Morts-vivants, droit devant , livre ebook

icon

89

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2013

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

89

pages

icon

Français

icon

Ebook

2013

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Zack Clarke, son meilleur copain, Rice, et Madison Miller, la fille la plus prétentieuse de l’école, ont survécu à la nuit des morts-vivants… Mais leur cauchemar est loin d’être terminé! Rice a peut-être trouvé le remède zombie. Le pays tout entier — de leurs parents jusqu’au président — compte sur eux. Les chasseurs de zombies parviendrontils à délivrer la nation des monstres dévoreurs de cerveaux? Ou bien les É.-U. d’A. deviendront-ils les É.-U. de Z.?
Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

16 mai 2013

Nombre de lectures

11

EAN13

9782896838462

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

2 Mo

U n groupe de serveuses zombies venait de surgir d’un coin sombre du fond de la cantine.
— Je les connais ! s’écria Zoé. C’est Carol et Doris… et Darla… et Bertha.
Leurs visages s’affaissaient en poches de peau fanée comme l’arrière du coude des personnes âgées. Les frisettes de leurs permanentes s’échappaient en touffes de leurs filets à cheveux. Les yeux de Bertha, à peine retenus par deux tendons vrillés et sanguinolents, pendaient hors de leurs orbites. La serveuse serrait dans chaque main un globe oculaire, qu’elle replaça dans les cavités de son visage, à l’envers.
— Ouaarrg ! beugla la grosse Bertha.
Les autres serveuses sifflèrent en signe d’approbation.
— Qu’est-ce que nous attendons? lança Ozzie, levant son bâton de hockey sur gazon. À l’attaque !
— Hé, mec, dit Rice en saisissant l’épaule d’Ozzie. Ne mords jamais la main qui te nourrit.




Copyright © 2010 Alloy Entertainment et John Kloepfer
Titre original anglais : The Zombie Chasers : Undead Ahead
Copyright © 2013 Éditions AdA Inc. pour la traduction française
Cette publication est publiée en accord avec HarperCollins Publishers, New-York, NY
Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire.

Éditeur : François Doucet
Traduction : Anne Butcher et Sophie Beaume
Révision linguistique : Isabelle Veillette
Correction d’épreuves : Nancy Coulombe, Catherine Vallée-Dumas
Illustrations de la couverture et de l’intérieur : © 2010 Steve Wolfhard
Montage de la couverture : Matthieu Fortin, Mathieu C. Dandurand
Mise en pages : Mathieu C. Dandurand
ISBN papier : 978-2-89667-815-0
ISBN PDF numérique : 978-2-89683-845-5
ISBN ePub : 978-2-89683-846-2
Première impression : 2013
Dépôt légal : 2013
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Bibliothèque Nationale du Canada

Éditions AdA Inc.
1385, boul. Lionel-Boulet
Varennes, Québec, Canada, J3X 1P7
Téléphone : 450-929-0296
Télécopieur : 450-929-0220
www.ada-inc.com
info@ada-inc.com


Imprimé au Canada



Participation de la SODEC.
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition.
Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC.

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada

Kloepfer, John

Morts-vivants, droit devant
(Les chasseurs de zombies ; 2)
Traduction de: Undead ahead.
Pour enfants de 7 ans et plus.
ISBN 978-2-89667-815-0
I. Wolfhard, Steve. II. Beaume, Sophie, 1968- . III. Titre.

PZ23.K562Mo 2013 j813’.6 C2012-942727-6



Diffusion
Canada : Éditions AdA Inc.
France : D.G. Diffusion
Z.I. des Bogues
31750 Escalquens — France
Téléphone : 05.61.00.09.99
Suisse : Transat — 23.42.77.40
Belgique : D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99
Conversion au format ePub par: www.laburbain.com
Z ack Clarke, toujours debout à l’arrière du pick-up depuis qu’il avait fuit les zombies, écoutait son pouls battre à cent à l’heure. Les lampes halogènes vrombissaient au-dessus de leurs têtes tandis que le camion avançait dans la lueur vacillante qui éclairait le tunnel souterrain.
L’épidémie zombie avait éclaté hier à l’heure du souper et se répandait à travers le pays d’heure en heure.
Pour le moment la sœur de Zack, Zoé, devenue zombie ; son meilleur ami, l’autoproclamé expert en zombies, Johnston Rice, qui avait réussi à trouver l’antidote à la zombification ; Greg Bansal-Jones, la terreur de tout le collège, qui, après une brève zombification, s’était transformé en poule mouillée et insistait pour qu’on ne l’appelle pas Greg ; et Madison Miller, la fille la plus populaire de l’école Romero, qui demeurait leur seul espoir de survie, s’aventuraient sous la base aérienne militaire de tucson .
PasGreg se trémoussait pour essayer de s’écarter de zombie Zoé, totalement abrutie par des gélules calmantes de ginkgo biloba que Rice lui avait fait absorber un peu moins d’une heure auparavant.
— Hé, mec, geignit PasGreg. Tu vas me détacher maintenant ?
— Seulement si tu te tiens tranquille, répondit Zack en sortant de sa poche arrière un couteau suisse pour trancher le ruban à conduits qui entravait les poignets de PasGreg.
L’ex-brute ferma une fermeture éclair imaginaire sur sa bouche avant de jeter au loin une clé fictive.
Je n’arrive pas à croire que j’aie pu avoir peur de ce type, pensa Zack en regardant à l’intérieur de la cabine du camion. Du sang frais suintait au travers de la gaze enroulée autour de la jambe de Madison, là où zombie Greg lui avait fait cadeau d’une méchante morsure. Rice, assis à l’avant sur le siège passager, tenait le tout petit chien de Madison sur ses genoux. Twinkles, les pattes avant posées sur le tableau de bord, semblait heureux d’être de nouveau en vie, après avoir connu une période zombifiée.


— Comment va ta jambe ? s’enquit Zack.
— Ça va, je crois, répondit Madison. Ce qui ne m’empêchera pas de tuer Greg.
— Tu veux dire PasGreg.
— Qu’importe !
— Ah, dit Rice. Être Greg ou ne pas l’être ? Là est la question.
— La ferme, hamburger à lunettes, personne ne t’a sonné, lui lança Madison d’un ton las.
À cet instant, Twinkles donna un petit coup de museau sur le sac à dos de Rice en reniflant les spécimens fétides qu’il contenait. L’estomac de Zack se retourna à la seule pensée du bœuf haché contaminé du BurgerDog qui palpitait à l’intérieur.
— Ouah ouah, aboya le chiot affamé.
— Hé, ralentis, Madison ! dit Zack à travers la ­fenêtre coulissante.
Le camion freina et s’arrêta.
Sur leur droite, le tunnel débouchait dans une vaste salle divisée en deux par une zone de chargement. Des barils jaunes de produits biologiques dangereux étaient alignés au pied de hauts murs en ciment. Une éclaboussure rouge et épaisse de crasse de zombie tachait la grille carrée en métal recouvrant un drain d’évacuation au centre de la pièce. La ­marque sanglante s’étendait en une traînée courbe qui ressemblait à un « j » minuscule. On distinguait des traces de pas irréguliers autour de la marque visqueuse et colorée, comme si des zombies s’étaient relevés après avoir rampé.
L’endroit avait des relents infects de maladie. Zack se boucha le nez. Quelque chose était certainement pourri au royaume de Tucson.
— Hiiiiiii !
Tout à coup, PasGreg laissa échapper un cri strident et attrapa le mollet de Zack.
Zack tourna brusquement la tête.
Un soldat zombifié, accroché à l’arrière du camion, grimpait sur le hayon. Le militaire mort-vivant ouvrait grand sa gueule de zombie, tissée de fils de bave comme une toile d’araignée. Il rugissait et se pourléchait les babines en agitant une langue de chien enragé.
— Accélère, Madison ! ordonna Zack.
Au même instant, deux autres soldats zombies escaladaient les flancs du camion. Ils culbutèrent sur la plateforme du camion avec Zack, PasGreg et zombie Zoé. Leurs membres de travers formaient des angles impossibles, comme ceux d’une araignée à moitié écrasée.
Le pick-up s’élança à toute vitesse.
— Zack ! cria Rice de l’intérieur du camion en lui tendant un pied-de-biche en métal. Sers-toi de ça !
Zack lança l’outil métallique sur le soldat zombie, le cognant entre ses deux orbites vides. Le hayon s’ouvrit, et le fou furieux sans yeux s’écroula dans un gros floc sur le sol fuyant du tunnel.
— Aarrggh ! grondèrent les deux autres zombies.
Zack fouilla frénétiquement le plateau arrière du camion pour y trouver une autre arme. Il récupéra la base en bois de sa batte.
Plus loin sur la plateforme, un des zombies rampait sur ses genoux disloqués en direction de PasGreg. L’ex-petite brute se recroquevillait dans un coin près du hayon ouvert, en se protégeant de ses bras repliés, aussi gros que ceux d’un tyrannosaure.
Mais Zack était aux prises avec d’autres difficultés.
Le deuxième zombie trébucha vers l’avant en haletant et tomba sur lui de tout son poids. En un éclair, Zack plaça la batte à l’horizontale. Les oreilles lui chauffaient pendant qu’il tentait de soulever le zombie. Des grappes coagulées de bulbes variqueux et infectés sortaient du menton du forcené, et des stalactites de morve jaune-vert pendaient au coin de ses lèvres à vif, toutes bour

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text