2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description



HISTOIRES D,AUTREFOIS

Informations

Publié par
Publié le 11 novembre 2011
Nombre de lectures 91
Langue Français

Extrait

LES FÉLICIEN N° 16
Au dos de la vingt cinquiéme page, Louis a rajouté
Quand vous saurez tout, moi, j,irais rejoindre Pierre! C,était
un accident, et devant Dieu, je le jure, si vous le pouvez
encore, padonnez-moi
C,est ainsi que par un triste jour de décembre, il y eut deux
enterrements, au *Domaine des Chênes*
Dans la petite église, tout le village était là, une odeur
d,encens flottait dans l,air.
Les hommes au fond de l,église, se tenaient debout,
casquette à la main, silencieux, à la campagne, on a du
respect pour les morts
Les femmes assisent sur les bancs de bois, mouchoirs sous
le nez parfumés a l,eau de cologne,
essayaient de retenir
leurs larmes
Au premier rang , Joseph et Toinnette, se tenaient,
immobiles, dignes, dans la douleur devant les deux cerceuils,
de chênes clair, eux aussi
cote a cote. Pierre mort par accident, Louis, qui avait eu la
malchance de ressembler à *Ademar* le dérangé,, était mort
de n,avoir jamais été aimé
Au cimetiére, dans le grand caveau en marbre, on plaça les
deux cerceuils, l,un à coté de l,autre, les deux fréres
venaient de se retrouver pour l,éternité
A la sortie du cimetiére, la neige commençait à tomber, ce
fut le retour à la ferme, où tous les trois, désorientés, virent
s,assoir devant la cheminée
où quelques bûches se consumaient, faisant danser contre
les murs des ombres inquiétantes
Qu,allons-nous faire maintenant dit Joseph ,la téte entre ses
mains?
Comment allons nous vivre,! sanglotait Toinnette éffondrée de
douleur C,est alors que Lise prit la parole
J,ais quelque chose a vous dire !
Joseph et Toinnette se retournérent vers elle, surpris
Qu,a tu donc a nous dire demanda Toinnette ?
Je suis
enceinte, annonça Lise
C ,est alors, que se produisit l,incroyable, quelque chose,
que nuls n,auraient put imaginer, Joseph et Toinnette, se
lévent, ils posent respectueusement leurs mains , sur le
ventre arrondit de Lise.
Joseph met un genoux à terre, et voici ce qu,il dira
Dieu, m,avait donné deux fils, et Dieu aujourd,hui, me les a
reprit, et voici que dans ce jour de grande douleur, il nous
fait nous fait un cadeau
Soit le bien venu, ici chez toi au *Domaine des Chênes* tu
seras notre raison de vivre. Sois le bienvenu petit **Felicien**
Dieu te bénisse
Désormais, un nouveau parfum flotte au *Domaine des
Chênes* le parfum de l,espérance
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text