Le masque de l'éther , livre ebook

icon

101

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2021

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

101

pages

icon

Français

icon

Ebook

2021

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Prisonnier de la pierre, Amos Daragon devra quitter la dimension physique pour accéder au monde spirituel. C’est en ce lieu que se trouve l’élément indispensable à l’unification des masques de puissance: l’éther. Pendant ce temps, ses trois amis tenteront de découvrir un remède pour le sauver de la pétrification éternelle.
Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

01 avril 2021

Nombre de lectures

6

EAN13

9782898083860

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

2 Mo

Copyright © 2017 Bryan Perro
Copyright © 2021 Éditions AdA Inc.
Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire.
Éditeur : François Doucet
Révision linguistique : Stéphanie Veillette et Vanessa Vallières
Illustration de la carte : Pierre Ouellette
Conception de la couverture : Image Communication Conseils Ltee Mise en pages : Catherine Bélisle
ISBN livre : 978-2-89808-384-6
ISBN PDF : 978-2-89808-385-3
ISBN ePub : 978-2-89808-386-0
Première impression : 2021
Dépôt légal : 2021
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Bibliothèque et Archives Canada
Éditions AdA Inc.
1471, boul. Lionel-Boulet, suite 29
Varennes (Québec) J3X 1P7, Canada
www.ada-inc.com
info@ada-inc.com


Participation de la SODEC.
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition.
Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC.
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Titre : Amos Daragon / Bryan Perro.
Noms : Perro, Bryan, auteur. | Perro, Bryan. Masque de l'Éther.
Description : Nouvelle édition. | Sommaire incomplet : 11. Le masque de l'Éther.
Identifiants : Canadiana (livre imprimé) 20200080830 | Canadiana (livre numérique) 20200090178 | ISBN 9782898083846 (vol. 11) | ISBN 9782898083853 (PDF ; vol. 11) | ISBN 9782898083860 (EPUB ; vol. 11) Classification : LCC PS8581.E745 A88 2020 | CDD jC843/.54—dc23
PROLOGUE
L es grands sages qui peuplent le monde d’Amos Daragon connaissent bien la complexité de la race humaine et savent donc que les hommes ne sont pas unidimensionnels. En effet, ils se composent de trois énergies distinctes qui représentent trois niveaux de conscience.
Le premier niveau est le corps physique. Il est lié au monde matériel dans lequel les humains se déplacent, construisent des habitations, gravissent des montagnes, chassent, pêchent et s’amusent avec des cerfs-volants. Il s’agit également du monde des sens où il est possible d’admirer un coucher de soleil, de humer le délectable parfum d’une tarte aux pommes chaude, de caresser le pelage de son animal préféré, d’entendre le chant des oiseaux et de savourer avec ravissement le goût sucré du miel.
Le second niveau échappe aux cinq sens ; il s’agit de l’énergie mentale. Les sages parlent de l’univers des idées et des émotions, qui constitue une énergie beaucoup plus fine que celle du niveau matériel. C’est par elle que se manifestent les pensées et les sentiments que nous ressentons tous les jours. Nos joies et nos peines, aussi bien que nos espoirs et nos déceptions, viennent directement de ce second niveau. C’est grâce à lui que les humains peuvent aimer ou détester.
Finalement, il y a le troisième niveau qui, toujours selon les enseignements des maîtres, est une source infinie d’énergie. C’est ce qu’on appelle le monde spirituel, un endroit qui se situe à l’intérieur de chaque être humain, en dehors du temps et de l’espace, et dont la force est inépuisable. C’est là que se cache l’étincelle de vie qui relie toutes les créatures à la Dame blanche. C’est précisément à cet endroit que se trouve l’élément indispensable à la cohésion du monde : l’éther.
Les grands sages qui peuplent le monde d’Amos Daragon n’ont pas toujours raison et les enseignements qu’ils professent sont parfois douteux et contradictoires. Cependant, ils s’entendent pour dire que les voyages les plus dangereux ne sont pas ceux qu’on fait dans le monde matériel ou émotionnel, mais plutôt dans l’univers spirituel.
Les pèlerinages qui mènent vers soi sont toujours les plus périlleux…
I
LES PIERRES
L olya rageait dans son laboratoire. Elle travaillait depuis plusieurs semaines sur les formules alchimiques qu’elle avait trouvées dans les livres du grand mage de l’île des harpies. Tous ses calculs semblaient bons, ses ingrédients avaient été minutieusement dosés, ses incantations clairement prononcées et, pourtant, chacune de ses tentatives s’était soldée par un échec.
— Saloperie ! hurla-t-elle en jetant par terre le résultat de sa dernière expérience. Je n’y arriverai jamais ! En tout cas, pas de sitôt !
Depuis la bataille de Berrion, qui avait scellé définitivement la défaite de Barthélémy et de ses troupes, Amos et ses amis étaient retournés à Upsgran pour y refaire leurs forces. En tant que vainqueur, Junos était maintenant le roi du royaume des Quinze, mais cette nouvelle fonction, puisqu’elle avait été acquise par les armes, ne lui plaisait pas beaucoup. Le seigneur de Berrion désirait avant tout instaurer un système démocratique au sein de son empire afin d’organiser des élections générales dans tous les royaumes. Pour lui, il était important que le peuple choisisse ses chefs et s’implique activement dans la vie politique. Il y avait aussi beaucoup de travail pour redonner confiance aux familles des chevaliers qui s’étaient fait duper par Barthélémy, mais cela ne lui faisait pas peur. Avec Frilla à ses côtés, il avait la force nécessaire pour franchir tous les obstacles.
Afin de les remercier de leur aide, Junos concéda aux hommes du Nord de nombreuses terres agricoles pour qu’ils s’y installent avec leur famille. Il dépêcha également plusieurs messagers vers les contrées de Wassali de la Terre verte, de Harald aux Dents bleues et d’Ourm le Serpent rouge afin de leur remettre des plis de remerciement et plusieurs traités de paix. Bientôt, les humains du continent allaient s’unir non pas pour combattre comme l’avait désiré Barthélémy, mais pour vivre dans l’harmonie.
Inspiré par les recommandations d’Amos, Junos eut même le courage de proposer au démon Yaune-le-Purificateur, nouvel occupant de l’abbaye de Portbo, de joindre le royaume des Quinze et de faire officiellement de l’île d’Izanbred un territoire réservé aux damnés pénitents. Yaune et ses compagnons jouiraient ainsi d’une paix relativement stable et ils bénéficieraient en outre d’un siège à l’assemblée du grand conseil. Le démon, surpris et touché par cette proposition, accepta d’emblée et un traité territorial de constitution d’un royaume fut rapidement signé. Les chevaliers damnés repartirent la tête haute et le cœur un peu plus allégé de souffrance.
Les icariens eurent aussi leur part du gâteau, car Junos les gratifia d’une grande montagne près de Berrion et d’un accès illimité aux différents royaumes de la contrée afin d’y établir des postes commerciaux. Les hommoiseaux pourraient à leur guise y construire une nouvelle ville et faire connaître aux humains leur fascinante culture. Médousa appuya avec joie cette décision et offrit d’aller remettre cette proposition en mains propres aux nouveaux dirigeants de la cité de Pégase, ceci à condition, bien sûr, que Maelström veuille l’y conduire, ce que le dragon accepta sans hésiter.
Encore une fois, le porteur de masques avait réussi, en créant les conditions favorables aux rapprochements, à rétablir un peu plus l’équilibre du monde, sa mission première.
Flag Martan Mac Heklagroen, qui devait fournir une machine volante à Amos, était arrivé deux jours après la fin des hostilités. Le lurican, dépité, s’était excusé mille fois en expliquant qu’il avait eu de sérieuses difficultés à diriger sa nouvelle flagolfière à cause des vents contraires au-dessus de la mer. Il avait vite été pardonné, car le dirigeable tombait à point pour voler vers Upsgran. Ainsi, après de longues salutations, Amos et ses amis avaient réussi à monter dans la nacelle et à s’envoler vers le village de Béorf.
Lorsque la flagolfière était arrivée à la vieille forteresse des béorites, tout le village avait mis la main à la pâte pour construire à Lolya une serre, mi-laboratoire mi-atelier, afin qu’elle puisse y travailler en toute quiétude. Au milieu de ses fioles de différents pollens et de ses pots d’étranges ingrédients, elle s’acharnait maintenant à créer les deux pierres de puissance dont Amos avait besoin pour compléter son masque de terre.
« Je dois absolument réussir, se dit-elle pour la centième fois au moins en prenant de grandes respirations pour se calmer. Il me faut tout revoir à partir du début… Si seulement j’avais plus de temps ! »
— Tu disposes de tout le temps que tu veux, lança la dague de Baal accrochée à sa ceinture. Je te sens faiblir et je n’aime pas ça… Je te rappelle que nos vies sont intimement liées et que je ressens ton &#

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text