Nos flammes, cendres et renaissances , livre ebook

icon

121

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2023

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

121

pages

icon

Français

icon

Ebook

2023

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Entre grands bonheurs et grandes souffrances, mon cœur vacille, palpite, s’emballe ou s’apaise. Tout n’est que mouvement, rien n’est figé. Notre folle histoire d’amour se construit malgré la maladie qui s’immisce entre nous, puis traverse les tempêtes et vents, les accalmies et apaisements.


C’est alors que le clair et l’obscur, les rires et les larmes, les cris et les caresses rythment notre existence pour le meilleur et pour le pire...

Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

06 septembre 2023

Nombre de lectures

0

EAN13

9782383519614

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

1 Mo

Couverture
La SAS 2C4L — NOMBRE7, ainsi que tous les prestataires de production participant à la réalisation de cet ouvrage ne sauraient être tenus pour responsables de quelque manière que ce soit, du contenu en général, de la portée du contenu du texte, ni de la teneur de certains propos en particulier, contenus dans cet ouvrage ni dans quelque ouvrage qu’ils produisent à la demande et pour le compte d’un auteur ou d’un éditeur tiers, qui en endosse la pleine et entière responsabilité.
Lo’Jo’Magélis Rosiano
Nos flammes, cendres et renaissances
À toi, à moi… À ta force, à la mienne… À nos anges gardiens… À mes meilleures amies, mes deux Diliers, mes sœurs de cœur qui se reconnaîtront, À mes amis de ci de là qui m’ont soutenue, écoutée, relevée, À ma tante, toujours là Dour moi, à l’écoute, sans jugement, toujours disDonible… À tous ceux qui ont croisé ma route et m’ont encouragé… À ma maman que je Drotège en la Dréservant de tous mes maux, À mes enfants, qui, sans le savoir et sans Drendre la mesure de la force qu’ils me transmettent, reDrésentent mon DrinciDal carburant et la source de ma combativité ! Aux deux femmes extraordinaires qui accomDagnent Jean au niveau médical ; sa Dsy et sa généraliste qui le soutiennent en toutes circonstances deDuis des années et qu’il affectionne Darticulièrement. Enfin, à mon PaDa, qui est toujours là, tout Drès de moi, et qui aurait certainement beaucouD aimé Jean…
Un premier échange virtuel Une rencontre, un pique-nique D’autres échanges plus réels D’où me vient cette rhétorique Très vite la séduction, les confidences Nos liens tissent un toi et moi Nous découvrons cette évidence : Nous empruntons la même voie L’espoir d’un nouveau bonheur Pointe à l’horizon de nos vies Très proches et liés par nos heures Je ne me doutais pas d’un tel défi Arrive alors l’instant d’une vérité Que tu m’avoues par respect Tu t’imagines que je ne peux rester Mais je décide de t’accompagner Le combat commence, il est violent Les démons te prennent, tu n’es plus toi J’assiste à la scène devant cet écran Qui me plonge dans cet enfer qui est roi Je découvre alors une nouvelle existence Que je choisis, pour nous, d’honorer Je veux apprendre les pas de cette danse Construire mes armes pour notre paix…
Prologue
Je ne peux commencer à coucher les mots sans vous e xpliquer comment m’est venue l’idée de vous faire partager mon histoire, s on histoire, notre histoire ! L’écriture et moi nous sommes rencontrées quand j’é tais une pré-ado mal dans sa peau, timide, effacée. Un moyen d’expression qui me permettait de dévoiler mes sentiments les plus profonds, les plus inavouables. Ces mots, ces sentiments qui ne sortaient pas de mes lèvres n’allaient pas, pour au tant, hurler au fond de mon âme. Ils sortaient naturellement de ma plume et cette contin uité de mon être s’exprimait sur du papier. Il est donc naturel pour moi et quasi inné d’écrire pour transposer mes émotions, mes idées, mes espoirs, mes amours, mes détresses, mes bonheurs et mes diverses expériences de vie. J’ai déjà une modeste expérience de l’édition avec deux livres publiés via un éditeur sur internet comme il en existe beaucoup de nos jou rs. Je ne cherche aucunement à vous délivrer une écriture d’écrivain professionnel et je ne cherche pas non plus mes mots pour faire des figures de style, je vais surto ut poser les mots comme ils viennent, pour un témoignage naturel et spontané… Concernant mon histoire, celle que je vais vous fai re partager, j’ai écrit de multiples poèmes reflétant autant l’amour et l’espoir, la vol onté et l’optimisme que ma détresse et mes désillusions. C’est donc encore une fois de la façon la plus natu relle qu’à un moment, à force d’épreuves, de coups de poignard dans le cœur et l’ âme mais aussi de moments magiques et uniques, j’ai décidé de me lancer dans ce projet d’écriture et de partage pour crier haut et fort mon combat acharné contre u ne maladie mentale très invalidante, peu connue et médiatisée à mon goût. Il existe des ouvrages, des témoignages déjà, mais pas assez, et je souhaite apporter mes lumières, mes connaissances et mon reg ard sur cette maladie trop peu soutenue. Je souhaite que ceux qui ne connaissent p as cette pathologie, ce combat quotidien puissent se rendre compte des difficultés et de l’invalidité qu’elle impose aux malades ainsi que la détresse et le combat que doiv ent mener les personnes accompagnantes. Enfin que ceux qui vivent cette maladie au quotidie n puissent se reconnaître, ne pas se sentir seuls et garder espoir, toujours, coûte q ue coûte… Tout ce qui est raconté dans ce livre est réel, cha que événement, chaque anecdote, chaque parole est rapportée avec précision selon me s souvenirs, mes notes du moment et mes « archives » personnelles. Je vous y dévoile neuf ans de ma vie avec Jean, de notre rencontre en 2010 jusqu’en 2019 anné e au cours de laquelle j’ai fini l’écriture de ce livre. J’ai essayé d’être la plus précise possible. C’est une expérience de vie hors du commun mais aussi une sorte d’exutoire où je peux f ormuler mes espoirs, mes joies, mes déceptions, mes rancœurs et mes colères. J’ai d onc bien évidemment modifié les noms et prénoms de chaque personne pour respecter l eur intimité et me suis laissée aller en ouvrant cœur et esprit. Je rajouterai également que chaque mot posé sur ces pages, aussi douloureux que merveilleux, n’est là que pour une chose : rendre h ommage à l’homme que j’aime, à son combat, à ses efforts permanents pour avancer, évoluer et voir venir, un jour, le bout de ce foutu tunnel dans lequel il avance douce ment mais sûrement à mes côtés. Essayez autant que possible de ne pas émettre un ju gement sur certains de ses actes même s’il est naturel d’être choqué ou surpri s. Je me laisse moi-même aller à la colère et au mépris, vous le verrez, quand je suis sidérée par ce qu’il me fait vivre, c’est humain. Mais passée la première impression, j e veux que l’on soit pleinement conscient que la plupart de ses comportements nocif s ou toxiques ne lui sont pas
ictés par la raison et la pleine conscience de ce q u’il dit ou fait. Et que dans la majorité des cas, sa maladie et le stress qui en re ssort le font agir soit maladroitement dans le meilleur des cas soit « cruellement » dans les cas les plus tendus. Il est donc parfaitement naturel d’avoir une réacti on impulsive et de nous dire bien des fois « non mais là, il abuse, il le fait exprès , qu’il aille au diable !!! » Mais ne surtout pas le condamner, ne pas juger la personne qu’il es t, au fond, sur ces événements indépendants de sa volonté. Et Dieu sait que ces ré actions impulsives je les ai subies, les subies encore et les subirai sans doute… Je tiens à préserver également nos enfants et insis ter sur le fait que toutes les réactions et comportements négatifs de chacun enver s moi ou Jean émanent aussi d’une situation très complexe, de la relation confl ictuelle entre Jean et son ex-femme, de sa maladie, de sa situation financière… J’ai aimé sincèrement ses filles et ai toujours don né le meilleur de moi-même pour qu’elles se sentent soutenues et aimées. J’ai toujo urs dit qu’en prenant Jean je prenais le « pack entier » à savoir ses filles, bien entend u, mais aussi son ex-femme, et c’est pas une mince affaire ! Parfois, au cours de mon récit, j’ai dû décrire cer tains incidents pour vous rapprocher au mieux de mon quotidien et vous invite r, ainsi, à comprendre l’ambiance générale et mesurer au plus près la situation que j e vivais et les sentiments qui s’en dégageaient. Vous pourrez pester à maintes reprises mais gardez bien présent en vous que tout ce qui nous arrive est dominé par la maladie, les d ifficultés relationnelles de chacun et la façon dont chacun vit et supporte ou encaisse (o u pas) les épreuves passées et présentes. Nous subissons beaucoup mais il y a, aussi, des pér iodes où nous arrivons, côte à côte, à dompter cette foutue maladie et dans ces mo ments-là les sentiments que je peux éprouver sont indescriptibles, magiques et inc ommensurables… Si je devais nous décrire en deux mots face à la maladie de Jean , je dirais que nous sommes David et Goliath ! Je vous laisse donc découvrir cette tranche de vie dont je suis fière, au bout du compte, car elle m’a énormément appris sur moi-même et sur les relations humaines, plus que je ne pourrais l’apprendre en vingt ans d’ études ou de vie…
I Rencontre improbable Entre deux êtres que tout oppose
« Joyeux anniversaire, Amitiés,
Jean. »
Tel est ce bref message que je reçois en ce début d ’été 2010 sur la messagerie d’un de ces nombreux sites de rencontres qui inondent la vie de tous les célibataires. « Ameet » est un de ces sites qui forcent les renco ntres et les destins à ceci près qu’il a été créé pour réunir les personnes seules l ors de sorties organisées telles que des randonnées, des soirées ciné, des sorties aux r estaurants, des conférences, soirées à thèmes, danses, balades, pique-nique… Un panel varié de sorties où chacun peut s’évader d e son quotidien, se constituer un nouveau groupe d’amis avec lesquels sortir quand la vie vous a éloigné des vôtres. Je suis Marie, une jeune femme de trente-cinq ans, à l’époque, fraîchement divorcée et maman de deux jeunes garçons, Loan, quatre ans e t Nino, sept ans. Ce site, je m’y suis inscrite sur les conseils d’un ami qui m’a vanté ses mérites après sa séparation car, malheureusement, quand deux âmes se séparent c’est tout un ensemble qui vole en éclat. Au-delà des familles respectives, des enfants, il y a aussi les amis qui se perdent ou se gardent mais la plupart du temps, la séparation nous plonge dans un univers inconnu jusqu’alors : le monde du célibat. Et quand on a passé quinze ans avec le même homme, dans un cocon familial avec le même schéma amical, autant dire qu’après un divo rce, même s’il s’est déroulé paisiblement et sans conflit, le monde des célibata ires donne l’impression de plonger dans un univers de prédateurs à la consommation amo ureuse facile. On s’extasie, on plane, on déchante, on maudit, bre f ; on prend, on vire et on collectionne les histoires… Un monde rude où les un s aiment à consommer car terrifiés à l’idée d’assumer leurs sentiments et de se perdre dans l’abîme d’une énième séparation avec les douleurs que cette déchirure im plique… où les autres cherchent le partenaire idéal, celui qui leur fera oublier leur passé, leurs déceptions, leurs épreuves, qui y croient à chaque nouvelle rencontre et qui to mbent de haut, histoire après histoire… Il y a donc toutes sortes de célibataires et je ne vais pas les classifier ici. Il y a eux et il y a… Moi ! Marie, petit bout de femme au tempérament jovial, a imant rire et faire rire. Une de mes amies avait écrit à mon sujet « Marie, c’est qu elque chose ! Un cocktail survitaminé de gentillesse, d’humour, d’auto-dérisi on, de tolérance et de générosité… » lol (oui, je précise que je ponctuerai quelques foi s mon texte de ces trois petites lettres, lol, qui marquent le sourire ou l’humour, à la fois dans l’air du temps et bien pratique !). Un petit bout de femme, donc, du haut de mon mètre cinquante-sept qui aime faire le clown, plaisanter, surprendre, « m’auto-critique r » avec un humour parfois cassant, me dévalorisant souvent à mes heures… Une ancienne timide au complexe d’infériorité. Une jeune femme, qui, avec les épreuves, est passée d’une vilaine chrysalide compl exée à un joli papillon qui aime la vie et qui a chassé son manque de confiance en elle pour aller de l’avant et croquer la vie à pleines dents… Des défauts, j’en ai ! D’ailleurs mes plus grandes qualités sont aussi mes plus grands défauts : l’altruisme et l’empathie ! Belles qualités mais à trop vouloir aider, soutenir , entourer les autres, les écouter,
Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text