2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

histoires d,autrefois

Informations

Publié par
Publié le 05 avril 2012
Nombre de lectures 78
Langue Français

Extrait

La ferme
du roux 4
Et ce soleil qui n,en finissait pas de chauffer, et moi
pauvre de moi, par politesse, j,avais eu la bonne idée d,ôter
ma casquette, s,il ne me fait pas entrer, la cervelle va me
fondre
Et l,on étaient , le vieux, l,Ombre, et moi, toujours là, face
à face, presque les yeux dans les yeux. L,inconfort de la
situaton me décida a prendre la parole. IL faut qu,on en
finisse, j,étais au bord de l,insolation
Maître ! je travaille une semaine, seulement pour la
nourriture, aprés ce sera à vous, d,en décider. Je ne vous
décevrais pas Maître !
J,étais prêt a lui promettre la lune, pourvu que s,arréta le
suplice du soleil
Le vieux aussi avait chaud , et le rouge commençait a lui
monter aux joues
Va pour une semaine, me lança -t-il, en attendant pose ton
baluchon , et va au bassin te laver, que tu pue comme un
bouc en rut
Je nen demandais pas plus, et me précipitais vers ce
bassin tant espéré pour y étancher ma soif, et faire
disparaitre l,odeur du soit-disant bouc en rut. Mais derriére
ses carreaux opaques, toujours méfiant, le vieux me guettait
As-tu manger ? me cria t-il ?
Non maître, pas depuis ce matin. Les gargouillis de mon
estomac en témoignaient
Rentre ! Irma va te servir, un homme qui a le ventre vide
ne vaut rien
L,Ombre avait donc un nom *Irma* J,entrais. Une odeur de
confiture de fraises, et de soupe au lard flottait dans l,air.
Etrange mélange,
Tout aussi étrange que ses occupants
Le vieux vint s,assoir en face de moi, et posa deux verres,.
S,il continue a me regader ansi, il va me couper l,appétit, a
croire qu,il n,a jamais vu un breton affamé
Bois -tu du vin ?
Non maître je ne bois que de l,eau,
L,eau c,est pour les bonnes femmes, et le bénitier du curé.
Chez nous les hommes ça boit du vin, et ceci dit, il remplit
nos deux verres a ras-bord. Je bus d,une seule traite ce
vin, qui me tomba dans l,estomac comme une pierre au
fond d,un gouffre, et loin de me raffraichir, il ne fit
qu,augmenter, la température
Quel âge a-tu ? me demanda le vieux
Dix sept ans, Maître. IL se tourna vers elle et chuchota, il
est de l,âge du notre
Lorsque plus tard je traversais la cour, pour aller aux
écuries, où le travail m,attendait, je croisais, un jeune
homme, les cheveux en bataille, son air ahuri, son regard
vide et indifférent, ne me laissa aucun doute. C,était le
*Notre* qui rentrait .Triste personnage. Un pur produit de la
ferme
Ainsi commença ma vie à **La ferme du roux** . Nous
étions six, Gaston et Irma, leurs fils Gustave, Jean le
bossu, Suzanne qui sortait de l,assitance publique, et moi le
breton
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text