Contrôle de lecture Tartuffe
3 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Contrôle de lecture Tartuffe

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
3 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Contrôle de lecture Tartuffe, Molière 1. Pourquoi le personnage de Tartuffe n’apparaît-il qu’à l’acte III ? Quel autre personnage n’apparaît pas non dès la première scène ? Pourquoi Molière a-t- il choisi précisément ces deux personnages ? 2. Qui est Elmire ? Précisez son importance dans l’intrigue de la pièce. 3. Orgon et Tartuffe se trouvent au centre de deux intrigues qui s’entremêlent. Lesquelles ? 4. Quelles sont les relations entre Orgon et Dorine ? Peut-on dire que ce sont les rapports habituels entre un maître et sa domestique ? 5. Orgon dit à son beau-frère, Cléante : « Mon frère, ce discours sent le libertinage. » (acte I scène 5). Expliquez ce que cela signifie. Cléante est-il vraiment un libertin ? 6. Pourquoi peut-on dire que la dissimulation est un élément essentiel de l’intrigue ? Précisez tous les aspects que peut revêtir cette dissimulation dans la pièce. 7. « Mais les gens comme nous brûlent d’un feu discret, Avec qui pour toujours on est sûr du secret. Le soin que nous prenons de notre renommée Répond de toute chose à la personne aimée ; Et c’est en nous qu’on trouve, acceptant notre cœur, De l’amour sans scandale et du plaisir sans peur. » (acte III scène 3) Commentez ces phrases en montrant en quoi elles sont révélatrices du personnage de Tartuffe. 8. Pourquoi peut-on dire que, dans cette pièce, Orgon recouvre la vue ? 9. Quel double danger Orgon court-il aux actes IV et V ? 10.Quelle volonté supérieure l’Exempt représente-t-il ?

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 20 septembre 2013
Nombre de lectures 7 444
Langue Français

Extrait

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

Contrôle de lecture
Tartuffe, Molière

Po ur quo lie pe r so nnagede Tar tuffe n’appar aîti lqu’à l ’acte III ? Que l autr e
personnagen’apparaîtpasnondèslapremièrsecène?PourquoiMolièarte
i l cho i si pr éci séme nt dceusx pe ? r so nnage s

QuiestElmire?Précisezsonimportancle’idnatrnisguedelapièce.

OrgonetTartuffesetrouvenatucentrededeuxintriguesquis’entremêlent.
Le sque l l e s ?

Que l l es sr e l e nesntr ati o ne tDo r eOr go P?e uto ndi i ne ce so ntl r eque s eo ntl
r appo r ts habi tue l s e ntr e un maîtr e e t sa do me sti que ?

Or go n di t à so n be aufr è r eC, l éante : frère, ce discours sent le« Mon
libertinage. » (acte I scène 5). Expliquez ce que cela signifie. Cléante estil
vraiment un libertin ?

Pourquoi peuton dire que la dissimulation est un élément essentiel de
l’intrigue ? Précisez tous les aspects que peut revêtir cette dissimulation dans
la pièce.

«Mais les gens comme nous brûlent d’un feu discret,
Avec qui pour toujours on est sûr du secret.
Le soin que nous prenons de notre renommée
Répond de toute chose à la personne aimée ;
Et c’est en nous qu’on trouve, acceptant notre cœur,
De l’amour sans scandale et du plaisir sans peur. » (acte III scène 3)
Commentez ces phrases en montrant en quoi elles sont révélatrices du
personnage de Tartuffe.

8. Pourquoi peuton dire que, dans cette pièce, Orgon recouvre la vue ?

9. Quel double danger Orgon courtil aux actes IV et V ?

10.Quelle volonté supérieure l’Exempt représentetil ? Montrez que la dernière
scène est un hommage de Molière à ce personnage représenté par l’Exempt.

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

Contrôle de lecture  correction
Tartuffe, Molière

Tar tuffe n’appar aît qu’à l ’acte III, e t Or go nà l a scè ne 4 de l ’acte I. Ce l a
permeàt upl eOr go n/ Tar tuffe e tl a r e l ati oqnui l e sM o i èdreepe l ndr el e co i
unit,grâceauxrépliquesdesapuetrressonnages.

Lepersonnagde’Elmiresetransformeaufuretàmesuredelapièce.Deplus
e n pl us co nsci e ntede so n po uvo i rsur Tar tuffe , e l l epr e nd fi nal e me nt
l’initiativedelarelatioeneesletgesesstiuqnovtolarpeslueoqovrpellet
confondrelefauxdévotauxyeuxd’Orgon.Elleadoncunevocationde
« me tte ure n scè ne » (co mme Do r i ne )e t co nsti tue de ce fai t l ’un de s
personnagesessentide è ce .l sl a pi

Intriguematrimonialeàl’italienneM:arianeveutépouserValère,mais
Or go n ve utlmaar i e r à Tar tuffe .
 Intr i guedi gne de l a far ce l: e mar i(Or go n),l a fe mme(El mi r e )l,’amant o u
pl utôt ce l ui qui so uhai te r ai t l ’êtr e (Tar tuffe ).

Do r i nee st l o quace ,e l l edi t ce qu’e l l epe nse à so n maîtr e ,ce qui agace
pr o di gi e use me cnet l ui ci .De même , e l l e co nse i l l eM ar i ane s,a je une
maîtr e sse .

Cléanteincarnelesvaleursdelamesure,del’humanitéetdelavraiefoi.Il
s’o ppo sedo ncà Tar tuffe .Il r e ndai nsi e xpl i ci telsadéme sur ede tuffe e t Tar
l ’égar e me ndt’Or go n.C’e st l e cl ai r vo yanot ppo séà l ’ave ugl equ’e st Or go n.
M ai sl e s di sco ur sde Cl éante n’o nt pas de pr i se sur Or go n,qui a subi
l ’e ndo ctr i ne me nt du faux dévo t.

Dissimulatiodn’OrgonsouslatablepourconfondreTartuffe(acteIVscène
4).
 Di ssi mul ati o dne Dami s pe ndantl a scè ne3 de l ’acte III o ùTar tuffe décl ar e
sa fl amme à El mi r e .
 Tar tuffe de mandant à Do r i ne «: sein que je ne saurais voirCouvrez ce. »
(acte III scène 2).
 Hypocrisie, c’estàdire dissimulation de ses sentiments, pensées… bref de
sa vraie nature par Tartuffe.

Ces phrases sont révélatrices de toute l’hypocrisie de Tartuffe.

8.

9.

Il refuse de croire à la trahison de Tartuffe, qui l’a endoctriné, avant de
l’avoir vue de ses propres yeux.

Il a légué ses biens à Tartuffe et se voit contraint de quitter sa maison. De
plus, des documents déposés chez lui par un ami risquent de le compromettre
auprès du roi. Tartuffe n’a donc pas seulement tenté de séduire la femme
d’Orgon, son bienfaiteur. Il va jusqu’à lui prendre tous ses biens et le chasser
de chez lui sans en éprouver le moindre remords. Cela ajoute une dimension
tragique à la fin de la pièce, mais l’arrivée de l’Exempt renverse l’ordre des
choses.

10.Il représente Louis XIV, qui a œuvré pour l’autorisation de la pièce. C’est
donc un moyen pour Molière de le remercier. C’est l’étape supérieure de la
déclinaison du thème du regard, puisque c’est finalement l’œil du roi qui
perce l’imposteur. C’est en quelque sorte un appel de Molière au pouvoir
royal pour combattre l’imposture.Tartuffe « estune comédie du regard qui
commence dans les ténèbres de la crédulité et s’achève sous le regard
omniscient du prince. » (présentation p.31)

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents