Les enquêtes de Samuel Berthier 4 , livre ebook

icon

31

pages

icon

Français

icon

Ebooks

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

31

pages

icon

Français

icon

Ebook

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Paul Aymard, le directeur du musée du Quai Branly, est victime d’une crise cardiaque. Mais ce décès s’avère en réalité être un meurtre.


Peu après, un crâne Iatmul sur-modelé est dérobé dans le musée.


Pourquoi l’ethnologue, Goran Kovacs, craint-il pour sa vie ?


Samuel Berthier et son inspecteur Jaffar auront du mal à mener à bien cette enquête, aussi étrange qu’inquiétante, dans laquelle la sorcellerie et la télépathie sont omniprésentes.

Voir Alternate Text

Publié par

Nombre de lectures

2

EAN13

9782819104889

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

2 Mo

Laura Elia
 
Le Musée Sorcier
 
LES ENQUÊTES DE SAMUEL BERTHIER
 
« Le Code de la propriété intellectuelle et artistique n'autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article L.122-5, d'une part, que les « copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et, d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale, ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite » (alinéa 1er de l'article L. 122-4). « Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. »


©2019 Les Editions Sharon Kena
www.skeditions.fr
Je demande aux personnes qui croiraient se reconnaître,
Ou reconnaître des proches dans le récit de cette histoire,
De bien vouloir voir en ce roman une œuvre de pure fiction.
Table des matières
Prologue
Chapitre 1
Chapitre 2
Chapitre 3
Chapitre 4
Chapitre 5
Chapitre 6
Chapitre 7
Épilogue
Prologue
Le sorcier me fait entrer dans une pièce sombre, seulement éclairée à la lueur de multiples bougies. Il me demande si je suis toujours d’accord pour un rituel de vengeance. J’acquiesce d’un signe de tête. Il m’invite alors à m’asseoir sur le tapis et à y déposer les objets nécessaires. Je sors de mon sac à dos la photo de mon ennemi, un t-shirt en coton blanc et de l’écorce de noyer. Je suis habillé en noir. Je regarde le sorcier tracer un cercle sur le tapis à l’aide d’une salière. L’opération terminée, il me prie de bien vouloir prendre place au milieu. Puis il me tend un verre de vin rouge que je dois prendre dans ma main gauche. Il ponctionne l’écorce et la fait brûler. Une odeur âcre se répand dans la pièce. Un moment plus tard, il s’empare de mon t-shirt qu’il étend à plat, place le cliché dessus et y déverse les cendres. Ensuite, il m’ordonne de cracher trois fois sur le petit monticule et de fermer le vêtement en faisant un nœud. Puis il me donne des instructions :
– Demain, ce sera la pleine lune. Vous exposerez le linge à l’air libre toute la nuit. Trois jours plus tard, vous l’enterrerez avec son contenu. Maintenant, vous allez vous concentrer sur votre ennemi et répéter après moi l’incantation trois fois :
– Je t’invoque, Ô Astaroth,
Grand Duc très puissant des enfers,
Je te demande humblement de venir en ces lieux,
Donne-moi la force d’affaiblir cette personne,
Infuse ce breuvage de ton pouvoir et permets-moi de réaliser ce maléfice.
J’ai prononcé les phrases rituelles et avalé une gorgée de vin. Je n’aime pas le goût, mais il faut le faire.
La cérémonie est terminée et le sorcier me fait signe de me relever. Je range délicatement le linge dans mon sac à dos et fouille mes poches pour en sortir l’argent convenu.
Je quitte les lieux avec un sentiment de déconvenue. Je ne peux m’empêcher de penser que ça ne sera pas suffisant.

***

J’ai décidé de retourner voir le sorcier pour qu’il m’apprenne à confectionner une poupée vaudou. Il m’assure qu’il s’agit d’un des sortilèges les plus puissants du culte. Ensuite, il veut que je lui montre les ingrédients et accessoires nécessaires à sa fabrication.
Je déballe les éléments suivants :
- Deux petits morceaux de bois (un d’environ 15 cm, le second de 25 cm).
- Un bout de tissu vert ou une robe de nourrisson, pour en faire un vêtement.
- De la paille ou de la mousse de lichen pour bourrer le corps.
- Une petite boule pour former la tête que je dois recouvrir d’un tissu blanc
- Une bougie noire
- De l’Encens de pin ou de cèdre
- Du fil et une aiguille
- Des épingles ordinaires
- Des cheveux et des rognures d’ongles appartenant à la personne que je désire envoûter.
- Une feuille de papier, sur lequel j’ai inscrit le nom de mon ennemi.
Alors le rituel commence dans un silence de mort. Le sorcier s’agenouille et place la bûchette la plus courte dans les manches de la robe pour les bras, la grande à l’intérieur de la tenue en la laissant dépasser pour y planter la tête.
Puis il bourre le corps de paille et de mousse et fixe solidement la petite boule sur le haut du bâton pour le crâne.
Il ferme ensuite soigneusement le bas du vêtement afin que son contenu ne s’échappe pas. Enfin, il dessine un visage.
Le sorcier se relève et allume la bougie et l’encens, puis il passe la poupée trois fois au-dessus de la fumée. Puis il place les cheveux et les ongles de mon ennemi dans la figurine. Puis il prend le morceau de papier sur lequel est inscrit son nom et le fait brûler en proclamant :
– Je transfère ton essence dans le corps de cette poupée. Par la magie de la similarité, tu ne fais qu’un avec elle. Ton nom est maintenant connu des démons. Je t’ai en mon pouvoir pour aussi longtemps que je le veux.
Enfin, il me demande de prendre l’objet dans mes mains et de lui exprimer mon ressentiment. Je m’exécute. Puis je dois planter une épingle trois fois dans la poupée en disant :
– C’est ton tour de souffrir. Car j’en ai décidé ainsi.
Pour terminer, le sorcier me donne des instructions très précises :
– Plantez autant d’aiguilles que vous le désirez et laissez-la sur la table sur laquelle vous faites vos rituels jusqu’à la fin de la nuit. Le lendemain, tout juste avant que le soleil se lève, placez-la à la porte de l’appartement de votre ennemi. Dans les trois jours qui suivent, votre malédiction s’accomplira et la personne ressentira des douleurs aux endroits perforés par les épingles.
Chapitre 1
Paul Aymard est nerveux. Il vient de consulter son compte en banque et le virement n’a pas été effectué. Directeur du musée du Quai Branly, il est toujours habillé de manière très élégante. Plutôt petit, la cinquantaine, et les cheveux poivre et sel, il se trouve dans son appartement aménagé à l’intérieur du bâtiment. Assis dans un confortable canapé en cuir, il admire un instant sa collection privée d’objets d’art. Puis il se décide à sortir son portable de sa poche.
Après un long moment, quelqu’un décroche :
–  Allo, bonjour, en quoi puis-je vous être utile ?
–  Bonjour, José, passez-moi Monsieur Kronenberg, s’il vous plait.
Quelques secondes plus tard, il a la personne demandée.
–  Je suis désolé, mais je ne peux pas vous parler, je suis avec des clients.
–  Écoutez-moi bien, Kronenberg, je me fiche bien de vos affaires. Mon compte n’a pas été approvisionné comme convenu. Expliquez-moi pourquoi !
–  ...

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text