Management : Adhésion et Cohésion , livre ebook

icon

176

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2017

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

176

pages

icon

Français

icon

Ebook

2017

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Qu’est-ce qu’un bon manager ? Comment bien orienter et diriger ? Comment avoir des collaborateurs motivés ? Comment communiquer avec eux ? Comment provoquer l’adhésion ? Comment développer son leadership ?



Si vous vous posez ces questions, ce livre est fait pour vous. Il vous apportera des réponses précises et concrètes et vous permettra de développer dans vos équipes un haut niveau de performance et une agréable ambiance.

Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

06 novembre 2017

Nombre de lectures

36

EAN13

9782368323137

Langue

Français

JoëlBerger


MANAGEMENT

ADHESIONet COHESION
Préambule


Pourquoi cette rencontre entre nous au travers de ce livre ?Parce que c’est vous et parce que c’est moi, pourrait-ondire en paraphrasant Montaigne parlant de son amitié avecEtienne de la Boëtie. Mais assurons-nous en bien :

Pourquoi vous ? Parce qu’il s’adresse à ceuxqui ont compris que le fonctionnement collectif n’est passpontané, et que la capacité d’un groupe àparvenir à des résultats n’est pas naturelle.Elle repose sur l’aptitude de ceux qui font le nécessairepour créer et entretenir la motivation, la dynamique,l’organisation et la cohésion nécessaires. Sic’est votre cas, bienvenue dans ce parcours de bonnes pratiquessur le management, cet art de faire atteindre des objectifs àun collectif humain.

Pourquoi moi ? Parce que, comme vous, j’ai cherchéà bien faire, pendant plus de 20 ans, dans l’exercice decette science non exacte qu’on apprend sur le terrain. Ce quim’a donné envie de transmettre un certain nombre d’idéesqui avaient fait leur preuve, peut-être selon le vieux principeque ce l’on sait faire, on le fait et que ce qu’on nesait pas faire, on l’enseigne. J’ai donc ensuite consacréenviron 25 ans à l’accompagnement et àl’entraînement de managers et à la cohésionde leur comité de direction ou de leurs équipes. Vousimaginez bien que j’ai pu identifier un certain nombre desituations dont la répétition était tellequ’elle n’avait plus rien de fortuite. Ce serait dommagede ne pas vous faire gagner du temps en vous les faisant partager.

Le management des personnes est un art de terrain. C’est donclà qu’il s’apprend. J’ai eu la chance, d’yavoir de bon « maîtres » et je doisbeaucoup à tous mes collaborateurs avec qui j’ai sisouvent, mais sans jamais m’en lasser, ressenti le goûtincomparable de la réussite collective.

En situation, le jugement, le courage et de bons principes sont plusdéterminants que des processus appris. Je ne joue donc audonneur de leçon qu’avec humilité, en mettant àvotre disposition des recettes qui ont fait leurs preuves et quipourront augmenter la palette de vos possibilités lorsque vousen ressentirez le besoin. Manager est en effet réjouissantmais de plus en plus exigeant. D’un côté lesattentes des directions se renforcent sous la pression desactionnaires ou des Marchés. D’un autre, les attitudeset décisions acceptables pour l’animation et lasélection des personnes sont de plus en plus encadrées.

Je suis de tout cœur avec vous et je serais heureux si ce livrepeut vous aider à vivre cette fonction avec plus de résultatsmais aussi plus de plaisir.
Introduction
Lesbuts du management

J’avais une trentaine bien frappée quand j’ai étérecruté dans un poste de Responsable commercial dans unesociété prestigieuse et, au premier « reporting »,j’étais assez content de venir présenter ce quej’estimais d’assez bons résultats. Quand monpatron m’a dit « je ne vous ai pas embauchépour atteindre nos objectifs, on savait le faire avant votre arrivée.J’attends autre chose d’un manager de votre qualité ».Flatteur mais inquiétant. Cet homme ne manquait pas d’humour,il n’empêche que ma nuit suivante a ététrès préoccupée par le contenu de l’expression« un manager de qualité ». C’estquoi un manager ? Et, tant qu’on y est, commentallons-nous aborder le sujet dans ce livre ?

Parti d’Italie, semble-t-il, sous la forme de « maneggiare »et de France sous celle de « ménager »,le mot management est revenu d’outre-manche lourdement chargéen sens. On le trouve couvrir l’ensemble des fonctions del’ « administration industrielle et généraledes entreprises », nom donné par Henri Fayol il y aenviron un siècle, augmenté depuis de secteurs nouveauxcomme la Qualité, les systèmes d’information oule marketing, et de toutes les questions économiques,stratégiques et sociologique de l’entreprise, ou plusgénéralement d’une organisation ou d’unprojet.

Le livre que vous avez dans les mains se centre sur une partie bienprécise de ce vaste domaine : la partie proprementhumaine, c'est-à-dire l’art de rendre efficace un groupede personnes en regard d’objectifs établis. Certainsl’appellent management opérationnel, d’autres lenomment management de terrain, management humain ou management deproximité. En espérant que cela répond e à vos attentes et vous encourage à poursuivre votrelecture, je vous précise la définition du managementtelle que nous allons l’aborder:

La fonction du management humain a pour butd’optimiser l’efficacité individuelle etcollective des membres d’un groupe. De faire qu’unensemble de personnes réussisse à obtenir des résultatsdéfinis, en donnant le meilleur de leur énergie.

Ce livre ne traite donc pas d’économie, ni de gestion,de stratégie ou de qualité, de production. Il estcentré sur la motivation, la dynamique, la cohésion etla synergie des équipes. Cet art, dans lequel un chef debande a parfois plus de savoir-faire qu'un diplôméfraîchement émoulu de ses hautes études,constitue un point essentiel de la large palette de responsabilitéet de savoir-faire d’un dirigeant.

La dimension humaniste de la fonction est fondamentale. Mais autantles êtres doivent être respectés et compris,autant mélanger les genres est coupable devant le tribunal del’improductivité qui ne manquera pas de sanctionner toutmanager dont la tendresse est inconsciente des réalitéséconomiques comme de celles des imperfections du psychismehumain. Si le souci des personnes fait partie de la mission d’unmanager, il serait rapidement douloureux d’oublier que ce n’estpas pour cela qu’on le paye, sauf dans un club de vacances. Samission consiste essentiellement à faire obtenir àl’équipe qui lui est confiée, ou qu’onattend de lui de constituer, les résultats attendus.

Sans que ce soit l’objectif recherché, Il est bienévident que la capacité à créer uneambiance agréable fait partie du talent d’un manager.Non seulement l’efficacité du groupe en dépendmais encore faut ajouter que la vie n’a aucune raison d’êtredésagréable et que rien ne se fait de bon sansenthousiasme ni passion.

Que doit « faire » un manager ? A priori,rien. Qu’elle est belle, en effet, l’image du capitaine,les yeux sur la ligne bleue de l’horizon, la casquette ajustéeet la veste impeccable, immobile sur la passerelle. Il questionne ?On lui apporte l’information. Il donne un ordre ?Quelqu’un s’occupe de le transmettre. Il semble ne rienfaire, sans en ressentir la moindre gêne. Qu’on leréveille dans la tempête et il dira : « hommesde peu de foi… ». L’homme actif pourrait s’enétonner, et le gestionnaire étroit pourrait mêmepenser gagner du budget en supprimant son poste dans l’organigramme.Mais les gens d’expérience savent à quel point ilest utile et que ce n’est pas sur ce qu’il fait qu’onle juge ou que l’on a confiance en lui. C’est sur le faitque le navire arrive à destination dans les meilleuresconditions. Sa mission est dans le résultat.

Tout cela n'est pas qu'une affaire de connaissances. C'est aussi uneaffaire d’attitude et de comportement. C’est mêmesouvent une affaire d’émotions autant que de raison. Endehors de quelques bons conseils pour débutants, le managementhumain ne s’apprend pas dans les écoles, fussent-elles"grandes". Pas plus qu'on apprend un sport en restant assis: la pratique est nécessaire. Nombreux sont donc ceux quiabordent l'entreprise vierges en la matière, puis qui font dumanagement avec leur naturel et sans le savoir, comme d'autres ontfait de la prose. Souvent fort bien, mais parfois en faisant face àdes difficultés sans disposer de repères pour trouverde bonnes issues.

Cesont ces points de repère que j’essaierai de vous donneren évitant l’illusion de tracer un modèle idéalde manager ou d’enchaîner une suite de recettessimplistes. Vous pourrez les utiliser soit pour faciliter votreréflexion ou satisfaire une recherche d’améliorationpersonnelle, soit pour chercher des issues lorsque vous rencontrerezdes difficultés. Dans les domaines où vous obtenez lesrésultats et le degré de motivation que vous souhaitez,ne changez rien. Restez vous-même, et faites-en profiter lesautres.

Je vousai divisé le sujet en quatre parties :

Unepremière rappelle les sources de la motivation humaine. Ellepermet de comprendre quels leviers permettent de mobiliser l’énergiede ses équipes.

Ladeuxième partie vous apporte des outils pour amener etmaintenir la performance individuelle à son meilleur niveau.En d’autres termes : comment maîtriser l’actionde vos collaborateurs sans casser la motivation.


Unetroisième partie est consacrée au jeu collectif :au-delà des performances des individus, comment augmenter lasynergie, grâce à une bonne cohésion, maintenuepar la régulation des interactions.

Pourconclure, une quatrième partie rappellera quels sont lesattributs personnels et les compétences spécifiquesqu’un manager doit avoir pour réussir tout ça.On y fera un large détour par la case « communication »,outil de base du manager.
Partie I – Mobiliser l’énergie
1 – L’indispensable motivation

La volonté qu’ont les plantes à pousser estincoercible, au point qu’on en voit parfois traverser le bitumede nos vieilles routes. Elle caractérise la vie. Nous aussi,humains, en fonction de notre tempérament, nous sommesnaturellement doués de plus ou moins d’énergievitale, qu’on appelle aussi énergie psychique, dontl’origine n’a pas d’évidence scientifique.Ses raisons d’être restent donc soumises à toutessortes de croyances possibles. Mais ce qui nous intéresse ici,c’est qu’elle est nécessaire à la prise dedécision et la mise en mouvement (d’où, vousl’aurez compris, le nom de motivation).

Ce qui pousse les hommes à agir n’a pas fini d’occuperles philosophes, les éthologues ou les psychologues. Lavolonté de survivre, bien sûr, mais aussi le besoin depouvoir, la libido, le besoin de se protéger de ses angoisses,le narcissisme, le besoin d’économiser son énergie… on n’a pas fini d’en faire le tour. On ditvolontiers que la motivation peut être créée parl’en

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text