2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

HISTOIRES D,AUTREFOIS

Informations

Publié par
Publié le 31 octobre 2011
Nombre de lectures 67
Langue Français

Extrait

Les felicien 5
Un froid inexpliquable descendit en moi, et fit mourrir une à
une toutes parcelles de joie qui auraient put encore exister
Jamais, je n,oublierais, le jour où Pierre obtint son certificat
d,étude.
Je le revois revenat à la ferme, brandissant son trophée, je
me souviens du regard de mon pére, de sa lourde main
posée sur son épaule
J,aurais donné dix années de ma vie, pour qu,un jour, il me
regarda ainsi
Et puis ma mére, serrant l,enfant prodige dans ses bras,
l,embrassant le caressant
Ce soir là dans, ma chambre, j,ais pleuré. J,aimais Lise
depuis ma plus tendre enfance, mais c,est lui qu,elle a
choisit
IL m,a tout prit, ne m,a rien laissé, des regards de mon
pére, aux caresses de ma mére, il semble désormais que
tout lui appartienne
Juillet, 1939, Pierre et Lise se sont fiancés. Au millieu de
tous ces gens, qui s,agitent, je suis seul, perdu dans un
monde, où j,avance
d,un pas incertain, vers un bonheur qui sans cesse me fuit.
c,est le train de l,amour qui passe sans jamis s,arréter, il
vous laisse là, sur le quai
de la gare, le coeur gros et les yeux humides
A la ferme on ne parle plus que du mariage, de Pierre et de
Lise, qui sans doute sera célébré, en août prochain
Joseph,, est heureux, il voit déjà les hectars qui, par cette
alliance, agrandiront le **Domaine des Chênes**
Quand à ma mére, probablement qu,elle se voit berçant ses
petits enfants, tout en tricotant, des chaussons, au coin du
feu
Moi, sans doute, je serais l,oncle Louis, qui se déguise à
Noêl, avec une ridicule barbe blanche, les bras chargés de
cadeaux
Mai 1940, c,est la guerre, Pierre est mobilisé, leur mariage
n,aura pas lieu, cette année
Aprés, avoir partagés leur bonheur, ils partagerons
maintenant leurs larmes, c,est comme un baume à ma
douleur, il me semble que je serais moins malheureux. Lise
a du chagrin, mais je suis là moi, pour consoler son coeur,
sécher ses larmes. Quel, bonheur, lorsque sur mon épaule
Sa jolie tête blonde se pose, elle a besoin de moi ,comme
avant, et tant pis, si je dois consoler un chagrin qui ne
m,appartient pas
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text