CONTES ET LEGENDES DE SUEDE , livre ebook

icon

225

pages

icon

Français

icon

Ebooks

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

225

pages

icon

Français

icon

Ebook

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Ces cent trente contes sélectionnés au terme de plusieurs mois de recherche dans les archives et les bibliothèques de Suède et traduits par Elena Balzamo témoignent de la vivacité du patrimoine légendaire des Suédois, qui se nourrit à la fois de thèmes issus de la Bible populaire mais aussi de thèmes antérieurs à l’introduction du christianisme en Suède. C’est, par exemple, le cas de l’histoire des deux enfants qui portent un seau d’eau et qui se retrouvent sur la lune. On la retrouve dans l’Edda de Snorri Sturlasson, un texte du XIIIe siècle. Les anciens dieux de la mythologie scandinave, tel Odin, continuent à peupler l’imaginaire des Scandinaves.
Voir Alternate Text

Nombre de lectures

6

EAN13

9782373800289

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

6 Mo

La fille du Soleil et de la Lune
Le Soleil et la Lune, qui habitaient au ciel, avaient une fille, belle comme la plus belle des étoiles. Un jour, en regardant la Terre, elle eut grande envie d’y descendre et de voir de quoi elle avait l’air de près. Elle supplia ses parents si longtemps et avec une tel-le ardeur qu’ils finirent par y consentir, à condition qu’elle se méfiât des enfants de la Terre. Elle le promit et descendit du ciel. Elle marcha pendant toute la journée en regar-dant autour d’elle. Le soir, elle arriva devant une pe-tite cabane où vivait une vieille femme. Fatiguée par son long voyage, elle entra et demanda un abri pour la nuit. La vieille le lui accorda ; mais voyant qu’elle n’avait pas devant elle une jeune fille ordinaire, elle se rendit en courant au palais royal pour dire qu’elle recevait une invitée de marque, d’une grande beauté. Pendant ce temps, la jeune fille s’amusait à filer, et le fil qui courait entre ses doigts était en or pur. (...)
Elena Balzamo est spécialiste des littératures scan-dinaves et russe, essayiste et traductrice. Auteurd’une thèse de doctoratLe conte littéraire scandi-nave : évolution d’un genreElle a publié plu- (1987). sieurs recueils de contes populaires et littéraires pro-venant de différents pays :Le chien boiteux et autres contes(1999),Contes et légendes d’Allemagne(en coll. avec R. Kaiser, 2004),Warum der Schnee weiß ist. Märchehafte Welterklärungen (en Kaiser,coll. avec R. 2005),Histoires d’oiseaux(2006),När Vår Herre måla-de fåglarna (2007),Histoires d’ogres et de géants (2010),La Raison de toute chose et autres contes du Nord(2010).
9782910 272722
ISBN978-2-910272-72-2
20 €
Aux origines du monde Suède Contes et légendes de Suède
Aux origines duFlimes Foranncede
Dans la même collection :
Contes et légendes de France Contes et légendes du Japon Contes des peuples de la Chine Contes et légendes de Flandre Contes et légendes de Centre-Asie Contes et récits des Mayas Contes et légendes du Maroc Contes et mythes de Birmanie Contes et légendes de Turquie Contes et légendes de Corée Contes et légendes du Congo Contes et légendes des Comores Contes et légendes d’Allemagne,  de Suisse et d’Autriche Contes et histoires pygmées Contes et légendes de Russie Contes et traditions d’Algérie Contes et légendes des Inuit Contes et légendes d’Italie Contes et légendes du Burkina-Faso Contes des Juifs de Tunisie Contes et légendes des Philippines Contes et légendes des Balkans Contes et légendes de Tunisie Contes et légendes de Thaïlande Contes et légendes d’Ukraine Contes et légendes de Kabylie Contes et légendes tziganes Contes et légendes du Vietnam
Aux origines du monde Contes et légendes de Suède
Nouvelle édition revue et augmentée
Textes choisis et traduits par Elena Balzamo
Préface de Bengt af Klintberg
Illustrations de Susanne Strassmann
Flies France
Collection dirigée par Galina KABAKOVA
Relecture : Anna Stroeva
Ouvrage traduit avec le soutien de Kungliga Gustav Adolfs Akademien för svensk folkkultur, Uppsala, Suède
© Flies France, Paris, 2011
ISBN 2-910272-72-2
Préface
Le choix de contes et légendes étiologiques qu’Elena Balzamo propose dans ce volumeoffre un tableau représentatif de la tradition orale suédoise, qui était encore vivante audébut du siècle dernier et dont on trouve des traces, ici et là, même de nos jours. Il s’agit essentiellement de récits ayant le caractère de légendes chrétiennes, genre dont les origines remontent au Moyen Age, mais qui semble avoir pris un nouvel élan à des épo-ques plus récentes. Parmi elles, on trouve deshistoires géminées de création décrivant le travail de Dieu et du diable (cf. Lixfeld 1971) : le premier crée un animal à la fois beau et utile ; le second essaie de l’imiter, mais le résultat laisse toujours à désirer. D’autres histoires de création mettent en scène Notre-Seigneur et saint Pierre. Pendant leurs pérégrinations terrestres, ils rencontrent des individus qui manquent à leurs devoirs de bons chrétiens et qui, en punition, se trouvent enchantés et transformés en diverses créatures. La Vierge figure également dans certains récits, notamment dans la légende fort répandue selon laquelle sa servante lui vole des ciseaux et une pelote de fil et est, pour cela, transformée en une hirondelle. À propos de certains contes, on peut dire avec certitude qu’ils sont antérieurs à l’intro-duction du christianisme en Suède. Telle est, par exemple, l’histoire des deux enfants qui
5
portent un seau d’eau et qui se retrouvent sur la lune où on peut les voir se dessiner comme des taches sombres par les nuits de pleinelune. L’Eddade Snorri Sturlasson, un texte du e XIII siècle, contient un récit semblable dont les personnages s’appellent Bil et Hjuke. On trouve des variantes de cette histoire chez tous les peuples des régions arctiques. Il s’agit proba-blement des réminiscences de quelque mythe ancestral, censé expliquer l’origine de la rosée qui apparaît sur la surface de la terre après une nuit étoilée. Ce serait des gouttes tombées de la lune où les enfants auraient renversé leur seau d’eau. Plusieurs histoires du corpus établi par Elena Balzamo ont des correspondances dans la tradition finlandaise (cf. Aarne 1912). Nom-bre d’entre elles sont répertoriées dans le cata-logue international de contes,The Types of the Folktale(Aarne & Thompson 1961). Parmi les plus répandues en Suède, on peut citer l’his-toire expliquant pourquoi l’ours a une queue e si courte (AT 2) qui, déjà au XIX siècle, avaitbénéficié d’une étude fondamentale du folk-loriste finlandais Kaarle Krohn (Krohn 1886), ainsi que l’histoire intitulée « Le pigeon et le pic » (AT 240). Aujourd’hui encore, ces deux contes font partie de la tradition orale. Deux autres histoires largement répandues, qui ne sont pas répertoriées dansThe Types of the Folktale: le conte déjà mentionné, sont sur l’origine des martinets, qui met en scène la Vierge et sa servante voleuse, et le conte qui ex-
6
plique pourquoi les pattes du plongeon se trou-vent si loin à l’arrière du corps. De nos jours, on continue à les raconter, l’une et l’autre, dans certaines régions suédoises. La Suède est un pays fortement étiré du nord au sud, avec de grandes différences clima-tiques entre les régions. Celles du sud sont plus densément peuplées que celles du nord, qui, pour une bonne partie, ont conservé leur envi-ronnement naturel intact. Incontestablement, c’est dans le Nord que les contes étiologiques ont eu la vie la plus longue. Dans le corpus pré-senté par Elena Balzamo, on trouve une grande variété de contes provenant des provinces sep-tentrionales, ceux, par exemple, qui ont été re-cueillis par O.P. Pettersson et Frans Bergvall. L’existence de certains contes étiologiques a e été attestée très tôt, déjà au XVII siècle ; ainsi l’histoire expliquant d’où viennent les étoiles a été transcrite par le poète Samuel Columbus (af Klintberg 1992, 152sq.). Mais ce n’est qu’à l’époque du romantisme que le désir de sauve-garder les contes populaires aboutit à une col-lecte systématique. Inspiré par les frères Grimm, Gunnar Olof Hyltén-Cavallius publie le premier recueil de contes suédois,Svenska folksagor och äfventyr* (1844-1849, en collaboration avec George Stephens). Ce recueil ne contient pas de contes étiologiques ; cependant, en travaillant sur son grand ouvrage ethnologique consacrée à sa région natale,Wärend och wirdarne (Le Wärend et ses habitants, 1863-1868), Hyltén-Cavallius incorpore un vaste échantillon de tex-
7
tes étiologiques dans la dernière partie du livre, « Ajouts et commentaires ». Les contes suédois expliquant l’origine des corps célestes, de l’homme, des animaux et des plantes constituent un vaste champ d’études pour les ethnologues. Ils projettent une lumière sur les valeurs, aussi bien positives que néga-tives, que la tradition populaire des temps an-ciens attribuait aux différents représentants des règnes animal et végétal. Pourtant, ce domaine reste relativement peu exploré. La seule étude détaillée a été faite par la folkloriste américaine Virginia G. Geddes. IntituléeVarious Children of Eve, elle offre une analyse du récit répandu en Scandinavie septentrionale qui tente d’expli-quer l’origine des êtres anthropomorphes sou-terrains que seules de rares personnes ont la possibilité de voir. Dans le nord de la Suède, on appelle ces petits voisins, qui sont comme nous les enfants d’Ève, desvittror*. La Suède ne possède pas de recueils de contes étiologiques comparables à ceux qui sont publiés dans la collectionAux origines du monde***. Le livre d’Elena Balzamo est le pre-mier dans son genre.
8
Bengt af Klintberg
Terre, ciel et corps célestes
1. Quand le Bon Dieu créa la terre avec ses régions
Oh oui, cela se passa il y a longtemps, très longtemps, à l’époque où Notre-Seigneur s’ap-prêtait à créer la terre. Il avait réuni tous les matériaux dans un grand sac, après quoi il créa différentes régions, fort belles, avant de s’occuper, tout à la fin, de celle où nous nous trouvons en ce moment. Là, il modela quelque chose de rocailleux, une sorte de terrain acci-denté, des rochers qui se bousculaient. Il se fâ-cha et rangea les matériaux dans le sac : – Je regrette ce que je viens de faire. Je vais recommencer.
9
Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text