Invitation au coaching , livre ebook

icon

191

pages

icon

Français

icon

Ebooks

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

191

pages

icon

Français

icon

Ebook

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Dès les premières pages, vous êtes transporté loin de chez vous.
Le héros vous amène à cheminer avec lui dans sa découverte du coaching. Avant d'être un ouvrage de référence présentant les objectifs et les techniques, ce livre est un roman qui vous permet d'appréhender les multi-facettes du coaching et les bénéfices que vous pouvez en tirer. Votre vie va être transformée. Dorénavant, vous n'entendrez plus le mot coaching sans être en éveil. Vous ne prendrez plus une décision comme vous la preniez jusqu'à présent.
Vous ne gérerez plus votre temps comme avant. En vous invitant à voyager, ce livre est une bouffée d'air dans votre quotidien professionnel. Destiné aux managers, aux cadres en charge des ressources humaines au sein d'une entreprise du secteur privé comme de la fonction publique, aux étudiants en management, à toute personne intéressée par le coaching, ce manuel, conçu comme un roman, fait le point sur cette pratique et permet d'en découvrir les multiples facettes.

Voir Alternate Text

Publié par

Nombre de lectures

39

EAN13

9782847692037

Langue

Français

Remerciements
Une envie de transmettre une passion, et le projet de livre a démarré.
Je tiens à remercier toutes celles et tous ceux sans lesquels il n’aurait pas abouti :
– Merci à celle qui m’a fait découvrir le coaching. Merci à Sophie Bosset-Montoux.
– Merci à ceux qui m’ont transmis leur passion au fil de ma formation. Merci à Michel Giffard, Françoise Engrand et Gérard Monpin. Merci tout particulièrement à Michel, pour sa relecture et les signes de reconaissance positifs qu’il m’a adressés.
– Merci à Gaël Letranchant qui m’a fait confiance et qui a offert une place au monde des possibles dans ses collections !
– Merci à Luc Boyer pour ses conseils judicieux.
– Merci à Sandrine Leturcq pour sa relecture pointilleuse, sa disponibilité et ses encouragements.
– Merci à Pierre Vitte, mon mari, pour son soutien précieux en toutes circonstances.
– Merci à Robert et Françoise Blanchard, mes parents qui m’ont communiqué l’envie d’apprendre.
– Merci à Guillaume, Aurélien, Sophie et Pierre mes enfants qui m’ont vivement encouragée tout au long de ce projet.
Invitation au coaching

Isabelle Vitte-Blanchard
Le code de la propriété intellectuelle du 1 er juillet 1992 interdit expressément la photocopie à usage collectif sans autorisation des ayants droit. Or, cette pratique s’est généralisée dans les établissements d’enseignement supérieur, provoquant une baisse brutale des achats de livres, au point que la possibilité même pour les auteurs de créer des œuvres nouvelles et de les faire éditer correctement est aujourd’hui menacée.
© Editions EMS, 2010
Nous rappelons donc qu’il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement sur quelque suport que ce soit le présent ouvrage sans autorisation de l’auteur, de son éditeur ou du Centre français d’exploitation du droit de copie (CFC) 3, rue Hautefeuille, 75006 Paris (Code de la propriété intellectuelle, articles L.122-4, L.122-5 et L.335-2).
9782847691245
Sommaire
Remerciements Page de titre Page de Copyright PRÉFACE INTRODUCTION - Première rencontre PARTIE 1 - À LA DÉCOUVERTE DU COACHING
Première séance Le cadrage Deuxième séance La visualisation Troisième séance Les valeurs Quatrième séance La vision Cinquième séance Les croyances Sixième séance Le poids du costume à endosser Septième séance Le changement Huitième séance La gestion d’équipe Neuvième séance Le monde des poSsibles
PARTIE 2 - TECHNIQUES DU COACHING
Chapitre 1 « Miroir, dis-moi qui je suis ! » Chapitre 2 « Quelle est ta demande ? » Chapitre 3 « Je t’écoute » Chapitre 4 « Elargis ton horizon ! » Chapitre 5 « Quel sens donner à ce que je fais ? » Chapitre 6 ≪ Libère-toi de tes préjugés ! ≫
Chapitre 7 ≪ Bravo, tu as réussi ! ≫ Chapitre 8 « Fais-toi plaisir !» Chapitre 9 « Chasse les impossibles et laisse venir les possibles ! » PARTIE 3 - MODALITÉS DU COACHING
Chapitre 1 Les principes du coaching Chapitre 2 L’entretien de coaching Chapitre 3 La détontologie de la fontion de coach Chapitre 4 Les différentes formes de coaching Chapitre 5 Vers un changement profond et durable ! Chapitre 6 À vous de jouer !
ÉPILOGUE BIBLIOGRAPHIE
PRÉFACE
Platon rapportait que Socrate, le philosophe, peu de temps avant sa mort, fit la rencontre du jeune Théétète, le premier à qui il appliqua son talent d’« accoucheur d’âme ». Pour Isabelle Vitte-Blanchard, le coaching était né, et la maïeutique en traçait les premiers principes.
Sur le même mode, celui du dialogue entre l’élève et son maître, Isabelle Vitte-Blanchard invite, autant qu’elle initie, le lecteur à l’art du coaching. Pièce de théâtre, roman, ou manuel cet ouvrage offre un aperçu de l’accompagnement personnel et professionnel appliqué à toutes les situations.
Avec le talent d’un vrai coach, forte de son expérience à l’Assemblée nationale et à la Direction générale de plusieurs Chambres de Commerce d’Industrie, elle nous guide à la recherche de cet équilibre individuel et parfois précaire. L’expérience vaut fontaine de jouvence surtout lorsque le coaché, devient, à son tour, coach lui-même. Séance après séance, on retiendra que l’essentiel, en coaching, réside dans l’ouverture à l’autre.
Jusqu’à la fin de l’ouvrage, le lecteur garde à l’esprit la « pépite » offerte au soir de la première séance, sous forme de citation. « Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles » disait
Sénèque qui fut, à bien des égards, le Socrate romain. S’ouvre alors, pour le lecteur, tout un Monde des possibles .
Christine Lagarde, Ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi
INTRODUCTION
Première rencontre
Paul Charpentier contemplait la mer et se demandait une fois de plus dans quelle galère, il allait s’embarquer.
Voilà neuf jours qu’il était parti en voyage, seul, pour la première fois de sa vie, et depuis lors, il n’avait cessé de ressasser toujours la même question : « Dois-je y aller ? ».
Il avait découvert de multiples paysages, certains d’une beauté surprenante, peut-être parce qu’il avait pris le temps de les regarder. Il avait pris la route du Simplon, avait longé les lacs italiens, traversé la longue plaine du Pô. Quel plaisir ! D’autant qu’il avait l’impression que tous ces paysages lui appartenaient. C’était la saison où les touristes avaient décidé de rester chez eux. Il avait choisi de n’emprunter que des routes secondaires, pour profiter davantage, de son voyage. Il avait visité de nombreux monuments, des églises, des palais, il avait admiré les œuvres d’art à la Pinacoteca di Brera à Milan. Il n’était jamais resté aussi longtemps dans un musée : une demi-journée. D’habitude, il parcourait les salles, s’arrêtait au gré de ses humeurs devant tel ou tel tableau. Là, peut-être, pour chasser la question qui le taraudait, ou tout simplement parce qu’il avait du temps, il avait acheté le catalogue de l’exposition, s’était assis devant de nombreux tableaux qu’il avais pris le temps de contempler. Son esprit s’échappait : il pensait à sa famille, qui lui avait permis de faire ce voyage de ressourcement ; à sa ville, qu’il habitait depuis sa naissance, à son patron, qui n’avait pas apprécié qu’il parte en cette saison, alors que l’activité de l’entreprise battait son plein. Mais il avait ressenti le besoin pressant de quitter son quotidien, pour un voyage que certains appelleront initiatique.
Il s’était régalé dans les petits restaurants aux senteurs méditerranéennes. Sur les côtes dalmates, il avait mangé avec délectation, midi et soir, poissons et fruits de mer. Parfois, bien sûr, il regrettait d’être seul et de ne pas partager ce plaisir. Mais il savait aussi que c’était le prix à payer pour voir clair en lui.
Il avait noué de nombreux contacts, avait discuté avec des pêcheurs, des guides, des artisans… Tous avaient en commun une passion pour leur métier, ce qui l’avait d’ailleurs interrogé : parlerait-il avec la même conviction, le même élan, de son travail. S’il était honnête avec lui-même, il répondrait « non ».
Il était arrivé en Grèce sous un soleil réconfortant. Mais rien n’y avait fait : il n’avait toujours pas trouvé de réponse à la question qu’il ressassait depuis des mois.
Cadre dans une PME de 200 personnes, marié, père de deux enfants, il avait très envie de se présenter à la mairie de la ville où il habitait. Le maire actuel terminait son troisième mandat, et rien de remarquable n’avait été réalisé au cours des six dernières années. On aurait même pu dire, au cours des dix-huit dernières années. On sentait une absence de souffle de l’équipe municipale en place, et Paul Charpentier se lamentait de voir « sa » ville végéter, alors qu’il y avait tellement de choses à valoriser et à mettre en place.
Il avait conscience que ce ne serait pas simple tous les jours, qu’il lui manquait beaucoup de compétences, que la fonction

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text