Le retour du hamster affamé , livre ebook

icon

61

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2013

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

61

pages

icon

Français

icon

Ebook

2013

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Dumpling le hamster s’est fait avaler par un aspirateur. Est-ce que Joe pourra l’aider à régler ses affaires inachevées pour qu’il puisse enfin mordre la poussière?
Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

27 septembre 2013

Nombre de lectures

1

EAN13

9782897333119

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

3 Mo

Pour Alice et Archie — SH
Pour Louie, l’intrépide dompteur de hamsters — SC



Copyright © 2012 Sam Hay
Copyright pour les illustrations © 2012 Simon Cooper
Titre original anglais : Undead Pets: Return of the Hungry Hamster
Copyright © 2013 Éditions AdA Inc. pour la traduction française
Cette publication est publiée en accord avec Stripes Publishing LTD
Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire.

Éditeur : François Doucet
Traduction : Patricia Guekjian
Révision linguistique : Féminin pluriel
Correction d’épreuves : Carine Paradis, Nancy Coulombe
Montage de la couverture : Matthieu Fortin, Mathieu C. Dandurand
Illustrations de la couverture et de l’intérieur : © 2012 Simon Cooper
Mise en pages : Mathieu C. Dandurand
ISBN papier 978-2-89733-309-6
ISBN PDF numérique 978-2-89733-310-2
ISBN ePub 978-2-89733-311-9
Première impression : 2013
Dépôt légal : 2013
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Bibliothèque Nationale du Canada


Imprimé au Canada



Participation de la SODEC.
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition.
Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC.

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada

Hay, Sam

[Undead pets. Français]
Les compagnons morts-vivants
Traduction de : Undead pets.
Sommaire : t. 1. Le retour du hamster affamé -- t. 2. La revanche de la boule de poils fantôme.
Pour enfants de 9 ans et plus.
ISBN 978-2-89733-309-6 (vol. 1)
ISBN 978-2-89733-324-9 (vol. 2)

I. Guekjian, Patricia. II. Hay, Sam. Return of the hungry hamster. Français. III. Hay, Sam. Revenge of the phantom furball. Français. IV. Titre. V. Titre : Undead pets. Français. VI. Titre : Le retour du hamster affamé. VII. Titre : La revanche de la boule de poils fantôme.

PZ23.H39Co 2013 j823’.92 C2013-941690-0



Éditions AdA Inc.
1385, boul. Lionel-Boulet
Varennes, Québec, Canada, J3X 1P7
Téléphone : 450-929-0296
Télécopieur : 450-929-0220
www.ada-inc.com
info@ada-inc.com

Diffusion
Canada : Éditions AdA Inc.
France : D.G. Diffusion
Z.I. des Bogues
31750 Escalquens — France
Téléphone : 05.61.00.09.99
Suisse : Transat — 23.42.77.40
Belgique : D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99
Conversion au format ePub par: www.laburbain.com

J oe aperçut immédiatement la vieille Jeep bosselée en tournant sur sa rue ce samedi après-midi. Elle était éclaboussée de boue, sa peinture était écaillée, sa plaque d’immatriculation pendait par un coin et le porte-bagages du toit se lamentait sous le poids des boîtes et des coffres. Joe fit un large sourire. Elle ne pouvait appartenir qu’à une seule personne : Oncle Charlie ! Une vague d’excitation le submergea et il courut le reste du chemin jusqu’à la maison.
— Joe ? Est-ce que c’est toi ? demanda Maman alors qu’il claquait la porte d’entrée. Nous avons un visiteur.
Joe se rendit à toute vitesse au salon, sans même enlever ses espadrilles encore recouvertes de boue parce qu’il avait joué au soccer dans le parc. Oncle Charlie était là, bien installé dans le divan, en train de siroter une tasse de café noir extra-fort.
— Joe ! Comment vas-tu, mon gars ?
Il se leva et fit un énorme câlin à Joe.


— Comme tu as grandi ! s’exclama-t-il. Tu es presque aussi grand que moi, maintenant !
Ce n’était pas exactement vrai ; Oncle Charlie le dépassait encore de beaucoup. Comme d’habitude, le grand-oncle de Joe était vêtu d’un vieil ensemble de safari kaki et ses cheveux gris étaient lissés vers l’arrière, et même s’il était pas mal vieux (si on comptait les rides de la même façon que les anneaux d’un tronc d’arbre, il aurait eu environ l’âge d’un grand chêne !), ses yeux pétillaient d’énergie.
— Oncle Charlie arrive d’Égypte, dit Maman. Regarde ce qu’il m’a apporté.
Elle montra un chameau en bois mer­veilleusement sculpté.
— Cool, dit Joe.
Joe pensait que son oncle Charlie était incroyable. Il était archéologue et passait la plupart de son temps à l’étranger à déterrer de vieilles reliques. Habituellement, ils n’avaient aucune nouvelle d’Oncle Charlie pendant des mois et tout d’un coup, il arrivait à leur porte avec des histoires de villes perdues, de temples secrets et de trésors…
— Alors, c’était comment, l’Égypte ? demanda Joe.
— Chaud, très chaud ! Et fascinant, aussi ! répondit Oncle Charlie. Nous avons trouvé une pyramide perdue ensevelie dans le sol. Imagine, Joe, une tombe vieille de 3000 ans qui contenait des sarcophages richement décorés, des statues en or, un char aussi gros qu’un autobus…


— Des momies ?
Oncle Charlie fit un large sourire.
— Bien sûr !
— Génial !
Joe adorait écouter Oncle Charlie lui raconter ses aventures. Il commençait déjà à rêver à la pyramide secrète et aux trésors cachés à l’intérieur lorsqu’Oncle Charlie lui donna une petite poussée amicale pour le faire revenir au monde réel.
— Parle-moi de toi, maintenant, Joe. Qu’est-ce qui se passe avec toi ? As-tu eu ton fameux chien, finalement ?
La maman de Joe grimaça.
— Ne prononce pas ce mot. Je n’entends rien d’autre du matin au soir !
— Tous les garçons devraient avoir un chien comme compagnon, dit Oncle Charlie en faisant un clin d’œil à Joe.
— Exactement ! dit Joe. C’est ce que je passe mon temps à lui dire !
Maman fronça les sourcils.
— Mais je n’ai qu’à entendre le mot « compagnon » et je commence à éternuer !
Et comme si elle essayait de faire passer le message, elle retroussa son nez, cligna des yeux deux fois et fit un ATCHOUM ! bruyant.
Joe frotta le tapis avec le bout de son pied. Même s’il avait désespérément envie d’avoir un chien, il n’y avait aucune chance que cela arrive, avec les allergies de sa maman.
— Ne sois pas triste, Joe ! dit Oncle Charlie. Va voir dans mon sac. J’ai quelque chose pour toi.
Joe s’égaya. Oncle Charlie rapportait toujours des cadeaux extraordinaires. Une fois, il avait donné à Joe une dent de tigre qu’il avait dû sortir de sa propre cuisse. Et puis il y avait eu l’œil en vitre super effrayant qui avait appartenu à un pirate mort depuis longtemps. L’œil reposait sur le dessus de la commode de Joe, fixant toute personne qui aurait osé entrer dans sa chambre.


— Cherche la vieille boîte à cigares : c’est dedans.
Joe fouilla dans la vieille sacoche en cuir usée d’Oncle Charlie et y trouva quelques carnets, une paire de chaussettes et beaucoup de sable… Puis, il aperçut la boîte à cigares. Il leva le couvercle et jeta un coup d’œil à l’intérieur.
— Wow, c’est, euh… génial, dit Joe.
Il sortit une pierre noire luisante de la boîte à cigares et l’examina de près. Elle était grossièrement taillée en forme d’animal.
— Qu’est-ce que c’est ?
— C’est une amulette, Joe. Une vraie amulette ! Les anciens Égyptiens avaient l’habitude d’en garder une sur eux pour leur porter chance.
Joe tenait l’amulette. Elle convenait parfaitement à la taille de sa main et elle était chaude et lourd e. I l la caressa avec son pouce. Plus il la regardait, plus il l’a imait. Il aimait particulièrement sa forme.
— Est-ce qu’elle a une tête de chien ? demanda-t-il.
Maman leva les yeux au ciel en riant.
Oncle Charlie sourit.
— Pas de chien ; de chacal ! Elle représente Anubis, le dieu égyptien des morts.
— Génial ! souffla Joe.
Il avait très hâte de la montrer à Matt, son meilleur ami.
À ce moment, Maman jeta un coup d’œil par la fenêtre du salon.
— Ah, ah ! On dirait que le reste de la famille revient des courses. Je vais faire chauffer la bouilloire.
Alors qu’elle s’éloignait avec les tasses à café, Oncle Charlie s’approcha.
— Cette amulette existe depuis très longtemps, Joe, dit-il doucement. Elle est très spéciale. Elle exaucera un de tes vœux.
— Un vœu ?
Joe leva les yeux, incrédule. Il pouvait distinguer une blague à des kilomètres !
— C’est vrai. Fais-moi confiance. Mais un seul vœu, donc fais attention à ce que tu souhaites, car cela se réalisera.
À ce moment, la porte du salon s’ouvrit d’un coup et le frère et la sœur de Joe se précipitèrent dans la pièce.
— Oncle Charlie ! s’exclama Toby. M’as-tu apporté un os de dinosaure ?
Oncle Charli

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text