La force du destin , livre ebook

icon

108

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2023

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

108

pages

icon

Français

icon

Ebook

2023

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

AU-DELÀ DE L’AMITIÉ

Ne dit-on pas toujours qu’une bonne amitié est basée sur la loyauté, l’engagement, le soutien et la sincérité ? C’est dans ce sillage qu’Axelle et Brandon nouent une brillante amitié depuis des années. Axelle traverse des zones d’ombres avec son fiancé concernant leur mariage futur et très souvent requiert le soutien moral de son meilleur ami. Une amitié mal vue aux yeux de Mona, la petite amie de Brandon qui use de toutes ses forces pour mettre de la distance entre Axelle et Brandon. Axelle finira-t-elle par se marier ? Mona parviendra-t-elle à séparer ces deux amis qui sont liés par une amitié si forte ?


MON CHOIX

Dans le souci de répondre aux attentes de ses parents et de la pression qu'il s'est faite, Daniel jeune médecin a décidé d'épouser Linda, fille de député avec qui il entretient une relation depuis plusieurs mois. Mais alors, lors de son service à l'hôpital, Daniel fait la connaissance de Nadia, étudiante en médecine, qui lui fera douter de son choix et mettra en péril son mariage tant attendu par ses parents.


SECONDE ÉPOUSE

Halima est terrifiée par la seconde épouse de son mari qu'elle voit comme rivale dangereuse venue détruire son foyer. Elle va user des voies et moyens pour attaquer sa coépouse en espérant que son mari la répudie.

Voir Alternate Text

Date de parution

01 janvier 2023

Nombre de lectures

1 647

Langue

Français

1
NATHALIE FLORE AU-DELÀ DE L’AMITIÉNe dit-on pas toujours qu’une bonne amitié est basée sur la loyauté, l’engagement, le soutien et la sincérité ? C’est dans ce sillage qu’Axelle etBrandon nouent une brillante amitié depuis des années. Axelle traverse des zones d’ombres avec son fiancé concernant leur mariage futur et très souvent requiert le soutien moral de son meilleur ami. Une amitié mal vue aux yeux de Mona, la petite amie de Brandon qui use de toutes ses forces pour mettre de la distance entre Axelle et Brandon. Axelle finira-t-elle par se marier ? Mona parviendra-t-elle à séparer ces deux amis qui sont liés par une amitié si forte ?NOUVELLE
2
CHAPITRE 1 Il est difficile, le chemin de vie des femmes, ma fille. Ils sont brefs, les moments bonh«eur que làtrouver une solution pour rendre ta vie où nous le cultivons. A toi de d’insouciance. Nous n’avons pas de jeunesse ou si oui très peu en jouissent pleinement. Nous ne connaissons que très peu de joies. Nous ne trouvons le supportable. Mieux encore, pour rendre ta vie acceptable. C’est ce que j’ai fait, moi, durant ces années. J’ai piétiné mes rêves pour mieux embrasser mes devoirs ». Axelle repense à cette phrase que lui répète sa mère à chaque fois qu’elle vient lui demander des conseils.C’est un après-midi brûlant, comme souvent au mois de février à Douala. Le ciel est d’un bleu azur. La chaleur est suffocante. Quarante-cinq degrés. Dans cette torpeur, le parc est silencieux, seuls les bruits des oiseaux se font entendre. Axelle EYENGA, jeune fille de vingt-huit ans, teint clair et d’une corpulence robuste, est assise sur un banc à observer la nature. La forte chaleur ne l’indispose pas. Après une énième etdouloureuse dispute avec son fiancé, elle s’est réfugiée dans ce lieu paradisiaque pour réfléchir. Seules les paroles de sa mère lui viennent en tête, des paroles qui ne l’aident pas au contraire lui feront perdre sa valeur, perdre ses objectifs, ses projetout ce qu’elle a réussi à amasser, uniquement pour satisfairets les attentes de son fiancé. Axelle veut épouser Mike EBODE, son petit ami avec qui elle vit depuis bientôt deux ans, mais pas sous des contraintes. Ne dit-on pas que l’amour n’est pas conditionné ? Pourquoi me conditionne-t-il ? se demanda-t-Elle se ressasse la dispute qu’elle vient d’avoir avecelle. Mike, ses paroles foudroyantes lui transpercent le cœur. « Je veux que tu quittes ton travail avant qu’on ne programme le mariage » a-t-il dit. Elle se demande comment il pouvait la contraindre à faire une chose pareille. Avec le même ton glacial qu’il a pris pour lui donner cette injonction, elle répondit « tu ne peux pas m’obliger à quitter mon travail, tu sais combien j’ai tramé pour l’avoir, tu connais les difficultés que j’endure avec ma famille, je suis leur seule soutient et tu oses me contraindre à abandonner ce poste d’agent commercial qui allège les miens pour me marier, ça c’est être égoïste ». Au lieu d’une discussion posée d’un coupleun compromis, s’en est suivi un remuevoulant trouver -ménage qui a obligé Axelle a quitté nerveusement la maison pour se réfugier dans ce lieu paisible. Pendant qu’elle y est son téléphone retentit, elle le retire de son sac et découvre qu’il s’agit de son meilleur ami Brandon, elle ne décroche pas et lui envoie un message qui dit : « je suis ou tu sais, je n’ai pas envie de parler ». Connaissant son meilleur ami, elle sait qu’il va débarquer ici la retrouver. Brandon NDOUMBE est plus ou moins la seule personne qu’elle supporte, qui la comprends, avec qui la conversation est fluide, avec qui causer est un plaisir, une libération, un délice, avec lui tous les mots sont permis, tous les sujets sont décortiqués, aussi, elle se sent mieux. Déjà dix ans d’amitié, dix ans de fou rire, de complicité, de partage et d’amour sincère. C’est une bénédiction de l’avoir dans sa vie. Comme elle l’avait pensé, elle le voit descendre d’une moto et se dirige vers elle. Rien que le sourire qu’il affiche lui fait déjà du bien,elle lui renvoie un sourire presque forcé ce qu’il a remarqué. Élancé, d’un teint chocolat éclatant, du haut de ses 33 ans, Brandon affiche une allure d’athlète. Il s’assit à ses côtés et, sans poser de question, il la prend dans ses bras. Axelle dépose délicatement sa tête sur son épaule. Quelle belle sensation, quel apaisement. Elle n’a pas besoin de tout lui expliquer, juste à travers sa mine, il a pu déceler qu’elle a un souci avec son fiancé. Brandon fouille ses poches et sort un
3
bonbon cœur de couleurrouge qu’il donne à son amie. Axelle sourit avant de le prendre. Elle murmure un « merci » et se blottit de nouveau contre lui. Un silence de quelques secondes meuble l’instant présent, Brandon décide de le briser.-Qu’est-ce que Mike a encore fait ? Axelle quitte son étreinte, se redresse pour lui faire face. D’une voix timide, elle lui répond :-Figure toi qu’il exige que je quitte mon travail avant qu’on ne se marie.-C’est une blague ou quoi ? Comment peut-il te poser ce genre de contrainte ? - Je ne sais quoi penser. Je commence sérieusement à avoir des doutes sur ses sentiments. Dis-moi, qu’est-ce que tu en penses en tant qu' homme. Brandon ne répondit pas directement, il fixe son amieet ressent de la peine pour elle. La savoir dans cette situation l’embarrasse. Il semble perdu dans son regard lorsque celle-ci le rappelle : « eh oh » ! Brandon revient sur terre et lui sourit pour la rassurer. - Je ne sais quoi te répondre, chacun à ses motivations. Je pourrais me tromper mais je pense qu’ilveut mieux te contrôler, te posséder si tu vois un peu. - Hum ! Fit-elle en baissant la tête. J’en ai parlé à ma mère, elle m’a sorti ses expressions ancestrales là pffff ! Brandon sourit à nouveau et la reprend dans ses bras pour la consoler en évoquant ses mots : « ça va aller Choupie, ne t'inquiète pas je suis sûr qu’il va revenir sur sa décision ». Axelle se contente de secouer la tête en espérant que ce soit le cas. Brandon, lui aussi vit une relation d’amour assez complexe avec sa copine Mona KAMGA. Comme tout couple, ils traversent parfois des zones d’ombres. Axelle a bien envie de lui demander où ils en sont. Gardant la même position, elle lui pose la question. Comment se passe ta relation avec Mona ? Ça peut aller, dit-il avec un ton rempli d’incertitude. Depuis quelques jours elle me met la pression pour que j’aille voir ses parents. Ajoute-t-il. Et que vas-tu faire ? n’as-tu pas en projet de l’épouser ?Je ne sais pas. Se marier est un engagement que nous devons bien mûrir avant de s’y engager. C’est valable pour toi.« Humm » est la seule réponse que Axelle ai dit. A présent ils observent les oiseaux se balader dans le parc. Brandon sourit en observantlonguement deux d’entre eux. Il regarde sa montre, le temps le rappelle à d’autres occupations.
4
- Eh ! il faut que je te laisse, je vais passer chez Mona. -D’accord ! moi je vais chez maman.-Tu me la salut et surtout n’hésite pas à m’appeler ou à m’écrire si tu veux parler. A plus. dit-il en lui donnant un baiser sur la joue. - A plus. Brandon est parti. Il emprunte une moto pour se rendre chez sa petite amie. Mona loue une chambre moderne non loin de sa cité universitaire. La porte étant ouverte, Brandon entre. Mona est couchée sur son lit et déguste du regard une série télévisée. -Bonsoir chérie ! dit Brandon en allant s’allonger à ses côtés.C’est toujours en gardant les yeux rivés sur l’écran que Mona répond à son petit ami.- Tu as mis du temps, où étais-Tu ? - Désolé ! Axelle a eu un souci, je suis allé la consoler. Mona se redresse nerveusement et regarde son petit ami avec colère. -Encore cette fille, finalement je vois qu’elle passe avant moi.- Que dis-tu Mona ! Comment peux-tu direune telle chose, Axelle c’est ma meilleure amie et tu le sais. C’est mon rôle de la consoler lorsqu’elle rencontre des soucis.- Arrête-moi ça ! Que tu peux être si aveugle Brandon. Je t’ai toujours dit que cette fille a des vues sur toi. On ne regarde pas son meilleur ami comme elle te regarde. Mais bon sang ! tu vas ouvrir les yeux ou quoi ?! Brandon quitte le lit et prend la position debout pour mieux faire face à Mona. D’un ton calme, il dit : - Ma chérie, tu te fais de fausses idées. Axelle et moi sommes proches comme des bons amis c’est tout. Je te rappelle qu’elle va se marier bientôt.-Qu’elle se marie ou pas ça ne veut rien dire, cette fille te désire. Et en parlant de mariage, le tien c’est quand ou tu veux continuer à m’utiliser.-Je n’aimepas quand tu prends ce ton avec moi et surtout lorsqu’il s’agit de notre relation. La patience ne fait-t-elle pas partie de ton vocabulaire ? je t’ai demandé de me donner du temps.
5
- Hummm ! En tout cas, ma mère sera dans la ville la semaine prochaine, elle vient pour une cérémonie je me disais que tu pourrais la rencontrer histoire de faire connaissance. - Euhhh ! Pourquoi pas. - Youppiiiii ! crie Mona avec un large sourire. Mona quitta le lit pour aller sauter sur son cou. Brandon la reçoit et en profite pour l’embrasser. Les deux tourtereaux n’ont pas pris du temps pour se retrouver entrelacés à se parcourir respectivement leur corps. Des jours se sont écoulés, Axelle n’a pas renoué la conversation avec son fiancé, ils sont à la maison comme deux inconnus obligés de cohabiter ensemble. Le climat devient pesant à la maison et Axelle qui espérait que Mike revienne sur sa décision est plutôt surprise de son obstination. Cette situation ayant assez durée, elle décide de briser le silence et de solliciter un dialogue. Axelle a donc attendu cette nuit, où ils se sont couchés pour évoquer le sujet. -Mike, il faut qu’on parle.Mike se retourne et la regarde, tout en gardant la position couchée. -J’espère que c’est pour me dire que tu acceptes maproposition. - Chéri ! Jusqu'à présent je ne comprends pas comment tu veuilles que je laisse mon travail alors que tu sais que c’est grâce à ça que je peux aider ma mère à financer les études de mes petits frères. - Une femme doit se dévouer uniquement à son foyer, le travail ne constitue que distraction pour elle. J’ai suffisamment d’argent pour aider ta famille.- Non Mike, ne dit pas ça. Ton salaire de Comptable est insuffisant pour nos deux familles. N’oublie pas que nous devons économiser pour nos projets. Cependant, si tu es le seul à apporter des sous dans cette maison, comment allons-nous faire pour pouvoir épargner ? - Tu ne sais rien de mes entrées madame. Je suis un homme, un vrai responsable je m’occuperais de tout. Ne te l’ai-je pas encore prouvé ? Pourquoi tu doutes de moi ? Après quelques secondes de silence, Axelle se racle la gorge, et prend un ton plus sérieux. - Est-ce que tu m’aimes ?A cette question, Mike se redresse et la fixe davantage avec un air inquiet en même temps nerveux. -Donc c’est arrivé à ce niveau. Tu me demandes si je t’aime. Je suis sûr que c’est ton bon ami Brandon qui est en train de te faire douter de mes sentiments pour toi. Oui, ça ne peut être que lui.
6
-Ce n’est pas possible que nous soyons en train de parler de notre vie, notre future et dois tu évoques Brandon, ou est le rapport ? -Je suis sûr et certain que tes doutes viennent de lui. Je t’ai déjà demandé de t’éloigner de ce garçon, il n'est pas ton ami. -Décidément ! C’est bon tu m’as saoulé. Bonne nuit. Elle se couche et renverse le drap jusqu’à sa tête, tout en tournant le dos à son fiancé.-Si tu es dans cet état c’est parce que je dis la vérité. Éloigne-toi de ce mec qui va te causer des ennuis. Bonne nuit ma chérie. Qu’il estégoïste ! Se dit-elle. Espérant que la nuit lui porte conseil, elle s’est endormie.Adossé dans son fauteuil, à cette heure de pause, après une matinée de dur labeur, Brandon s’apprête à faire une sieste lorsque son bureau s’ouvre brusquement. Il ouvre les yeux et découvre Mike. Il se redresse et lui sourit, mais curieusement Mike ne lui renvoie pas son sourire, ce qui le contrarie. -Ce n’est pas une visite de courtoisie Monsieur NDOUMBE, dit Mike d’un ton nerveux.-D’accord ! Tu peux t’asseoir alors.-Je n’ai pas envie de m'asseoir, je suis venu t’avertir de ne plus te mêler de ma relation avec Axelle. Si tu n’as pas de vrai conseil à lui donner, ne dis rien, est ce que c’est clair ?Brandon s’adosse sur son fauteuil et lui offre un sourire ironique.- Ah Mike ! J’ai de la peine pour toi. Tu veux me tenir pour responsable de la mauvaise gestion de ta relation, et tu oses venir ici, à mon lieu de service me proférer des menaces, as-tu un problème mental ? Parce que je t’ai toujours respecté comme un grand frère tu penses que je suis faible ou que j’ai peur de toi ? ehhh ! attention Mike ! fais très attention à ce que tu dis. Axelle est assez mature pour prendre ses décisions seule,je n’ai nullement besoin de lui prêter les intentions ou quoi que ce soit, donc be careful. -Ah ! Tu sors de tes gongs alors. J’ai toujours su que tu es néfaste pour l’épanouissement de notre relation. De toutes les façons mon message est passé. Bonne journée à toi. -C’est ça casse-toi ! Mike ne peut se contenir face à cette altercation, il doit informer son amie. Il saisit son téléphone et lance l’appel. Celle-ci décroche à la troisième tonalité. - Oui NDOUME !
7
-Ton égal n’est-ce pas. Axelle rit et poursuit. -Tu m’invites pour la pause ? - Non ! Devine qui est passé à mon bureau. - Je ne sais pas, dis-moi. -Ton fiancé. Je tiens à préciser que ce n’était pas une visite de courtoisie.- Que voulait-il ? -Je peux savoir ce que tu lui as dit qui puisse le pousser à penser que c’est à cause de moi que la relation ne fonctionne pas comme il aurait voulu ? -Bah rien ! Hier nous avons discuté, à la question de savoir s’il m’aime vraiment il a fait toute une histoire tout en te désignant comme responsable de mes doutes. Je t’assure que je n’ai rien compris de ce revirement de situation. - Je vois ! Sache donc qu’il est venu m’avertir et rassure toi que je ne me suis pas laissé faire. Je déteste ce genre de comportement en tant qu’homme il devrait apprendre à se maîtriser.-J’avoue que je suis choquée. Je ne saissur quel pied danser à présent. -La décision te revient ma belle. Je n’interviens plus dans tes histoires de couple. Bon, on se parle après, ton con de fiancé m’a coupé ma sieste. J’y retourne.-D’accord à plus.Axelle ne comprend pas le comportement de son fiancé. De quel droit se permet-il d’aller agresser son ami ? Veux-t-il créer une des tensions entre eux ? Quels sont ses plans ? De retour du travail, elle s’est arrêtée chez sa mère pour lui parler. Maman EYENGA est assise sur un banc à la véranda, elle dégraine le maïs dans une bassine. Elle voit sa fille arriver et lui sourit. - Ehhh ma fille ! Sois la bienvenue. - Merci maman. Maman EYENGA se recule pour faire une place à sa fille qui ne tarde pas à l’aider dans sa tâche. - Tu es seule apparemment, demanda Axelle.
8
- Oui tes frères sont allés au stade. Comment tu vas ma fille ? -Ah maman, ce n’est pas la grande forme à la maison avec Mike. Il ne veut pas revenir sur sa décision. - Il faudra trouver tes concessions ma fille. -C’est ce que j’essaie de faire, il semble vouloir ne rien écouter. Je suis à bout maman.-Calme-toi, tout c’est le dialogue. Tu sais, je vais te donner un conseil…-Non maman, si c’est pour me dire les mêmes choses c’est bon j’en ai déjà assez entendu. Je ne laisserai pas mon travail parce que je vais me marier. Toi tu es mieux placée pour savoir combien ce travail est important pour nous. - Bien évidemment. Ah, ma fille, je suis moi-même perdue dans cette histoire. Aimerais-tu que je lui parle ? -Non ! N’essaie même pas déjà qu’il est allé agresser Brandon croyant que c’est lui qui me donne des conseils, je ne veux pas que quelqu’un d’autre s’en mêle.-Il faut que Mike se calme, c’est même une histoire de quoi. Or !Maman EYENGA se lève et va àl’intérieur. Elle revient avec une seconde bassine.-Maman, que me conseilles-tu ? -Qu’est-que tu veux ? écoute ma chérie, il s’agit d’un mariage, d’une union à vie. Je préfèrece que tu prennes ton temps pour mieux réfléchir. -D’accord tu as raison.Dis-moi, tu peux me donner un peu de maïs, je vais préparer le Sanga. -Il y’ en a encore à la cuisine, tu prendras une quantité pour ta maison.- Merci maman. C’est toujours un agréable plaisir pour Axelle de discuter avec sa mère. A son retour, Mike se trouve déjà à la maison. Bien allongé dans son fauteuil, il tient la télécommande en main et zappe la télévision. Axelle va l’embrasser.- Tu es rentré depuis ? demande-t-elle - Oui. Ou étais-tu ? - Chez ma maman. As-tu déjà mangé ?
9
- Pas encore. -D’accord je vais nous servir.Après avoir dressé la table, ils se sont assis et mangent dans le calme. Axelle ne peut clôturer ce tête à tête sans évoquer sa petite visite inopinée chez son ami. D’un ton calme, elle prend la parole. -Chéri, je n’ai pasaimé ton attitude, tu n’étais pas obligé d’aller menacer Brandon.- Ah ! je me demandais déjà quand est-ce que tu allais poser le sujet. Ma chérie, je ferais le nécessaire pour sauver notre relation. - Combien de fois vais-je te dire que Brandon n’a rien à voir dans mes prises de décisions. Chéri s’il te plait fiche lui la paix, lui aussi a ses soucis.-Tu m’étonne ! bref…Axelle le fixe pendant quelques secondes, il n’a pas l’air de regretter son geste tout au contraire il donne l’impression de pouvoir le reproduire à nouveau. Quelle stratégie adopter pour qu’il revienne sur sa décision ? Quelle autre personne à saisir qui pourrait l’aider à raisonner son fiancé ? CHAPITRE 2Brandon a passé une semaine assez chargée. Ce jour annonce le début du weekend, il quitte le service pour la maison. Assise à son palier, Axelle l'attend depuis quelques minutes. Brandon arrive en mimant des paroles d’une musique. Il est surpris de voir Axelle.- Que fais-tu là ? - Si au moins tu répondais à ton téléphone. - Ah oui désolé, je le mets toujours sous silencieux quand je suis occupé. Tu es là depuis ? - Non. Elle se lève, il ouvre la porte, ils entrent. Axelle se dirige tout droit vers son fauteuil et s’y installe. - Fais-moi une place, dit Brandon en s’asseyant à ses côtés. Maintenant dis-moi, que me vaut l’honneur de cette visite.
10
Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text