Tout ce que je veux pour Noël, c’est un vampire , livre ebook

icon

298

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2014

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

298

pages

icon

Français

icon

Ebook

2014

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

LA LISTE DE NOËL DE TONI DAVIS:
1. Faire sortir sa meilleure amie de l’hôpital psychiatrique.
2. Vivre en un endroit où il n’y a pas de cercueils au sous-sol. Des cercueils occupés.
3. Trouver l’homme idéal. Faites qu’il soit grand, qu’il ait les cheveux bruns, qu’il soit beau, et surtout VIVANT.
Ce Noël n’est pas très joyeux, pour Toni. Sa meilleure amie a été enfermée dans un hôpital psychiatrique depuis qu’elle a dit à des policiers qu’elle avait été attaquée par des vampires, et le seul moyen pour Toni de la faire sortir de là est de leur prouver que ces suceurs de sang existent vraiment. Elle a donc accepté un emploi de garde du corps pour les morts vivants, ne s’attendant toutefois pas à ce qu’elle allait y découvrir. Cela était particulièrement vrai en ce qui concerne Ian MacPhie, un Écossais coquin à la recherche de la femme idéale.
Bien qu’Ian soit âgé de plus de cinq cents ans, il avait l’aspect physique et les manières d’un beau mec de vingt-sept ans. Comment diable un homme mort pouvait-il être aussi séduisant? L’homme à éviter pouvait-il être l’homme idéal? Un baiser interdit pouvait mener à une passion éternelle —, et tout ce qu’il fallait pour que cela se produise était un petit instant sous la feuille de gui…
Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

07 janvier 2014

Nombre de lectures

225

EAN13

9782896833986

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

1 Mo

Lentement,
il se coucha sur elle.
Son corps était merveilleusement chaud, et le sang qui circulait en elle au rythme des battements de son cœur l’animait d’une force vitale qui le faisait trembler de désir.
— Arrêtez de vous agiter ainsi, jeune femme. Ayez pitié de moi.
— Que j’aie pitié de vous ? C’est moi qui suis prise au piège.
— Arrêtez.
Il s’appuya plus lourdement sur elle.
Elle baissa rapidement les yeux, avant de fixer à nouveau son visage.
— Retirez-vous. Maintenant.
— Je suis déjà à mi-chemin.
Elle le regarda avec de grands yeux. Il était angoissé par le fait qu’elle croyait qu’il était mortel. Elle voulait qu’il soit mortel, et cela signifiait qu’elle était au courant de l’existence des vampires. Il étudia son beau visage — ses hautes pommettes, sa mâchoire délicate, et ses yeux verts qui le captivaient. Certains vampires prétendaient que les mortels n’avaient aucun pouvoir d’aucune sorte.
Ils avaient tort.
Copyright © 2008 Kerrelyn Sparks
Titre original anglais : All I w ant for Christmas i s a Vampire
Copyright © 2011 Éditions AdA Inc. pour la traduction française
Cette publication est publiée en accord avec HarperCollins Publishers, New York, NY
Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire.

Éditeur : François Doucet
Traduction : Guillaume Labbé
Révision linguistique : Féminin Pluriel
Correction d’épreuves : Nancy Coulombe, Carine Paradis
Conception de la couverture : Matthieu Fortin
Photo de la couverture : © Thinkstock
Mise en pages : Matthieu Fortin
ISBN papier 978-2-89667-425-1
ISBN numérique 978-2-89683-230-9
Première impression : 2011
Dépôt légal : 2011
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Bibliothèque Nationale du Canada

Éditions AdA Inc.
1385, boul. Lionel-Boulet
Varennes, Québec, Canada, J3X 1P7
Téléphone : 450-929-0296
Télécopieur : 450-929-0220
www.ada-inc.com
info@ada-inc.com

Diffusion
Canada : Éditions AdA Inc.
France : D.G. Diffusion
Z.I. des Bogues
31750 Escalquens — France
Téléphone : 05.61.00.09.99
Suisse : Transat — 23.42.77.40
Belgique : D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99

Imprimé au Canada



Participation de la SODEC.
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition (PADIÉ) pour nos activités d’édition.
Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC.
Conversion au format ePub par: www.laburbain.com

Ce livre est dédié à toutes les personnes qui lisent ma série sur les vampires,
et pour les libraires qui les vendent.
Que votre amour ne soit jamais à risque !
Remerciements
Ian MacPhie pourrait encore être à la recherche du véritable amour, si ce n’était du soutien et des encouragements de quelques personnes tout à fait merveilleuses. Je voudrais remercier mon mari et mes enfants d’endurer les terreurs associées à l’enfer des échéances avec moi. Mes partenaires et critiques, Vicky, MJ, Vicky et Sandy, sont toujours là, quand j’ai besoin d’elles. Je remercie aussi les chapitres de West Houston, de Northwest Houston, et de pasic , de la Romance Writers of America, et la fabuleuse librairie Katy Budget Bookstore. Je tiens également à remercier mon agente, Michelle Grajkowski, et mon éditrice, Erika Tsang, ainsi que toute l’équipe de professionnels chez Avon Books. Puissiez-vous obtenir tout ce que vous voulez pour Noël !
Chapitre 1
L’atmosphère vibrait au son de la basse et l’ambiance était chargée de luxure. Il était venu au bon endroit.
Ian MacPhie marcha à grands pas à travers l’entrepôt rénové, ses pieds se posant sur le sol au rythme de la batterie assourdissante. La Queue du Diable était à son avis la meilleure place pour trouver une femme. La boîte de nuit en était remplie. Elles étaient toutes belles et toutes des vampires.
Des faisceaux laser rouges et bleus vifs illuminaient brièvement la salle ici et là, mettant en évidence des femmes légèrement vêtues, qui se trémoussaient près de la scène avec énergie. Elles dansaient en symbiose avec la musique retentissante comme un océan sauvage à marée haute, et il fut aspiré vers elles par un courant sous-marin avide.
Une des lumières rouges passa devant lui, éclairant subitement son visage et l’aveuglant pendant quelques secondes. Un éclat de panique déferla en lui. Et si aucune de ces femmes ne le trouvait attirant ? Et s’il avait enduré 12 journées de douleur agonisante pour avoir l’air plus vieux… et être devenu laid ?
En tant que vampire, il ne pouvait pas voir son nouveau visage dans un miroir. Il s’était retrouvé sur quelques clichés numériques au mariage de Jean-Luc. Enfin, c’était ce qu’il croyait. Il n’avait pas reconnu l’homme étrange sur les images. Heather lui avait assuré qu’il avait belle apparence, mais elle avait été une jeune mariée si heureuse qu’elle pensât que tout était beau pendant la journée de son mariage.
La vue d’Ian se réajusta, et il se rendit compte que son moment de panique n’avait pas d’importance. Aucune des femmes ne le regardait. Elles faisaient toutes face à la scène, les yeux rivés sur le danseur qui marchait sur le podium en se pavanant, une coiffe amérindienne sur la tête. La peinture de guerre qui ornait sa poitrine dénuée de poils était constituée d’une flèche qui pointait vers le sud, où quelques plumes d’aigle stratégiquement disposées dissimulaient son wampum.
Ian respira à fond et évalua la situation. Oui, il était vrai que les femmes n’avaient pas remarqué sa présence, mais il n’avait pas encore tenté d’attirer leur attention. Ces jeunes femmes étaient certainement dans une humeur vigoureuse, ce qui faisait que ses chances étaient bonnes. Le temps était venu de mettre son nouveau visage à l’essai.
Il se glissa dans la foule. Que devait-il dire, à présent ? Jean-Luc avait fait la cour à Heather avec succès en se servant de son charme et de son esprit. Il ferait donc une tentative en ce sens.
— Bonsoir, mesdames.
La musique était si forte que seules deux femmes vampires l’entendirent. Elles tournèrent la tête et l’inspectèrent hardiment.
— Pas mal, hurla l’une des femmes à l’autre.
Ian leur décocha un sourire qu’il espérait charmeur, mais hésita quelque peu en remarquant que la deuxième femme portait un rouge à lèvres noir. Il supposa que les jeunes femmes modernes considéraient cela comme étant attirant, mais cela lui rappela la peste bubonique.
— Joli kilt, hurla la femme aux lèvres noires. Beaux genoux.
— Vous n’êtes pas un danseur ? cria la première femme.
— Non. Permettez-moi de me présenter. Je suis Ian Mac-…
— Oh, je pensais que votre kilt était un costume !
La première femme éclata de rire.
— Sérieusement, vous habillez-vous vraiment comme ça ?
La femme aux lèvres noires se mit à rire, elle aussi.
— Nous voulons voir plus que vos beaux genoux !
Ian hésita. Il avait besoin d’une réponse charmante et pleine d’esprit.
— Je suis sûr que cela pourrait s’arranger.
Malheureusement, sa tentative de plaisanterie dragueuse passa inaperçue. Des cris perçants venaient de distraire les deux femmes qui s’étaient de nouveau tournées vers la scène. Les plumes volaient, et les femmes dans la foule bondissaient sur place, bien déterminées à attraper une plume en guise de souvenir.
— Pardonnez-moi, mesdames.
Ian tenta de regagner l’attention des deux femmes.
— Pourrais-je vous offrir un verre ?
— Celle-là est à moi !
La femme aux lèvres noires poussa l’autre femme, afin de pouvoir saisir une plume.
Ian recula, consterné par la façon dont les femmes se bousculaient entre elles. Il jeta un coup d’œil sur la scène et déglutit. Par tous les saints, les femmes avaient plumé le danseur comme un poulet. Ces jeunes femmes modernes étaient plus agressives qu’il se l’était imaginé. Il avait jusque-là pré

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text