éthiques du droit à la culture et les Centres culturels ............................................................................. 5
II. Les sources du droit à la culture et les Centres culturels .................................................................................................. 7
III. Lobjet du droit à la culture et les Centres culturels ...................................................................................................... 11
IV. Les attributs du droit à la culture et les Centres culturels ............................................................................................. 13
V. Les titulaires du droit à la culture et les Centres culturels ..............................................................................................17
VI. Les obligations induites du droit à la culture et les Centres culturels............................................................................ 18
VII. Les débiteurs du droit à la culture et les Centres culturels........................................................................................... 20
VIII. Leffectivité du droit à la culture et les Centres culturels ............................................................................................ 24
Partie II : Notices bibliographiques sur le droit à la culture ..................................................................................................... 27
I. Pour ou contre les droits culturels ? ................................................................................................................................ 27
II. Human Rights in Education, Science and Culture............................................................................................................ 28
III. Le principe de standstill dans le droit des droits fondamentaux : une irréversibilité relative ....................................... 29
IV. Towards a right to cultural identity?.............................................................................................................................. 30
V. La protection internationale des droits culturels............................................................................................................ 31
VI. Human Rights and Cultural Policies in A Changing Europe. The Right to participate in cultural life.............................. 32
VII. Le pluralisme idéologique et lautonomie culturelle en droit public belge................................................................... 33
VIII. Les droits culturels et sociaux des plus 34défavorisés .....................................................................................................
IX. Les droits culturels, une catégorie sous développée de droits de lhomme .................................................................. 35
X. Autres références :.......................................................................................................................................................... 36

Introduction

Ces dernières années, le référentiel des droits humains est clairement monté en puissance
2
dans une série de politiques publiques . Pour ce qui concerne les politiques culturelles, le
référentiel des droits humains a déjà été pris en compte dans le décret relatif à léducation
3
permanente . Dans lavant projet de décret relatif aux Centres culturels, ce sont les droits
culturels qui sont, en particulier, appelés à constituer le nouveau référentiel.

Lobjet de cette note : la portée dun référentiel centré sur les droits culturels

Lidée de lavant projet de décret est de définir la contribution au développement culturel
territorial des Centres culturels comme étant la « mise en uvre des conditions de lexercice
effectif des droits culturels par les populations dun territoire ». Ainsi, les missions des


1
Céline Romainville et Chargée de recherches du Fonds de la Recherche Scientifique (F.N.R.S.) et détachée à
lUniversité Catholique de Louvain (U.C.L.). Ses travaux de recherches se concentrent sur la question du droit à
la culture, un droit fondamental auquel elle a consacré sa thèse de doctorat.
2
Voy. notamment pour le droit à laide sociale, la loi sur le droit à lintégration sociale, sur le droit au logement,
les préambules et les premiers articles des Codes régionaux consacrés au logement etc.
3
Cette montée en puissance sest traduite très concrètement dans larticle 1 du décret sur laction associative
dans le champ de léducation permanente du 17 juillet 2003.

1

Centres culturels seraient décrites « en déclinaison des droits culturels énoncés par la
Déclaration de Fribourg ».

Mais au fond, quest‐ce que sont les droits culturels ? Doù viennent‐t‐ils ? Quelle est leur
effectivité ? En quoi concernent‐ils les Centres culturels ? Et dans quelle mesure un texte
législatif consacré aux Centres culturels est‐il en mesure dappréhender ou de réaliser les
droits culturels ? Cest à ces questions que la présente contribution tente de répondre, en
4
partant principalement des résultats obtenus dans le cadre de ma recherche doctorale .

Le problème de lindétermination de la catégorie des « droits culturels »

Répondre à ces questions est une tâche impossible si lon appréhende, de manière générale
et englobante, dans une seule contribution, lensemble des droits culturels. En effet, le
vocable « droits culturels » est, en létat, trop vague et indéterminé pour quune analyse
rigoureuse de leur contenu et de leur portée juridique et politique puisse être menée à bien.

Rappelons en effet que les droits culturels est une catégorie de droits, ou plus exactement
un ensemble nébuleux qui regroupe notamment le droit à léducation, le droit de bénéficier
du progrès scientifique et de ses applications ou encore le droit de bénéficier de la
protection des intérêts moraux et matériels découlant de toute production scientifique,
5
littéraire ou artistique et la liberté scientifique et culturelle . Cette catégorie aux contours
flous englobe également les droits linguistiques, la liberté de culte mais également le très
controversé « droit à lidentité culturelle ».

La littérature inspirée de la Déclaration de Fribourg à laquelle lavant projet de décret fait
référence propose de définir les droits culturels comme un ensemble de « droits, libertés et
responsabilités pour une personne, seule ou en commun, avec et pour autrui, de choisir et
dexprimer son identité, et daccéder aux références culturelles, comme autant de
6
ressources qui sont nécessaires à son processus didentification (sic)» ou comme « les
capacités de lier le sujet à dautres grâce aux savoirs portés par des personnes et déposés
7
dans des uvres (choses et institutions) au sein de milieux dans lesquels il évolue » . Ces
droits doivent permettre à chacun de « développer ses capacités didentification, de
8
communication et de création » . Il apparaît assez rapidement que les définitions des droits
culturels proposées dans cette Déclaration de Fribourg et dans les textes associés se réfèrent
à des concepts très larges, tels que lidentité culturelle ou le dialogue interculturel, qui se
situent davantage au plan idéologique ou philosophique que jurid

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text