Alerte Zermatt en coke , livre ebook

icon

118

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2018

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

118

pages

icon

Français

icon

Ebook

2018

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Dany est un jeune agent libre et indépendant, dont la mission est de sauver la jeunesse ayant chuté dans l'esclavage des illusions de la coke. Aussi, lorsqu'il apprend la découverte d'un important stock de drogue en pleine montagne, il souhaite enquêter sur ceux qui peuvent se permettre de transporter des caisses de coke et de les abandonner dans la neige. Il étudie avec minutie la carte géographique de la région et remarque que les stations de skis ne sont pas très éloignées de l'endroit où la drogue a été trouvée. Dany décide donc de rejoindre la station de la haute montagne de Zermatt. Afin d'enquêter discrètement et dans les meilleures conditions, il s'inscrit à des cours d'alpinisme et finit rapidement par soupçonner deux autres élèves de ne pas être de simples touristes. Dany pressent qu'ils cherchent à récupérer d'autres caisses de coke qui auraient été livrées dans un autre endroit, sur un plateau de neige. L'intuition de l'agent sera-t-elle avérée ? Parviendra-t-il à élucider ce mystère et à démanteler ce réseau de trafiquants ? Une investigation palpitante et sportive qui nous entraîne au rythme des montagnes à escalader, des rebondissements à couper le souffle et des chutes à esquiver...

Voir Alternate Text

Date de parution

25 septembre 2018

Nombre de lectures

3

EAN13

9782342163377

Langue

Français

Alerte Zermatt en coke
Irénée Pache
Société des écrivains

Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.


Société des écrivains
175, boulevard Anatole France
Bâtiment A, 1er étage
93200 Saint-Denis
Tél. : +33 (0)1 84 74 10 24
Alerte Zermatt en coke

Toutes les recherches ont été entreprises afin d’identifier les ayants droit. Les erreurs ou omissions éventuelles signalées à l’éditeur seront rectifiées lors des prochaines éditions.
 
Retrouvez l’auteur sur son site Internet :
http://www.irenee-pache.com
Chapitre 1. Danse de l’automne
Après les chaleurs accablantes de l’été, l’air de l’automne est semblable à une valse dans le vent. Elle est la meilleure saison pour s’adonner à la méditation. Il est bon de se rendre dans un endroit isolé, sous un arbre, et se mettre à l’écoute du silence. C’est dans ces moments-là que l’on se sent revigorés. C’est après avoir repris des forces, que l’on peut à nouveau maîtriser notre destin.
C’est durant l’automne que l’on récolte toutes sortes de fruits qui ont mûri sous le soleil de l’été. Quand vient la fin de l’automne, les feuilles vertes commencent à changer de couleur, passant du verdâtre au jaune. Lorsqu’une feuille jaune se détache de sa branche, elle se met à tourner et à danser dans le vent avant de se reposer au pied de l’arbre. Sur les arbres, il reste encore quelques feuilles accrochées à la branche. Avant de s’envoler pour une dernière danse, les feuilles s’habillent de couleurs jaunes. Dès qu’elles se détachent des branches, elles tourbillonnent et vont rejoindre leurs semblables sous l’arbre, formant un tapis jaune. La danse de l’automne est semblable à la fin de la journée, où l’on se prépare à passer une belle soirée avant la tombée de la nuit. C’est ainsi que la nature se prépare pour un long sommeil, attendant d’être recouverte d’une nappe blanche durant le périple de l’hiver.
Depuis plusieurs mois, Dany se repose de sa dernière mission. Mais ce long repos commence à lui donner des signes d’ennuis. Dans ses pensées, il sent le besoin de se rendre à nouveau utile envers ses semblables. Déjà, il se tient prêt à repartir en mission pour résoudre une énigme, qu’aucun agent ne peut réussir pleinement.
Dany longe le bord de la forêt, il découvre les feuilles des branches jaunies par le soleil. Passant par un petit sentier, il entre dans la forêt. Il se met à grimper sur un arbre en s’accrochant à une branche. Lorsqu’il atteint le milieu de l’arbre, il redescend en se tenant avec les deux mains. Arrivé au bas de l’arbre, il marche sur le tapis de feuilles. Puis il va s’asseoir en s’appuyant contre un arbre et se met à écouter le silence de la forêt. Il prête l’oreille à la légère brise berçant les petites branches du haut des arbres, tout en contemplant les feuilles osciller dans le vent, effectuant la dernière danse de l’automne. Après mûre réflexion, il quitte la forêt et retourne dans la demeure.
Dany vient d’entrer dans le grand salon. Il s’allonge dans le fauteuil. En cette fin d’après-midi, le jardinier l’invite à le rejoindre dans la salle d’étude. Il passe deux heures à étudier les lois de la nature vivante, dans le but de se perfectionner et d’atteindre la maîtrise des éléments. Grâce à cette connaissance des lois, il pourra mieux affronter le danger pouvant venir de tous les côtés, et poursuivre sans encombre sa mission d’agent libre et indépendant. Son seul but étant le sauvetage de la jeunesse ayant chuté dans l’esclavage des illusions de la coke.
Après ses instructions dans les sous-sols de la demeure, il est l’heure du dîner. Le jardinier et Dany vont directement à la salle à manger. Le repas est déjà servi, ils sont les deux derniers à prendre place. Au début du repas, on est silencieux. Et, petit à petit, la conversation commence par quelques mots sur la journée tranquille, où chacun profite pour vivre sans problème. À tour de rôle, on raconte les meilleurs moments de la journée. En dernier, c’est Dany qui retrace son rêve dans la forêt.
Il leur fait part d’aller en montagne, dans la neige, et de grimper sur les plus hauts sommets.
— C’est trop dangereux et il fait très froid, dit Laura.
Tandis que Néarie s’exprime en disant de commencer par des petits sommets. Mais la meilleure solution, c’est d’apprendre avec un guide habitant près des montagnes.
— J’ai bien l’intention de parcourir tous les sommets des montagnes et de marcher sur les neiges éternelles.
— Mais pour arriver à ce niveau, tu devras entreprendre un entraînement de longue durée, réplique Laura, qui ajoute : Terminons ce repas comme nous l’avons commencé : dans le silence majestueux de l’automne.
— Sur les hauteurs de la montagne, un seul compagnon est à nos côtés, c’est le silence, conclut Dany.
Chapitre 2. Alerte en montagne
Dans la station des hautes montagnes de Zermatt, les premiers touristes font déjà le plein de la plupart des hôtels. Dans une semaine, c’est Noël, suivi des fêtes de fin d’année. On s’attend à une arrivée massive de touristes : à Verbier, Anzère ou Montana-Crans. Dans les stations huppées, la jeunesse dorée vient s’étourdir, afin de tromper l’ennui qui les guette continuellement.
Pendant la journée, ils iront skier et pratiquer divers sports jusqu’à la tombée de la nuit. Puis le lendemain, c’est le même rituel qui commence, avec une journée bien chargée pour les touristes qui veulent profiter de ces courtes vacances durant les fêtes de fin d’année. Plus tard, vers le milieu de la soirée, ils se retrouveront dans les restaurants, attablés autour d’une fondue ou d’une raclette. Au cours de la nuit, sur la place principale, la fête battra son plein. Ils écouteront un chanteur déversant des paroles dans des décibels de musique étourdissants, en dansant jusqu’au petit matin.
Au pied de la montagne, sur un plateau de neige, des alpinistes ont découvert plusieurs caisses. Elles semblaient avoir été abandonnées et sont fermées avec un cadenas.
Les alpinistes signalent à la police qu’ils ont découvert des caisses abandonnées au milieu de la montagne, proches du départ des pistes de skis. Elles sont bien cachées derrière des rochers et en partie recouvertes de neige.
Après avoir essayé de déplacer une caisse, un alpiniste interroge son collègue en demandant comment ils ont transporté ces lourdes caisses jusqu’à cet endroit.
Lorsque les policiers sont arrivés, ils ont cassé le cadenas. En ouvrant la première caisse, une grosse surprise attend le chef de la police locale. Elle est remplie de colis en plastique. Il saisit un sachet et, avec un couteau, le transperce et en sort de la poudre blanche.
En la posant sur sa langue, il déclare :
— C’est de la coke.
Pour les policiers, découvrir de la drogue en pleine montagne, c’est une grosse surprise. Ils sont abasourdis par la grande quantité de coke, placée dans plusieurs grosses caisses camouflées sous la neige, proches du départ des pistes de ski. Alors que tout le monde sait que l’acheminement de la coke se fait lors des passages dans les ports ou les aéroports. Un hélicoptère vient saisir les nombreuses caisses contenant de la coke.
Sitôt après, la police locale convoque un journaliste qui s’empresse d’écrire un article avec la photo des caisses saisies par la police.
Le lendemain, de nombreux journalistes sont venus de très loin, afin de commenter cette surprenante découverte de drogue en pleine montagne. Dans plusieurs stations de la région, on aperçoit, à la tombée de la nuit, des dealers à proximité des lieux où se réunit la jeunesse. Sans attirer l’attention, ils proposent des doses de coke à ceux qui sont accros à la toxicomanie, dont ils savent repérer la démarche dans la rue. Au début, les dealers offrent les premières doses gratuitement.
Après analyse de la coke par un laboratoire de la lutte antidrogue, les résultats sont surprenants. C’est une drogue de première qualité, que l’on découvre pour la première fois, qui semblerait avoir été modifiée et manipulée par les trafiquants de drogue.
Pendant ce temps, les autorités se saisissent de l’affaire et veulent des renforts de police. On s’est aperçu, depuis quelque temps déjà, que la jeunesse dorée snife de la coke dans les bars et les dancings de plusieurs stations huppées de la région.
Les autorités lancent une alerte depuis la station de Zermatt, dont le code est : *Alerte Zermatt en coke*. Ils demandent une enquête internationale, afin de savoir d’où vient cette drogue découverte en pleine montagne.
Dans la demeure de Laura, Dany lit les dernières nouvelles. Il est saisi d’étonnement en apprenant la découverte d’un important stock de drogue en pleine montagne.
Il se pose la question : qui peut se permettre de transporter des caisses de coke et de les abandonner dans la neige en pleine montagne ? Peut-être que les trafiquants ont été surpris par un groupe d’alpinistes en pleine ascension. Ce sont eux qui ont découvert des caisses abandonnées, en partie recouvertes de neige. Ils ont alerté la police locale, qui a été obligée de venir avec des hélicoptères pour charger les lourdes caisses et ramener tout le stock au poste de police. Le journal indique que la drogue est d’une grande qualité et qu’elle aurait été transformée et modifiée.
Dany consulte une carte de géographie, afin de trouver l’endroit du départ de la piste de ski. Il aperçoit, sur le plan, la haute montagne du Cervin, proche d’une station de ski de Zermatt, très prisée des alpinistes qui aiment grimper sur les sommets. Dans la région, les stations d’hiver sont réputées : à Verbier, c’est la jeunesse dorée qui se retrouve dans cette station, tandis qu’à Montana-Crans, se rejoignent ceux dont l’âge moyen les

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text