Analyse statistique de données textuelles en sciences de gestion , livre ebook

icon

201

pages

icon

Français

icon

Ebooks

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

201

pages

icon

Français

icon

Ebook

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Les contributeurs de cet ouvrage ont eu pour souci de présenter aussi bien les méthodes et concepts de base de l'analyse et de la fouille de données textuelles que des applications de recherche sous un angle à la fois pédagogique et méthodologique.


Le développement exponentiel des données textuelles et les possibilités de traitement automatisé de ces dernières offrent de nouvelles opportunités d'études et de recherche. Les sciences de gestion intéressées par la vie de l'entreprise et de ses parties prenantes : membres de l'entreprise, consommateurs, grand public, doivent pouvoir se saisir de cette matière qualitative. La tradition de l'étude quantifiée des textes s'enrichit constamment, elle peut être mobilisée au service des problématiques de gestion : compréhension de l'individu au travail, compréhension du consommateur, compréhension de la communication de l'entreprise constituent autant de champs d'application illustrés par cet ouvrage.

Voir Alternate Text

Publié par

Nombre de lectures

48

EAN13

9782847691788

Langue

Français

Analyse statistique de données textuelles en sciences de gestion

CLAIRE GAUZENTE
Dominique PEYRAT-GUILLARD
LUDOVIC LEBART
JACQUES ROJOT
Remerciements
Les auteurs tiennent à remercier le Professeur Alain CAPIEZ, Codirecteur du Laboratoire Angevin de Recherche en Gestion des Organisations, pour le soutien qu’il a apporté à ce projet.
Le Code de la propriété intellectuelle du 1 er juillet 1992 interdit expressément la photocopie à usage collectif sans autorisation des ayants droit. Or, cette pratique s’est généralisée dans les établissements d’enseignement supérieur, provoquant une baisse brutale des achats de livres, au point que la possibilité même pour les auteurs de créer des œuvres nouvelles et de les faire éditer correctement est aujourd’hui menacée.
© Éditions EMS, 2007
Nous rappelons donc qu’il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement sur quelque support que ce soit le présent ouvrage sans autorisation de l’auteur, de son éditeur ou du Centre français d’exploitation du droit de copie (CFC) 3, rue Hautefeuille, 75006 Paris (Code de la propriété intellectuelle, articles L. 122-4, L. 122-5 et L. 335-2).
ISSN 1777-439X
9782847690774
Sommaire
Page de titre Remerciements Page de Copyright PRÉFACE INTRODUCTION GÉNÉRALE PARTIE 1 - FONDEMENTS THÉORIQUES
CHAPITRE 1 - CONTENU DES DISCOURS ET APPROCHE STATISTIQUE CHAPITRE 2 - CONCEPTS, MÉTHODES, OUTILS
PARTIE 2 - APPLICATIONS EN COMPORTEMENT ORGANISATIONNEL ET GRH
CHAPITRE 3 - PRINCIPES ET ÉTAPES D’UNE ANALYSE DES DONNÉES TEXTUELLES : L’EXEMPLE DE L’IMPLICATION PROFESSIONNELLE CHAPITRE 4 - L’ANALYSE DE DONNÉES TEXTUELLES AVEC ALCESTE ET WORDMAPPER : UNE EXPLORATION COMPLÉMENTAIRE DES FORMES D’IMPLICATION AU TRAVAIL
PARTIE 3 - APPLICATIONS EN MARKETING
CHAPITRE 5 - L’ANALYSE DE DONNÉES TEXTUELLES AVEC SPHINX : UNE APPLICATION À LA PERSONNALISATION SUR INTERNET CHAPITRE 6 - FOUILLE DE DONNÉES TEXTUELLES AVEC WORDMAPPER : UNE APPLICATION À L’ANALYSE DES OPINIONS DE CONSOMMATEURS EN LIGNE
POSTFACE BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE PRÉSENTATION DES AUTEURS
PRÉFACE
Ludovic Lebart Directeur de Recherches au CNRS
L’information recueillie sous forme de textes libres ou de réponses à des questions ouvertes possède des qualités spécifiques et maintenant bien connues : plus de sincérité, plus de richesse, plus de créativité, plus de critique aussi, incluant d’ailleurs parfois même la critique de la question posée, impossible à recueillir autrement. La plus simple des questions ouvertes, la question Pourquoi ? (posée par exemple après l’achat d’un produit ou à propos de l’utilisation d’un service) apparaît vite incontournable à ceux qui l’ont recueillie et analysée. Ces qualités de l’information sous forme textuelle sont fondamentales pour ceux qui veulent comprendre ce que pense ou souhaite un client, ce qui motive un consommateur, ce à quoi aspire un employé ou un cadre.
Les systèmes d’information des entreprises voient d’autre part se multiplier les documents digitalisés de toutes natures, extensions que favorisent l’intranet et plus généralement les messageries et le Web .
Bien entendu, toutes ces nouvelles informations ont un prix, qui est celui de la complexité. Celle-ci ne concerne que pour une faible part le recueil et la saisie des données textuelles de base, sauf peut-être dans le cas des enquêtes traditionnelles en face à face ou par téléphone. En revanche, les traitements de ces données, notamment les aspects statistiques de ce traitement, donnent lieu à une activité fébrile de recherche et à des expériences aussi variées que dispersées.
C’est le grand mérite du présent ouvrage de présenter une sélection de contributions à cet effort de traitement du texte. Ces contributions sont le fait d’utilisateurs avertis et critiques, mais aussi de théoriciens et de concepteurs de logiciels.
Comme on pourra en juger en feuilletant ce livre, la variété des outils, des approches et des applications traitées peut inciter le lecteur à se reporter directement au chapitre de son choix. Je conseillerais cependant aux lecteurs peu familiers avec le sujet et les concepts présentés de commencer par le second chapitre qui comporte les rappels nécessaires des notions de base, et de réserver le premier chapitre, profond et dense, à une phase ultérieure de lecture.
Les chapitres des deuxième et troisième parties, comme la bibliographie correspondante, témoignent de la très grande implication des auteurs dans leur discipline. Certes, ni les outils, ni les démarches n’ont atteint leur régime de croisière, et c’est dans le contexte d’une offre de méthodologies et de logiciels riches et variés que les applications ont été conduites. C’est l’originalité et la force de ce recueil de rompre la rhétorique consistant à juxtaposer théorie et application en mettant l’accent sur l’appropriation par les gestionnaires eux-mêmes des concepts et outils disponibles.
Je pense avec beaucoup d’autres que les sciences de gestion, et en particulier la recherche marketing, n’ont pas toute la place qu’elles méritent dans le système universitaire français par comparaison avec d’autres pays ; ou, dit autrement, que cette place n’est pas à la mesure de leur rôle dans la vie économique, ni à la mesure de l’importance de leurs contributions à la recherche en sciences humaines.
Cet ouvrage, qui est le premier du genre, est un nouveau témoignage du dynamisme et de la créativité de cette discipline, et confirme son ouverture résolue vers l’innovation.
INTRODUCTION GÉNÉRALE
Claire Gauzente et Dominique Peyrat-Guillard
Le développement exponentiel des données textuelles et les possibilités de traitement automatisé de ces dernières offrent de nouvelles opportunités d’études et de recherche. Les sciences de gestion, intéressées par la vie de l’entreprise et de ses parties prenantes : salariés, consommateurs, bailleurs de fonds, grand public, doivent pouvoir se saisir de cette matière qualitative.
Les méthodes et outils de statistique textuelle sont désormais largement utilisés dans de nombreux domaines comme la psychologie, la sociologie, les sciences politiques, la médecine ou encore l’analyse littéraire des textes classiques. Ils permettent de faire apparaître des « nuances invisibles à l’œil nu » 1 . Pourtant, en sciences de gestion, ces méthodes demeurent encore sous-utilisées.
Le projet du présent ouvrage est de répondre à ce manque en fournissant les bases épistémologiques et méthodologiques nécessaires à la conduite d’analyses textuelles et en proposant plusieurs applications dans le champ des sciences de gestion.
Plusieurs objectifs d’études et de recherche peuvent être servis par le recours aux analyses de données textuelles : analyse de l’information prolifique disponible sur Internet (forums d’opinion, sites de la concurrence, blogs…), tracts syndicaux, communication financière 2 , entretiens et réponses à des questions ouvertes, méta-analyses. 3 Progressivement, les méthodes d’analyse de données textuelles sont mobilisées par les chercheurs en gestion mais l’essentiel des réalisations est produit par les chercheurs d’autres disciplines, comme en témoigne la provenance des communicants du colloque de référence : les Journées internationales d’Analyse statistique des Données Textuelles (JADT).
De nombreux logiciels sont disponibles. Ils s’inscrivent soit dans une tradition française, soit dans une tradition anglo-saxonne. La tradition française, influencée par la statistique multidimensionnelle, a donné naissance à des programmes qui traitent les données textuelles (Alceste, Lexico, Spad, Sphinx-Lexica, WordMapper…). Il s’agit donc d’analyse statistique de données textuelles dont l’objectif est de produire des classes de mots qui rendent compte des systèmes de significations latents dans le discours. La tradition anglo-saxonne, elle, a permis le développement de logiciels (comme Atlas.Ti., Nudist, SATO…) conçus comme des outils d’aide au codage. Ils sont désignés par l’acronyme CAQDAS 4 et facilitent l’accès au corpus ainsi que le codage des données, opéré par le chercheur lui-même. Seront mobilisés ici les logiciels relevant de la tradition française. Ces derniers sont, en effet, les plus largement utilisés et autorisent ainsi à capitaliser sur l’expérience d’autres chercheurs.
Afin de faciliter ces échanges d’expérience, nous avons souh

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text