26 pages
Français

MON PERE, CE SAINT HOMME

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
26 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Cet écrit explique pourquoi, mon Père de Célèbre Inconnu est devenu, à mes yeux et en toute objectivité, un St Homme.
C'est le plus grand hommage qu'une fille puisse donner à son Papa.
Je L’aime et Le Respecte pour le cadeau inestimable dont il m'a fait don : Ma Vie.

Informations

Publié par
Publié le 14 janvier 2013
Nombre de lectures 65
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Extrait

P a g e | 1



MON PERE, CE SAINT HOMME




Au cours de l’année 2002, j’ai commencé un texte dont le titre était :
Commentaire.

Je me posais des questions auxquelles je voulais répondre, tout en dissertant.

Très vite, mon propos a tourné à l’autobiographie qui s’étend de ma naissance à
ma majorité.
Et naturellement le titre c’est changé en : Comment ? Terre !

Dans ce récit, pour la toute première fois, j’ai écrit une correspondance à
l’intention de mon Père que voici :


Le seul message que j'ai a lui transmettre c'est : Merci Papa.

Merci pour avoir participé à ma conception, ma naissance, la construction de ma
personnalité.
Ta défection de ton rôle paternel si d'un côté m'a détruite, m'a meurtrie, m'a par
ailleurs permis de vivre une vie remplie d'enseignements humanistes, profonds et
sincères que je n'aurais certainement pas eu si, maman et toi auriez eu une vie normale.
Mon école a été, est, et sera, l'école de la vie, certes la plus dure qui soit donné à
quelqu'un de fréquenter, mais aussi la plus riche et la plus importante de toute.
La deuxième épreuve de ma courte existence, à cette époque, m'a été
involontairement imposée par toi, et maman il en va de soi.

Comment-en vouloir ? en vouloir à quelqu'un qui t'es étranger ?

Surtout si la moitié de son sang coule dans tes veines, que la moitié de tes gènes
sont à l'origine les siens.
Ton nom est le mien même si inconsciemment j'ai voulu l'effacer en me mariant,
comme tu t'es dissout si facilement de ma mémoire, trop immature pour pouvoir garder
en souvenir ne fusse qu'une petite image-repère que j'aurais pu garder et cultiver dans
mon jardin secret la protégeant et vers laquelle j'aurais pu me retourner dans mes
terribles moments de détresses.
Quelqu'un à qui tu ressembles et que tu ne sais pas comment il est, lui
physiquement.
Et que tu sais qu'une partie de tes origine restera peut-être à jamais lettre morte,
perdu dans les méandres d'une vie qui est tienne et qui ne t'appartiens pas.

Paradoxal comme situation, n'est-ce pas ?

J'aurais bien plus de rancœur à l'égard de maman, pour t'avoir dénigré à tort ou à
raison lors de mon enfance.

Ne dit-on pas que les absents ont toujours tort ?

Mais peut-être que si je t’avais connu notre vie commune aurait été au combien
désastreuse.
Ce que je pense est que dans une de mes vies précédente je t’ai fait pareil sans me
douter des conséquences gravissimes que mon geste auraient dans ta vie d’une part et que
mon plus gros Karma je l’avais non avec toi mais avec maman.
Ce qui est constant dans ma vie est que d’un mal naît du bien.
P a g e | 2

Dans ma vie, j’ai été souvent entourée de choses et d’autres qui sur l’instant me
paraissaient normales et anodines et qui par la suite en réfléchissant se sont révélées de la
plus haute importance.
Peut-être est-ce une déformation de mon esprit tortueux ou simplement le fait de
tout vouloir lier ou relier les évènements qui ont émaillés ma vie, mais les coïncidences
sont tout de même flagrantes, même si pour certains elles sont cousues avec du fil cassant.
Je ne suis pas petite fille de stoppeuse pour rien.
A croire que j’étais comme le Petit Poucet et ses frères quand ils suivaient et
ramassaient les pierres pour revenir chez leurs parents.

Même si toi mon géniteur, mon père a été absent tu as fortement influencé ma
vie.
Absence positive plutôt que présence négative.
C’est ce qui ressort à peine maintenant, mais pour combien d’années de
souffrance, d’incompréhension, et j’en passe.

Je sais pertinemment que tu ne me liras jamais.
Peu m’importe.
Au moins je pourrais me dire que ce texte est l’Unique que je t’aurais destiné.
Ce qui compte le plus dans cette démarche est mon intention de me réconcilier
avec ma partie obscure.
Qu’au lieu qu’elle me détruise, qu’elle me fasse avancer dans le restant de mon
existence plus sereinement.
Car en essayant de l’atomiser je me tue moi-même.

Nous sommes dans le monde de l’imperfection, des contradictions et nous sommes
là pour vivre avec les nôtres.
Bien après les avoir subites, jouées avec, refusées, ignorées, puis voyant que
quoique nous fassions elles étaient toujours là réfléchir dessus, les comprendre et enfin les
accepter.

Ne dit-on pas : Chassez le naturel il revient au galop ?

Je ne dis pas que tu es cela mais tu as été le révélateur d’une de mes plus grandes
faiblesses.
De trouver toujours l’excuse de ton absence pour cacher ma vraie nature, un
amour immodéré pour le sexe.
Mon prétexte que je sais être maintenant faux, était de rechercher chez toutes mes
conquêtes l’affection d’un père que je n’avais eue, et d’arriver là où maman et toi aviez
échoué de donner à mes enfants un foyer équilibré et stable.
Échec sur toute la ligne par une surestimation de mes possibilités, capacités
d’action et une ignorance totale des règles les plus élémentaires d’une vie en couple à for
priori quand on a un enfant.

Je n’étais pas faite pour la vie en couple et je le suis encore moins pour vivre avec
un homme.
Je suis trop personnelle et indépendante pour cela.
Je suis forte pour faire des promesses que je suis incapable par la suite de tenir.
Mon idéal est trop utopique pour exister.
Et je ne suis pas à la hauteur de mes Espérances et de mon vouloir.

Tout ce que je veux dans d’autres vies, je l’ai eu.
Ma partie qui s’en souvient a du mal à couper ces liens d’avec ces passés révolus et
de passer à autre chose.
Peut-être que c’est aussi une des leçons que je dois apprendre pour pouvoir
avancer plus loin dans l’au-delà.

Je ne t’ai pas idéalisé loin s’en faut.
Avec toutes les réflexions négatives te concernant que j’ai eu, je ne le pouvais
certainement pas.
Il m’a fallu faire et composer avec. P a g e | 3


Je ne peux t’en vouloir puisque cela a été mon choix de naître dans votre famille,
en cela un peu forcée par mes Maîtres Karmiques.
Je ne suis pas la seule, ni la dernière.

La lune a bien une face caché, le recto a le verso, le côté pile a le côté face, mais ils
existent tous et nous sont tous indispensables à une meilleure compréhension de nos
incompréhensions même s’ils ne répondent pas à tous nos questionnements.

Mais tel est le monde dans lequel où tous nous avons choisis de vivre pour notre
évolution, même si pas mal s’en défende.

Sans toi, et cette erreur de diagnostic je ne serais pas là telle que je suis, c’est pour
cela que je ne peux que t’aimer et de te remercier.


Quand je l’analyse en toute objectivité je constate la principale chose qui ressorte
me concerne.
C’est un constat d’échec dont je suis la seule responsable.
Par cette lettre je déculpabilise le rôle qu’aurait pu avoir l’absence de mon Père,
dans les difficultés que j’ai rencontré dans ma vie.
J’en assume l’entière responsabilité.
Je le dégage, je le libère d’un lien négatif qui aurait pu l’empêcher de partir l’Ame
en paix.

Retenez bien ce que je dis car plus tard, cette réflexion prendra toute son ampleur
et son exacte signification, en temps voulu.


Ma vie mouvementé ne me permettant pas de continuer mon texte, j’ai laissé un
peu tomber : Comment ? Terre !

Le temps a passé.

Mais ce temps n’a pas été perdu pour autant puisque j’en ai profité pour mettre sur
ordinateur tous mes poèmes.
Ce qui n’a pas été, croyez-moi une mince affaire, vu la quantité de poésies qui me
restait.
Mais, petit à petit, tout doucement, à mon rythme, j’y suis parvenue.

Bien que j’aie fait des études en sténo dactylo, je vole au raz des pâquerettes.
Je n’ai pas la rapidité requise et surtout je ne connais pas le clavier par cœur.

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text