4 pages
Français

TdR Etude Coordination ONU Env Energie 9 mai 08

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
4 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Termes de Référence Appui au renforcement de la coopération et de la coordination des programmes et stratégies du système des Nations Unies dans le domaine de l’Energie et de l’Environnement en Tunisie. Titre: Consultation pour l’évaluation des interventions des agences des NU dans les domaines de l’Energie et de l’Environnement et proposition d’un mécanisme de coordination. Durée: 15 jours Début de mission: le plutôt Unité en charge de recrutement: Bureau du Coordinateur Résident à travers le Programme des Nations Unies pour le Développement, bureau de pays Tunisie Contexte : Au mois de décembre 2006, le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable a demandé à la Coordinatrice Résidente (CR) des NU en Tunisie d’effectuer un état des lieux des activités et réalisations du système des Nations Unies dans le domaine de l’Environnement, afin 1)d’avoir un aperçu général des différents programmes et projets des NU concernant ce domaine, 2)de mettre en relief le rôle et la contribution de chaque agence, 3)d’identifier les programmes où les interventions se chevauchent et/ou se complètent, 4)d’identifier de nouveaux axes de collaboration et de coordination conjointes au sein des NU durant la phase de programmation 2007-2011, et de créer de nouvelles opportunités de partenariat. En Tunisie, les programmes et activités relatifs à l’énergie et/ou l’environnement sont mis en œuvre par un grand nombre d’agences des NU telles que ...

Informations

Publié par
Nombre de lectures 77
Langue Français

Extrait

Termes de Référence Appui au renforcement de la coopération et de la coordination des programmes et stratégies du système des Nations Unies dans le domaine de l’Energie et de l’Environnement en Tunisie. Titre:Consultation pour l’évaluation des interventions des agences des NU dans les domaines de l’Energie et de l’Environnement et proposition d’un mécanisme de coordination.Durée:15 jours Début de mission:le plutôtUnité en charge de recrutement:Bureau du Coordinateur Résident à travers le Programme des Nations Unies pour le Développement, bureau de pays Tunisie Contexte : Au mois de décembre 2006, le Ministère de l’Environnementet du Développement Durable a demandé à la Coordinatrice Résidente (CR) des NU en Tunisie d’effectuer un état des lieux des activités etréalisations du système des Nations Unies dans le domaine de l’Environnement, afin 1)d’avoir un aperçu général des différents programmes et projets des NU concernant ce domaine, 2)de mettre en reliefle rôle et la contribution de chaque agence, 3)d’identifier les programmes où les interventions se chevauchent et/ou se complètent, 4)d’identifier de nouveaux axes de collaboration et de coordination conjointes au sein des NU durant la phase de programmation 20072011, et de créer de nouvelles opportunités de partenariat. En Tunisie, les programmes et activités relatifs à l’énergie et/ou l’environnement sont mis en œuvre par un grand nombre d’agences des NU telles que le PNUD, la FAO, le PNUE, l’UNESCO, le FIDA et l’ONUDI, qui ont été activement engagées dans ces domaines durant les cinq dernières années. Ces activités mises en œuvre avec un grand nombre de partenaires ont couvertun large spectre de problématiques de développement et de défis dans le domaine de l’Environnement. La programmation des NU s’inscrit dans le Cadre Stratégique de l’Aide au Développement des NU (UNDAF), qui garantit que toutes les interventions contribuent conjointement à la réalisation des priorités nationales. Dans le cadre de l’ UNDAF en coursqui couvre la période 20072011, des interventions spécifiques à l’Environnement contribueront, d’une manière transversale, aux quatre axes principaux de l’ UNDAF à savoir: 1) Disparités, égalité et qualité de la vie; 2) Jeunes et Adolescents; 3) Emploi et4) Mondialisation. Un inventaire récemment établi par la CR révèle très peu d’exemples de coopération inter agences dans le domaine de l’Environnement réalisée au cours du précédent UNDAF et aucun mécanisme structuré de coordination et de partage de l’information n’a été établi, ni par les agences ellesmêmes, ni par le Gouvernement. En d’autres termes, les informations et les différentes activités des agences n’ont pas été régulièrement partagées ni discutées. Bien que plusieurs d’entre elles collaborent avec les mêmes ministères, elles ne traitent cependant pas avec les mêmes départements au sein de ces ministères, ce qui n’a pas permis un échange d’information sur les projets des unes et des autres ni favorisé l’identification de domaines pour des interventions communes. Cette tâche a été rendue encore plus difficile pour les agences qui ne sont pas représentées localement ou pour les projets exécutés dans le cadre de programmes régionaux, exemple du PNUE, qui, dans certains cas, sollicite l’appui duPNUD,  1
pour la mise en œuvre de ses projets mais collabore également directement avec le Gouvernement sans même en informer le bureau de la CR ou l’équipe de pays des NU. Ceci ajoute à la confusion qui existe déjà entre les partenaires et les donateurs quant au rôle et interventions du système des NU dans ce domaine. Une analyse et un inventaire détaillé des activitésdes NU dans les domaines de l’Energie et de l’Environnement, permettront aux agences des NU d’identifier, avec leurs partenaires nationaux, de nouveaux domaines de collaboration et d’établir une programmation plus ciblée de chaque agence afin d’atteindre conjointement les objectifs définis dans l’UNDAF, et ce, en fonction de leur domaine d’expertise respectif et avantages comparatifs. Afin de garantir un suivi et une évaluation continus des activités dans ce domaine et d’assurer que les programmations futures soient plus ciblées et plus efficaces, tout en relevant la visibilité du système des NU, un mécanisme coordonné sous l’égide de la CR et de l’Equipe de pays des NU sera mis en place pour les chargés des programmes d’environnement des différentes agences des NU. Objectif principal de la consultation:l’objectif principal de la consultation est d’évaluer les principaux domaines d’intervention des différentes agences des NU (aux niveaux local et régional) (UNEP, UNDP, FAO, UNIDO….), de proposer des axes pour des initiatives conjointes et un mécanisme de coordination commun aux agences des NU, permettant ainsi plus de coopération entre elles et un renforcement du partenariat. Tâches Spécifiques des consultants: Les consultants sont appelés à accomplir les tâches suivantes: Consulter les documents de projets et les sites web pour rassembler les Ø informations sur les activités des NU dans le domaine de l’Environnement. ØPrésenter les objectifs stratégiques et les orientations de chaque agence des NU Ø en matière d’exécution et/ou financement des projets dans le domaine de l’Environnement et de l’Energie Collecter les informations détaillées directement auprès des agences des NU et Ø de leurs partenaires nationaux sur les programmes d’Environnement et d’Energie Réaliser un état des lieux analytique/ détaillé des activités et des programmes en Ø cours et planifiés dans les domaines de l’Environnement et de l’Energie pour la phase 20072011 (qui fait quoi, où et quand). Effectuer une enquête rapide auprès des partenaires nationaux sur leur niveau de Øconnaissance et de perception des rôles et activités des agences NU dans le domaine de l’Environnement en Tunisie. (cet exercice mettra en relief le besoin d’échange d’information et en communication); Effectuer une enquête rapide sur les principaux donateurs en Tunisie (BAD, Ø Banque Mondiale, UE et la plupart des donateurs bilatéraux) et voir leur intérêt à financer des programmes conjoints des NU dans le domaine de l’Environnement.Proposer un mécanisme pour renforcer la coordination entre les agences des NU Ø et identifier les opportunités pour des programmes conjoints dans ce domaine.
2
Organiser une table ronde rassemblant les agences UN et les principaux Ø partenaires nationaux pour débattre des résultats de l’évaluation et déterminer les futures actions de coordination. Produits attendus 1): français etUn rapport détaillé (2030 pages à part les annexes) en deux langues anglais. Ce rapport doit clarifier le rôle de chaque agence des NU dans le domaine de l’Energie et de l’Environnement, les aspects où elles se complètent et les niches de collaboration possible pour des programmes conjoints. Le rapportdoit contenir au moins :i) Une brève description des mandats des différentes agences des NU présentes dans ce domaine, ii) un aperçu général de leurs programmes et projets, partenaires, budgets et sources de financement(y compris les données sur les donateurs et les fonds fiduciaires) etiii) des recommandations pour les activités de coordination futures et programmes conjoints. (Ce document sera produit sur Microsoft Word et remis en versions papier et électronique à laCR et au PNUD).2)Le programme et une présentation power point pour la Table ronde, coprésidée par un représentant du Gouvernement (Premier Ministre ou Ministre de l’Environnement et du Développement Durable et le Ministère des Affaires étrangères) et les agences NU, sur les principales conclusions et recommandations de l’évaluation. Calendrier Les consultants national et international sont appelés à remettre leur travailavant le 12 juin 2008. Le niveau d’effort est estimé à 15 jours pour le consultant international et 30 jours pour le consultant national et programmé comme suit : Pour le consultant International §Prémission/ lecture des documents:3 jours §Rencontres avec les agences et les partenaires:7 jours; discussions avec les parties prenantes, partenaires nationaux et donateurs,étude du plan de développement national des rapports sur les efforts d’intégration sectorielle des questions liées à l’environnement, sur les enseignements tirés, les bonnes pratiques et les recommandations §Rédaction:5 jours; validation en atelier etfinalisation du rapport avec les recommandations. Le consultant national commencera 15 jours avant le consultant international Qualifications Les qualifications requises des consultants: ·gestion deNiveau universitaire en économie ou planification du développement, ressources naturelles/environnement, sciences sociales ou équivalent.·Bonnes connaissances du système des NU et de ses activités·Expérience de 5 ans de travail au moins dans le domaine de l’environnement et une maîtrise des concepts et aspects sociaux, économiques et environnementaux du développement durable.
3
·Des compétences conceptuelles et analytiques excellents et une compréhension claire du processus du mainstreaming.·Capacité à présenter les concepts complexes d’une manière claire et précise. ·Bonnes connaissances en informatique:Word, Excel, PowerPoint et internet.Modalités de mise en oeuvre de l’étude Les consultants assureront leur travail sous la supervision du CR et du Bureau du PNUD.La langue de travail sera le français et le document remissera en français et en anglais.
4
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text