192 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Stringbags , bd

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
192 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Si vous réalisez un peu trop souvent des exploits incroyables, ils finiront par vous demander de faire l'impossible. Les équipages embarqués de la Royal Navy n'avaient en guise de bombardier-torpilleur qu'un biplan sous-motorisé et mal armé, une relique des temps anciens tout juste bonne à figurer dans l'inventaire d'un musée : le Fairey Swordfish. C'est à bord de ce tas de bois et de ficelles, ce Stringbag, que les escadrons anglais écrivirent certaines des pages les plus glorieuses de leur histoire.À partir de l'histoire vraie de différents équipages de Swordfish, le scénariste Garth Ennis (The Preacher, The Boys) nous livre un récit de guerre et de courage, une épopée épique, assaisonné de son légendaire sens de l'humour.

Informations

Publié par
Date de parution 08 février 2023
Nombre de lectures 38
EAN13 9782889524716
Langue Français
Poids de l'ouvrage 294 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0400€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

STRINGBAGS
STRINGBAGS_mep.indd 1STRINGBAGS_mep.indd 1 12.12.22 11:4312.12.22 11:43www.collection-cockpit.com
www.editionspaquet.com
© 2020 Story and Text Spitfire Productions Ltd.
Illustrations Paul Jason Holden
Published with permission from Dead Reckoning,
an imprint of the Naval Institute Press, Annapolis, Maryland.
All rights reserved
© BELG Prod. 2023
pour la version frpour la version françaiseançaise
TTrraduit de l'aduit de l'anglais (États-Unis) par Philippe Nihoul
reÉdition numérique · P1 édition · PAO : F AO : Fabien Lehalleabien Lehalle
ISBN : 978-2-88952-471-6 · Dépôt légal : janvier 2023ISBN : 978-2-88932-398-2 · Dépôt légal : janvier 2023
Imprimé en Belgique par Delabie
STRINGBAGS_mep.indd 2STRINGBAGS_mep.indd 2 12.12.22 11:4312.12.22 11:43
STRINGBAGSGARTH ENNIS PJ HOLDEN
Scénario > GARTH ENNIS
Dessin > PJ HOLDEN
Couleur > KELLY FITZPATRICK
STRINGBAGS_mep.indd 3STRINGBAGS_mep.indd 3 12.12.22 11:4312.12.22 11:43
STRINGBAGSSTRINGBAGS_mep.indd 4STRINGBAGS_mep.indd 4 12.12.22 11:4312.12.22 11:43STRINGBAGS_mep.indd 5STRINGBAGS_mep.indd 5 12.12.22 11:4312.12.22 11:43STRINGBAGS_mep.indd 6STRINGBAGS_mep.indd 6 12.12.22 11:4312.12.22 11:43c'était déjà un miracle qu'ils
aient pu remplir leur mission.
7
STRINGBAGS_mep.indd 7STRINGBAGS_mep.indd 7 12.12.22 11:4312.12.22 11:43La tâche à accomplir était difficile en
soi, mais, en plus, les avions étaient
des antiquités. Tout Le budget de la
Royal Navy était destiné aux cuirassés
et, donc, au lieu de
bombardierstorpilleurs modernes, les équipages
de la Fleet Air Arm devaient se
contenter du Fairey Swordfish.
STRINGBAGS_mep.indd 8STRINGBAGS_mep.indd 8 12.12.22 11:4312.12.22 11:43il avait beau avoir été mis en service en 1935, il ressemblait à une relique
de la Guerre précédente. Il aurait été plus à sa place dans ces cieux
sillonnés par les biplans et les triplans. construit sur une armature
de bois et de métal recouverte de tissu, sa vitesse maximale ne dépasse
pas 100 miles par heure, moitié moins que celle de l’avion de combat ennemi
le plus lent. L’armement, en dehors de la charge utile, consistait en
deux médiocres mitrailleuses de petit calibre, une pour le mitrailleur à
l’arrière, une pour le pilote, à charge pour lui d’en faire ce qu’il pouvait.
Dans le cockpit à ciel ouvert, les trois
hommes d’équipage communiquaient entre
eux par des tubes acoustiques. Même dans
le ciel méditerranéen, la température en
altitude était épouvantablement basse.
Leurs seuls atouts étaient
donc la jeunesse et
l’entraînement de leurs
équipages. ni l’un ni l’autre
n’avait encore fait ses preuves.
Et pourtant, cette nuit-là,
comme tant d’autres…
… Ils sont montés à bord,
ont décollé, et sont partis.
1 : À tous vos gars,
dans ce qu'ils entreprennent
STRINGBAGS_mep.indd 9STRINGBAGS_mep.indd 9 12.12.22 11:4312.12.22 11:43Quoi ?
Je disais
Quoi ?que…
Pas la peine de
Saletés de tubes hurler, mon vieux.
acoustiques ! Je disais : Je t’entends
qu’est-ce que…
très bien !
Pops, Ollie
joue encore au con !
tu connais le signal Espèce de crétin !
de reconnaissance Tu ne peux pas arrêter
du jour ?tes conneries, juste Vert,
une fois ? je crois.
Tu prends
la guerre beaucoup Mais j'en
trop sérieusement, mettrais
Archie ! Tu le pas ma main
sais bien ! au feu.
10
STRINGBAGS_mep.indd 10STRINGBAGS_mep.indd 10 12.12.22 11:4312.12.22 11:43Très
rassurant ! …
Je ne vois pas
pourquoi vous vous inquiétez.
Nous sommes parfaitement
reconnaissables !
Oui, sauf qu’avec
le barnum qui se prépare,
ils ne vont pas prendre de
risque ! si notre gueule ne
leur revient pas, ils vont
juste nous dégommer ! Contente-toi de tirer une
fusée verte, veux-tu ? Tu es absolument Ah, ouais, ok !
certain de vouloir alors On décolle
faire ça ?pour un vol d’essai et,
une demi-heure plus
tard, ce sont trois
espions qui reviennent
dans un Stringbag
capturé ? Un avion dans
le soleil.
Oh, merde… Attendez…
Tout va bien,
pas de panique. Ce sont
des Fulmar.
11
STRINGBAGS_mep.indd 11STRINGBAGS_mep.indd 11 12.12.22 11:4312.12.22 11:43Je n’aime pas
l’allure de ces
engins…
Cette saloperie est bien
trop grande. On dirait un Hurricane
Bah, eux semblent La Marine se retrouve qui serait passé à la moulinette. Et
apprécier la nôtre, encore une fois pourquoi s'alourdir avec un deuxième
alors relax. avec des rebuts… bonhomme, c’est pas supposé
être un chasseur ?
Au moins, eux, ils ont
huit mitrailleuses. moi, je me
sens un peu comme si j'avais
Un arc et des flèches !
Tu connais
tes classiques,
Pops…
arrêtez,
Il n’y a pas de
quoi rire !
Ou bien une arbalète,
avec laquelle tu pourrais
descendre un albatros. Et,
donc, attirer la malédiction
éternelle sur nous*.
* Allusion à The Rime of the Ancient Mariner, poème
de Samuel Taylor Colleridge (1834) (NDT)
12
STRINGBAGS_mep.indd 12STRINGBAGS_mep.indd 12 12.12.22 11:4312.12.22 11:43Le patron l’a
bien expliqué : la Navy Et bien sûr,
n’exerce le contrôle cette bande de gominés
sur l’aviation embarquée veut la récupérer. Ce qui
que depuis l’an dernier. signifie que nous devons
Jusque-là, c’était leur montrer ce que nous
la chasse gardée de savons faire, à eux et
l’Air Force. à tout le monde ! …
Ton résumé de
la situation est J’aimerais bien
déprimant, Archie. voir ces connards
essayer, tiens… ah, tiens,
en parlant
Et pourtant de ça…
foutrement exact !
Alors qu’on sait
faire tout ce que
la RAF fait… et
se poser sur un
porte-avions,
en plus !
C’est le moment
de nous montrer tes
talents, maestro !
13
STRINGBAGS_mep.indd 13STRINGBAGS_mep.indd 13 12.12.22 11:4412.12.22 11:44à la fin de 1940, le sort de la
GrandeBretagne ne tient plus qu’à un fil. Seule,
face à une Europe entièrement occupée par
les nazis, elle se retrouve assiégée par
mer et dans les airs et ne peut compter
que sur les troupes de son lointain empire
pour renforcer sa puissance militaire.
Pour affamer les Britanniques, les
sousmarins d’Hitler coulent tous les navires
marchands qui croisent leur route, tandis
que la Luftwaffe bombarde Londres et
les grandes villes presque chaque nuit.
Ne pouvant compter que sur La Manche et sur
la Royal Air Force pour les défendre contre une
invasion, les Britanniques tournent maintenant
un regard anxieux vers la Méditerranée et
la ligne de vie que leur assure le canal de
Suez, route d’acheminement du pétrole et des
matières premières venues d’Orient. Car une
autre menace grandit : l’Italie de Mussolini.
Maintenant que son allié allemand a effectué
le gros du travail, le dictateur fasciste a
déclaré la Méditerranée Mare Nostrum, " notre
mer". Aucune des nations vaincues ne peut lui
contester cette revendication. Et nul ne sait
si la Grande-Bretagne en est encore capable.
STRINGBAGS_mep.indd 14STRINGBAGS_mep.indd 14 12.12.22 11:4412.12.22 11:44En occupant la Libye, l’Italie menace les troupes
britanniques d’égypte, quatre fois moins nombreuses.
Dans les airs, le rapport des forces est encore plus
défavorable. Et, en mer, les nouveaux bâtiments de
guerre italiens surclassent les vieux vaisseaux de la
Royal Navy qui, de surcroît, ont bien trop de missions
à remplir sur un territoire beaucoup trop vaste.
Le canal de Suez, la base militaire de Malte
et les routes maritimes de Méditerranée : les
enjeux sont cruciaux. S’ils viennent à tomber
aux mains de l’ennemi, les conséquences seront
incalculables. Dans cette situation désespérée,
toutes les propositions sont examinées, même
les plus bizarres et les plus farfelues.
Celle adoptée par la Navy est
baptisée Opération Judgement. Elle
va faire entrer la nuit du 11 novembre
1940 dans les livres d’Histoire.
15
STRINGBAGS_mep.indd 15STRINGBAGS_mep.indd 15 12.12.22 11:4412.12.22 11:44Quatre
tentatives…
Il vous a fallu
quatre tentatives
pour apponter cet
après-midi. Vous avez
dû vous y reprendre à
quatre fois…
commandant,
l'approche
n'était pas
bonne. Je…
Silence !
Vous réalisez de
quoi nous avons l’air vis-à-vis
des autres escadrilles ? Pire
encore, vis-à-vis de la flotte
tout entière ?
Ce sont des pitres
de votre genre qui ridiculisent
les pilotes de l’aéronavale. C’est à
cause de types comme vous que nous
nous voyons attribuer des zincs
tout juste bons pour le musée.
Vous faites de nous
la risée générale !
monsieur
le Capitaine de
vaisseau Shanks, je…
je proteste !
N’en faites
rien ! Croyez-moi,
ça vaut mieux
pour vous !
16
STRINGBAGS_mep.indd 16STRINGBAGS_mep.indd 16 12.12.22 11:4412.12.22 11:44Même le reste de la Navy se fout
de nous ! Oh, elle a bien mis à flot
un ou deux porte-avions, mais elle
préférerait de loin faire joujou
avec ses jolis cuirassés
étincelants.
" La fleet air arm ?
Qu’est-ce que c’est ? Oh,
vous voulez parler de la
composante aérienne, c’est
bien comme ça qu’on
appelle ce truc ?… "
Certains d’entre
nous sont convaincus que
l’avenir de l’aviation se trouve
en mer.
nous veulent prouver Et c’est
notre valeur… exactement le
problème avec
vous trois.
Voyez-vous…
Je vous ai bien
observés, ces
deux derniers
mois…
Vous êtes
là, sans jamais
réellement être
avec nous. Vous
en faites juste
assez pour ne
pas vous faire
virer, mais pas
plus. le minimum
syndical.
Je me demande où
vous serez lorsque
viendra le temps de vraiment
tout donner. Lorsque nous
aurons besoin de gars qui
n’ont pas peur de prendre
des risques !
17
STRINGBAGS_mep.indd 17STRINGBAGS_mep.indd 17 12.12.22 11:4412.12.22 11:44commandant,
Nous… nousnous faisons de
allons nous améliorer, notre mieux ! …
commandant.
Qui vous
a autorisé
à parler ? M’étonnerait…
Votre
" mieux " vous
vaut de faire
partie des
réservistes
pour cette
opération.
Lorsque nous
décollerons de
l’Illustrious, Absolument,
d’ici quelques commandant. Comptez
nuits, je prie sur nous !
pour que vous
n'ayiez pas
à quitter
le pont.
Rompez !
Je ne veux
plus entendre un
putain de mot !
Oh, encore
une chose…
18
STRINGBAGS_mep.indd 18STRINGBAGS_me

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text