1 page
Français

Princesse de nuit.

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
1 page
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Princesse de nuit Je cherche cette femme ! CETTE femme du con ! Il agite la photo dans tous les sens, devant tous les passants, stupéfiés. Il est 1h du mat. Faut qu'j'la trouve, faut qu'j'la trouve bordel. Mon cœur palpite chaque fois qu'j'te regarde bébé. T'es mon putain de soleil tu le sais ça ?

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 16 août 2014
Nombre de lectures 108
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Extrait

Princesse de nuit
Je cherche cette femme ! CETTE femme du con ! Il agite la photo dans tous les sens, devant tous
les passants, stupéfiés. Il est 1h du mat.
Faut qu'j'la trouve, faut qu'j'la trouve bordel. Mon cœur palpite chaque fois qu'j'te regarde bébé.
T'es mon putain de soleil tu le sais ça ? Il embrasse la photo,un peu vieillie, déjà.
PUTAIN ! Aidez-moi bande d'enfoirés !
Il a jamais foutu les pieds dans cette ville, mais il sait qu'elle habite ici. Elle doit être connue, elle
adore sortir, faire la pute dans les bars et les clubs underground branchés.
Personne ne touche à ma princesse bordel. Il se met à chialer, il fait drôlement froid à 1h du mat.
À vrai dire, Francky avait touché le fond depuis belle lurette, il avait subitement porté ses espoirs
sur cette charmante créature. D'une étrange complexité, le charme indescriptible de la folie été
inscrit sur ses traits d'ange, lui faisant chavirer le cœur. Elle était enfer sur Terre, semant tristesse sur
son passage, ils devenaient tous barjos sous son regard. Un piège final à paumé, comme Francky.
Elle n'avait répondu à aucun de ses messages, pas un seul, sauf peut-être une fois, une promesse.
Elle lui avait fait une promesse. Sonnant comme un présage d'amour. Et il était trop dupe pour
comprendre, c'était un numéro déjà bien ficelée pour elle, une habitude.
C'était la pire des paumées, la pire des camées, la pire des putes qui n’exerçait pas le métier.
Le plus bel espoir de Francky, sa plus grande fascination, sa plus grande perte.
Il avait les larmes aux yeux, j'suis amoureux putain. AMOUREUX ! Encore un baiser sur la photo.
Les rues se vidaient peu à peu, le sens des choses aussi.
Francky le paumé, le pauvre paumé. Même le ciel en avait pitié.
Il trouva un bar, quelque part. J'la trouverais jamais putain. Jamais.
Barman ! Champagne ! On fête kek' chose ? J'suis amoureux salopard ! Un amoureux d'la bouteille
ouais. Ptet bien qu't'as raison ducon, maintenant envoies la boisson !
Il bu, beaucoup. Beaucoup trop. Il n'oublia cependant pas la photo.
Regarde ! C'est mon ange, mon bébé ! Ma ptite princesse ! Regarde enfoiré !
Le barman regarda un bref instant puis détournant le regard, secoua très légèrement sa petite tête.
Tu peux pas piger, vraiment pas. Francky avait bien raison. Nul ne pouvait comprendre dans quel
engrenage son cerveau poussiéreux été prit, nul ne voyait derrière le voile de ses yeux, la peine et la
souffrance de vivre dans un monde dont il ignorait le moindre sens. Il se raccrochait bêtement à
l'amour.
Bientôt, il sortit. Non sans avoir demandé à la faune présente dans le bar, si quelqu'un avait vu sa
dulcinée. Évidemment qu'non.
Le navire Francky s'échoua quelque pas plus loin, tenant fermement sa photo et l'espoir fraîchement
retrouvé.
Qui dans un bref coup de vent, s'envola pour parcourir seule la ville fantôme. Sur la photo ne
demeurait aucun visage, aucune forme, un cadre noir rempli de blanc. Vieillie et trempée par
l'usure.
Elle existait pourtant bel et bien, sa belle blonde. Elle dansait quelque part sous terre, dans l'ombre
et la lumière, princesse de nuit.
Pauvre Francky, pauvre Francky. Même les oiseaux pleuraient en son nom.
Si Francky avait pu parler, écrasé sur le bitume il aurait dit ceci :
J'étais déjà mort.

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text