88 pages
Français

Phénixmag nouvelles : les chutes

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
88 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Lionel Allorge : Disciples - Nicolas Bally : La Terre endormie - Henri Bé : Rencontre et La Fugue d’Amélie - Franck Boulègue : Compter les heures de la nuit - Frédéric Burian : Le Soir où les hommes disparurent - Jean-Michel Calvez : Une histoire avec chute - Yves Crouzet : Le disciple - Gaël Dubreuil : Peintre en sentiments et Le Fou d’à côté - Viviane Etrivert Gauthier : Game is over - Denis Roditi : La défaite du roi - Southeast Jones : Barbares - Marc Metziger : Problème - Timothée Rey : Sur les dents - Joël Verbauwhede : le projet R.H.

Informations

Publié par
Publié le 19 mars 2011
Nombre de lectures 477
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Extrait

SPECIAL CHUTES Phenix Mag Nouvelles Chutes Juillet 2008 10 euros ALLORGE Lionel BALLY Nicolas BE Henri BOULEGUE Franck BURIAN Frédéric CALVEZ Jean-Michel CROUZET Yves DUBREUIL Gaël ETRIVERT GAUTHIER Viviane Un scén METZIGER Marc ario iné dit de REY Timothée Jeu de R par l’éq ôles RODITI Denis uipe de Imagine SOUTHEAST Jones z.net VERBAUWHEDE Joël + 1 SPECIAL CHUTES 2 SOMMAIRE Franck Boulègue Compte r les h e u re s d e la nu i t Illustré par Emmanuelle Bonnefons EDITO SPECIAL CHUTES Illustré par Michelle Bigot Gaël D ubreuil Peintre en se nt i m e nt s 13 Frédéric Burian Le So ir o ù le s ho m m e s d i s paru ren t 17 Marc Metziger Problème 21 Timothée Rey Su r le s de nts 25 Henri Bé Renco ntr e 29 Jean-Michel Calvez Un e histo ire ave c c hu t e 31 Denis Roditi La Dé faite du ro i 37 Joël Verbauwhede Le Pro jet R. H . 43 Lionel Allorge D is c iples 51 Henri Bé La Fugue d’A m é lie 55 5 Tout le monde se souvient de l’extraordinaire plan final de La Planète des Singes. Dans un traveling arrière, Charlton Heston découvrait que la planète où il avait échoué et la Terre ne faisaient qu’une. Cette chute mémorable est due à la plume de Rod Sterling, le génial créateur de La Quatrième Dimension. Pour son nouveau recueil de textes, Phénix vous propose des nouvelles « à chute ». Surprenante, glaçante, amusante, effrayante, inattendue… Pour votre plus grand plaisir, je l’espère ! Marc Bailly Yves Crouzet L e Di sc i p l e Gaël Dubreuil L e Fou d ’ à c ôt é 59 61 Nicolas Bally L a T er r e en d or m i e 65 Southeast Jones B a r b a r es 71 Viviane Etrivert Gauthier G a m e i s ov er 75 Imaginez.net Pl u s d u r e ser a l a c h u t e 81 Phénix Mag Nouvelles Chutes, juillet 2008. 3, rue des champs - 4287 Racour - Belgique. http://www.phenixweb.net - bailly.phenix@skynet.be. Directeur de publication et rédacteur en chef : Marc Bailly Ont collaboré : Lionel Allorge, Marc Bailly, Nicolas Bally, Henri Bé, Michelle Bigot, Emmanuelle Bonnefons, Franck Boulègue, Frédéric Burian, Jean-Michel Calvez, Yves Crouzet, Véronique De Laet, Gaël Dubreuil, Viviane Etrivert Gauthier, Imaginez.net, Southeast Jones, Marc Metziger, Timothée Rey, Denis Roditi, Joël Verbauwhede. Les textes et dessins restent la propriété de leurs auteurs. 3 SPECIAL CHUTES 4 SPECIAL CHUTES Franck BoulEgue Fantastique Compter les heures de la nuit Franck Boulègue est né en 1973, dans la région lyonnaise. Il est responsable d’une bibliothèque municipale en Saône-et-Loire depuis 2001. Il collabore régulièrement à diverses publications (Phénix Web, Eclipses, Sueurs Froides, Khimaira) pour lesquelles il écrit des articles consacrés à la littérature, aux mangas, aux manhwas ainsi qu’au cinéma. Il réalise aussi des courts-métrages de vidéo-danse en compagnie de son épouse, Marisa Hayes (un de leurs films a récemment été sélectionné pour le «Yokohama Dance Film Festival»). Tard, le soir, il s’attable parfois devant son ordinateur pour rédiger des nouvelles. Ces textes vont du burlesque au fantastique en passant par le récit de voyages. 22 5 SPECIAL CHUTES ous finissez de retirer vos vêtements, vous entrez dans la cabine de douche et vous réglez la température de l’eau sur brûlant. Le liquide se répand sur votre cuir chevelu, votre poitrail, dévale le long de votre dos. Glisse jusqu’à votre pubis, où il s’abîme un instant. Pour resurgir en jets chevrotants. Il finit par s’engouffrer dans la bonde que vous tutoyez des orteils. Vous poussez un long soupir et vous vous enduisez le corps de lotions rougeâtres. Vous laissez l’eau chaude laver la fatigue de la journée. L’extirper de votre corps endolori. Vous avez quasiment la sensation de la voir, cette fatigue. Elle suit les tourbillons de l’eau mêlée de savon et de crasse, disparaît dans le réseau de canalisations. Vous lui dîtes au revoir. Vous inspectez la salle de bains d’un œil apaisé. Vous avez eu de la chance de dégoter cette chambre d’hôtel. A cette période de l’année, il n’est pas évident de s’en procurer une ainsi, à la dernière minute. Les touristes abondent dans les parages. Ils sont légion. L’Europe de l’Est leur appartient. Enfin, en un sens, elle vous appartient également. Mais vous auriez aimé planifier vos déplacements dans cette grande capitale mieux que vous ne l’avez fait. Vous ne pouviez pas deviner qu’elle serait aussi brouillonne. Aussi peu soucieuse de déterminer à l’avance l’endroit où il vous faudrait passer la nuit. Elle, la femme dans la pièce attenante. Allongée à moitié nue sur votre lit. La femme qui vous sert de compagne depuis trois nuits déjà. Qui partage vos nuits. Qui se repaît de votre sommeil. Vous l’avez rencontrée à la terrasse d’un café, alors que vous feuilletiez les pages d’un canard local. Elle vous a accosté pour vous demander l’heure. Vous lui avez offert un verre, elle est venue s’asseoir à votre table, vous avez engagé la conversation. Cette dernière s’est rapidement mise à rouler sans encombre, sur les sujets les plus éclectiques, les plus joyeusement surprenants. Il est toujours délicat de s’enquérir de l’âge d’une jeune femme. Surtout si l’on conçoit un quelconque intérêt pour sa personne. Pourtant, par la grâce d’une pirouette, vous y êtes parvenu. Vous aviez pour une fois vu juste : elle a plus de dix ans de moins que vous. Une éternité. Lorsque l’on a trente ans soi-même, cela commence à compter. Vous étiez déjà à l’Université qu’elle fréquentait encore les bancs de l’école élémentaire. Elle s’épanouit encore que déjà vous vous fanez. De fil en aiguille, vous avez décidé d’entreprendre une virée dans les hauts lieux touristiques de la région. Vous vous êtes donnés rendez-vous le soir même, à proximité de l’hôtel que vous occupiez alors. Une baraque sans âme, aux murs lépreux et aux chambres trop exiguës. Elle était déjà là avant l’heure dite, assise sur un muret, son sac à dos posé à ses pieds. Vous avez enfourné ses affaires dans le coffre de votre voiture. Puis vous vous êtes élancés en direction de la capitale et de ses délices coupables. La route s’est avérée plaisante. Sa compagnie charmante. Elle vous a laissé entendre qu’elle venait de plaquer son petit ami, un étudiant sans relief. Que la raison pour laquelle elle sillonnait ainsi le continent avait directement à voir avec cette rupture. Cela vous a laissé de marbre. Vous vous êtes contenté de penser au plaisir du moment présent, à la chaleur de son corps jouxtant le votre. Vous avez apprécié l’entendre reprendre le refrain d’une chanson qui vous tient à cœur, diffusée par
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text