Les fantômes de Downcaster , livre ebook

icon

39

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2023

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

39

pages

icon

Français

icon

Ebook

2023

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Le riche américain Josuah Harrisson est ravi de pouvoir louer un véritable manoir écossais, celui de lord Downcaster. Comble pour son bonheur, le bien est censé être hanté par un ancêtre du propriétaire.


Après rénovation des lieux, Josuah Harrisson organise une somptueuse fête bien arrosée.


Durant la nuit, tandis que ses invités se reposent dans leurs chambres, les couloirs sont arpentés non pas par un fantôme, mais par plusieurs... en tout cas, trop pour qu’ils soient tous d’honnêtes revenants...

Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

02 mars 2023

Nombre de lectures

1

EAN13

9782385011246

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

1 Mo

Les fantômes de Downcaster
Récit d'aventures

par Charles RICHEBOURG
CHAPITRE PREMIER
 
Les Anglais ont un peu la folie des grandeurs ; c'est ainsi qu'ils appellent « Monts Grampians », une chaîne dont les sommets les plus élevés ne dépassent guère les treize cents et quelques mètres.
L'épine dorsale de l'Écosse vaut donc à peine les Vosges, ce qui n'empêche pas les habitants de la région de considérer leurs collines comme une espèce d'Himalaya local. Ils en citent les gorges et les défilés avec une emphase respectueuse et regardent comme des exploits sportifs méritoires certaines escalades qui ne sont pas plus périlleuses que l'ascension de la butte Montmartre.
Combien n'a-t-on pas parlé, il y a quelques années à peine, du monstre du Loch-Ness, ce succédané de l'antique serpent de mer, qui pendant des siècles a hanté l'imagination de tous les navigateurs ?
Nulle part, le folklore n'est plus fertile en histoires de fées, d'enchantements, de fantômes ou de trésors cachés...
À quoi donc attribuer ce complexe de romantisme, d'exagération, de crédulité et de mysticisme qui est généralement l'apanage des peuples méditerranéens ?
L'aspect extérieur de la nature en est probablement la cause profonde. Nulle part mieux que dans les Highlands, les nuages n'affectent aussi parfaitement la forme de monstres antédiluviens ; nulle part non plus le vent ne hurle des plaintes aussi désespérément humaines.
Il suffit de l'entendre, ne fût-ce qu'une seule fois, par un soir d'hiver, au coin de l'âtre où se meurt un feu de bûches, pour craindre le mauvais œil et redouter l'apparition blafarde de spectres chargés de chaînes rouillées.
Le paysage en Écosse est généralement triste et monotone ; l'eau des lacs y est noire, et les tours en ruines des châteaux démantelés découpent sur le ciel gris la silhouette lugubre de leurs créneaux lézardés.
Rien d'étonnant, dès lors, si la rumeur populaire les prétend hantés ! Dans un pays pauvre et triste, le merveilleux est une distraction peu coûteuse et un passe-temps gratuit.
Pauvre pays... C'est justement ce qu'expliquait, par une pluvieuse matinée d'octobre, lord Meredith, seizième comte de Downcaster, dans la salle basse de l'auberge de Green Horse, à quelques lieues d'Aberdeen.
— Que voulez-vous, Monsieur, gémissait-il en levant vers les poutres enfumées du plafond ses longs bras squelettiques. Dans le temps, mes ancêtres nourrissaient plus de cinq mille moutons sur les terres du domaine ancestral, et les bénéfices que leur laissaient les troupeaux suffisaient à peine à leur permettre de vivre chichement, car l'entretien du château a englouti des fortunes.
« À l'heure actuelle malheureusement, les laines d'Australie nous font une telle concurrence que la vie en ce pays est devenue pratiquement impossible.
L'interlocuteur du noble gentilhomme était un géant chauve, dont les ultimes cheveux roux grisonnaient, figurant autour de la calotte de son crâne poli une auréole duveteuse et incolore. Habillé d'une chemise jaune à carreaux verts, d'une culotte de cheval en Bedfort et de bottes de cuir fauve, il avait abandonné sur la chaise voisine sa canadienne de gabardine beige fourrée de peaux de chats.
Il puait le Far West à plein nez, et dès qu'il ouvrit la bouche pour répondre, son accent traînant et nasillard décela d'incontestables origines américaines :
— Je bénéficie peut-être de cette situation déplorable, remarqua-t-il avec l'égoïsme d'un parfait businessman ; puisque c'est elle qui vous oblige à louer Downcaster. Mais avouez que le loyer que je consens à vous payer vous permettra de vivre largement, sans plus vous forger d'inutiles soucis !
— Parlons-en, s'exclama l'Anglais avec mépris. Deux cents livres par mois... Lorsque j'aurai acquitté mes impôts et payé les arriérés de mon maître d'hôtel, il me restera tout juste de quoi me louer à Londres un flat de deux pièces, et m'offrir un repas convenable par jour à mon club !
— N'oubliez pas, qu'en outre, je prends à ma charge les frais de réfection du bâtiment. J'y ferai installer monte-charge, ascenseurs, électricité et parlophone.
Le seizième possesseur de ces lieux délabrés poussa un cri d'épouvante :
— Vous n'y pensez pas, s'écria-t-il au comble de la surexcitation. Faites étançonner les vieux murs, réparer les toits et replâtrer les plafonds, tant qu'il vous plaira. Mais je vous défends, entendez-vous, je vous interdis formellement d'introduire quoi que ce soit de moderne dans cette illustre demeure ! Un parlophone y serait un anachronisme, et l'électricité un sacrilège !
— C'est pourtant tellement pratique...
— Lorsqu'on a l'honneur d'habiter un château historique, monsieur Josuah Harrisson, on s'éclaire aux flambeaux ou...

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text