L'amulette , livre ebook

icon

202

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2017

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

202

pages

icon

Français

icon

Ebook

2017

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Darcy Merriweather est la nouvelle résidente artisane de souhaits — une sorcière qui a
le pouvoir d’exaucer les souhaits des autres — de Salem, au Massachusetts. Alors que
Darcy ne peut exaucer ses propres souhaits, elle possède un certain talent pour résoudre
des problèmes — incluant un meurtre ici et là.
Lorsque Darcy est embauchée par Elodie Keaton pour nettoyer la maison encombrée de sa mère disparue, l’artisane de souhaits est certainement à la hauteur. Après tout, la devise de Comme vous le souhaitez, l’entreprise de services de conciergerie de sa tante Ve, c’est «Aucun travail n’est impossible.» Mais sous des piles et des piles de vieux journaux et de babioles, Darcy découvre quelque chose d’encore plus dérangeant: le corps de Patrice Keaton.
Déterminée à ce qu’Elodie retrouve la paix, Darcy fait enquête sur la disparition et le décès
de la mère de la jeune femme. Patrice avait été vu pour la dernière fois à la suite d’une
querelle avec son petit ami, artisan de sorts, il y a plus d’un an. Son assassinat est-il un crime
passionnel? Ou les problèmes de Patrice ont-ils été causés par l’Anicula, une amulette qui a le
pouvoir d’exaucer des souhaits ? Darcy doit non seulement découvrir un meurtrier, mais aussi l’Anicula — avant que le pouvoir ultime d’exaucer des souhaits ne tombe entre de mauvaises
mains.
Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

14 août 2017

Nombre de lectures

17

EAN13

9782897678012

Langue

Français

Copyright © 2012 Heather Webber
Titre original anglais : A Witch Before Dying: The Wishcraft Mysteries
Copyright © 2017 Éditions AdA Inc. pour la traduction française
Cette publication est publiée avec l’accord de Penguin Group (USA) Inc., New York, NY
Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire.
Éditeur : François Doucet
Traduction : Renée Thivierge
Révision linguistique : Féminin pluriel
Correction d’épreuves : Nancy Coulombe, Féminin pluriel
Conception de la couverture : Amélie Bourbonnais Sureault
Photo de la couverture : © Thinkstock
Mise en pages : Sébastien Michaud
ISBN papier 978-2-89767-799-2
ISBN PDF numérique 978-2-89767-800-5
ISBN ePub 978-2-89767-801-2
Première impression : 2017
Dépôt légal : 2017
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Bibliothèque et Archives Canada
Éditions AdA Inc.
1385, boul. Lionel-Boulet
Varennes (Québec) J3X 1P7, Canada
Téléphone : 450 929-0296
Télécopieur : 450 929-0220
www.ada-inc.com
info@ada-inc.com
Diffusion
Canada : Éditions AdA Inc.
France : D.G. Diffusion
Z.I. des Bogues
31750 Escalquens — France
Téléphone : 05.61.00.09.99
Suisse : Transat — 23.42.77.40
Belgique : D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99
Imprimé au Canada




Participation de la SODEC.
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition.
Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC.
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Blake, Heather
[Wishcraft mysteries. Français]
Darcy, charmes et mystères
Traduction de : The wishcraft mysteries.
Sommaire : t. 1. Recherche : sorcière -- t. 2. L’amulette.
ISBN 978-2-89767-796-1 (vol. 1)
ISBN 978-2-89767-799-2 (vol. 2)
I. Thivierge, Renée, 1942- . II. Blake, Heather. It takes a witch. Français. III. Blake, Heather. Witch before dying. Français. IV. Titre. V. Titre : Wishcraft mysteries. Français. VI. Titre : Recherche : sorcière. VII. Titre : L’amulette.
PS3602.L337W5714 2017 813’.6 C2017-940038-X
Conversion au format ePub par: www.laburbain.com
À ma famille, qui apporte la magie dans ma vie.
Avec beaucoup d’amour.
REMERCIEMENTS

C hacun de mes livres a vu le jour grâce à l’aide de nombreuses personnes. Un grand merci à mon agente, Jessica Faust, mon éditrice, Sandy Harding ; à tous les gens d’Obsidian et du Penguin Group, des réviseurs à l’équipe de commercialisation, de même qu’à la très talentueuse conceptrice de ma couverture, Bella Pilar.
Dans mes livres, je me permets de temps en temps un peu de liberté en matière de fiction. Pour ceux qui sont familiers avec les services de police du Massachusetts, vous verrez exactement où j’ai pris ces libertés dans cette série. Au Massachusetts, seules quelques villes se tournent vers la police locale pour la résolution d’homicides — partout ailleurs, la police d’État effectue ce travail. La présence de la police d’État n’aurait pas eu sa place dans mon petit village inventé, alors j’ai pris quelques libertés créatrices dans la façon d’enquêter sur les crimes.
Je tiens également à remercier certains de mes lecteurs pour leur créativité. J’ai lancé sur Facebook un appel de propositions pour nommer l’exposition fictive de pierres et de minéraux de ce livre. Je me suis beaucoup amusée à choisir parmi ce qu’on me proposait. J’ai fini par sélectionner l’entrée de Merry Lu Pasley pour les Roving Stones [Pierres vagabondes] ; mais j’ai aussi inclus dans le livre les propositions de Kris Fletcher (Hot Rocks [Pierres chaudes]) et de Nikki Bonanni (Gold Diggers [Chercheurs d’or] et Natural Elements [Éléments naturels]). Il ne fait aucun doute que j’ai les meilleurs lecteurs au monde.
Je suis très reconnaissante à mon amie, la merveilleuse Lori Gondelman, blogueuse de livres et réviseure extraordinaire, pour tout ce qu’elle fait pour moi et pour son aide dans mon écriture. Depuis la lecture des premières ébauches, jusqu’aux tournées avec le livre, en passant par la promotion en ligne, je ne peux assez te remercier. Si vous ne connaissez pas encore le blogue de Lori, il faut vous rendre à : www.lorisreadingcorner.com.
Les dernières, mais non les moindres, je remercie Shelley, Cathy, Hilda, Tonya et Sharon. Je n’aurais pas réussi sans vous toutes. Gros bisous.
Chapitre 1
— Ç a va être épouvantable comme travail, Darcy.
La voix d’Elodie Keaton était forte, claire, et com­plètement bouleversée. Si j’avais su ce qui m’attendait, j’aurais écouté cet avertissement. Malheureusement, ce matin, alors que je rencontrais Elodie — une toute nouvelle cliente de Comme vous le souhaitez — dans sa boutique, le Porte-bonheur, j’étais trop distraite pour tenir compte de quoi que ce soit.
J’étais tellement enchantée par tout ce qui m’entourait qu’il me fût facile de répondre :
— Je suis certaine que ce ne sera pas si mal.
Je ne suis pas vraiment du genre bijoux et glamour , mais j’ai été charmée à l’intérieur du Porte-bonheur, alors que je me tenais au milieu d’une sorte de paradis lumineux, brillant, étincelant, et coloré. Partout où je regardais, il y avait des pierres précieuses de tailles et de couleurs variées. Dans des vitrines élaborées, des perles en vrac fabriquées à la main attendaient d’être enfilées en bracelets et colliers personnalisés. Des étalages contenaient des bijoux anciens, y compris des pendentifs, des breloques, des talismans et des amulettes. Des boîtiers fantaisistes arboraient des tableaux de pierres et de minéraux de différentes grosseurs, formes et couleurs. Comme une pie, j’aurais aimé tout ramasser et tout ramener à la maison.
Comme vous le souhaitez, le service de conciergerie personnelle dont tante Ve était propriétaire, avait reçu ce matin un appel téléphonique d’Elodie pour aider au nettoyage d’une maison encombrée. Ma sœur, Harper, n’était plus une employée de Comme vous le souhaitez, et tante Ve était actuellement clouée au lit à cause d’une grippe d’été. La tâche était donc retombée sur moi. Et comme je voulais désespérément échapper aux microbes de Ve, je m’étais portée volontaire pour me rendre immédiatement à la boutique d’Elodie pour discuter des détails avec elle.
C’était à une courte distance de marche. Le Porte-bonheur était situé à peine à un pâté de maisons de Comme vous le souhaitez, où je travaillais et habitais avec tante Ve. Les deux entreprises étaient situées dans le Village enchanté, un quartier thématique de Salem, au Massachusetts. Ce village était une destination touristique importante pour ceux qui y venaient en espérant constater par eux-mêmes la véracité du slogan du village : « Là où habite la magie ». C’était bien vrai, bien que les mortels l’ignoraient. Le Village enchanté offrait un refuge à des centaines de sorcières et sorciers, ou comme nous nous appelions nous-mêmes, des artisans. Ici, nous nous cachions en plein jour parmi les mortels avec qui nous vivions et travaillions.
Il y avait de nombreuses sortes d’artisans, comme les artisans guérisseurs (des sorcières et sorciers qui possédaient des pouvoirs de guérison), des artisans volatiles (dotés de la capacité de se volatiliser), des artisans concepteurs de capes (maîtres tailleurs), et même plusieurs autres comme moi, ma sœur Harper, et notre tante Ve : des artisanes de souhaits qui avaient le don d’exaucer les souhaits en employant un sortilège spécial.
Et je venais de découvrir qu’Elodie était aussi une artisane de souhaits.
Eh bien, en partie. Techniquement, Elodie était une artisane croisée (une artisane hybride). Hérités de son père, ses pouvoirs d’exaucer les souhaits étaient pratiquement inexistants. Son art prédominant était la gemmologie : l’art qu’exerçait sa mère. Il était rare que les pouvoirs d’un artisan croisé soient répartis en parts égales, un don était toujours plus fort que l’autre.
Partout où je regardais à l’intérieur de la boutique, une babiole ou un bibelot tape-à-l’œil attirait mon attention. Les compétences en gemmologie d’Elodie étaient évidentes dans son travail avec l’argile, les pierres précieuses, les roches et les minéraux. De minuscules étiquettes de prix étaient suspendues à partir de rubans. Certaines pièces étaient tout &#

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text