Vents de Suet , livre ebook

icon

92

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2018

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

92

pages

icon

Français

icon

Ebook

2018

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Le temps file, vole, s’égrène toujours trop vite, comme le décrit l’auteur dans les deux premiers poèmes qui ouvrent ce recueil de courts textes. Avec ses mots bien à lui, ses expressions poétiques et imagées, il décrit notre quotidien parfois fou et revendique la « Slow attitude » qui nécessite un certain courage, celui de savoir se poser et savourer. Et il insiste un peu plus loin sur le même thème dans « Pater cossard » avec un détournement insolite et très drôle de la célèbre prière « Notre Père ». La famille est également présente, les enfants « les trois petites roses » si près du cœur, la femme aimée, avec laquelle les mots deviennent inutiles au détour d’une promenade dans le printemps qui revient, ainsi que le petit Basile, dernier-né de la tribu et déjà si éveillé sur la vie. Enfin, avec des mots justes, sensibles, précis, l’auteur exprime admirablement dans « Splendeur automnale » cette sourde langueur qui nous prend lorsque les jours raccourcissent, la douce mélancolie qui rôde devant ces « nuits rallongées ».

Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

30 août 2018

Nombre de lectures

0

EAN13

9782414266524

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

1 Mo

Couverture
Copyright













Cet ouvrage a été composé par Edilivre
175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis
Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50
Mail : client@edilivre.com
www.edilivre.com

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,
intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

ISBN numérique : 978-2-414-26653-1

© Edilivre, 2018
Préface
Un imaginaire riche que, depuis l’enfance, Jean-Claude Duponq n’a cessé de traduire par une poésie à la fois sombre et humoristique dans une association de mots et d’images qui n’appartient qu’à lui.
Ce premier ouvrage révèle une petite partie de la complexité de son être. Toujours à la recherche d’expressions poétiques diverses, il partage sa passion en animant également des ateliers d’écriture et élaborant des projets culturels.
Éducateur spécialisé, il a développé un fil conducteur incluant la culture au sens large du terme dans une dimension de soin.
L’auteur qui est mon compagnon depuis 18 ans m’étonne encore à ce jour par sa curiosité intellectuelle, et son anticonformisme qu’il a su intégrer à une rigueur pratique.
Annie-Claude Duponq-Montoya
Temps horaire
Tic tac tic tac
Dentelles de secondes
Tic tac tic tac
Fresque de minutes
Tic tac tic tac
Les aiguilles viennent savourer
L’espace neuf qui s’égraine
Passent les semaines
Tic tac
Les brisures d’un rythme
Tic tac
Que ne viennent combler
Les moments de latence
Attitudes
Aïe, aïe, aïe
J’ai mal à mon calendrier
Les jours filent, les heures s’accélèrent,
Les secondes s’affolent,
Les minutes oublient la douceur des jours.
On croirait une vie en miniature
Un feu follet des siècles
Un radeau agité dans l’immensité de l’océan
Une chiquenaude du mouvant…
Je revendique, aujourd’hui, la « Slow Attitude »
C’est une transition remplie de courage
La douceur d’un onctueux chocolat
Une œuvre de pénardise 1
Une exposition du tranquillos
Une suave nonchalance
Aux notes argentées.



Dalisment
1 . Néologisme argotique : tranquillité
Ressac
Assis sur la plage
Un coquillage sur l’oreille
J’écoutais tout le poids
De la côte sauvage.
La douceur du caramel
Fondant dans ma bouche
Adoucissait le vrombissement
De l’incessant ressac
Jusqu’à perdre
Toute objectivité.
Là-bas sur la plage,
Un caramel est posé sur un coquillage.
Assoupissement
Dans les arcanes d’un soir
Au cœur de voyages livresques
Les heures se teintent d’un parfum de nostalgie
Mais, peu à peu, se dissipe le brouillard
Pour plonger dans les volutes
De soyeuses voluptés.
Le sommeil s’installe
Comme un effluve de miel.
Pour un air de rengaine
Sur le tableau du passé
Des jumeaux s’entêtent à siffler
Un vieil air de rengaine
À la mode d’antan.
Les notes forment des gribouillis
Sautillant mesquinement
Aux frontières floutées
Des vases communicants.
Un jumeau s’interrompt
L’autre le regarde sévèrement
Mais pourquoi arrêter de siffler
Un vieil air de rengaine à la mode d’antan ?
Le tableau du passé se transforme
En une nouvelle forme de connaissance.
Couleurs
Hissez les couleurs !
Roulements de tambour
Sonneries de clairons
L’affairement est de retour.
Voiles prêtes à manger le vent
L’océan, à priori, sans limites
La peur ne se pare point de nuances.
L’impératif à l’autonomie
L’angoisse du scorbut
La phrase que chacun attend :
« C’est le départ ! »
Blizzard ? Vous avez dit blizzard ?
Mai était à la porte
Georges prit sa meilleure plume
Et la trempa délicatement dans l’encrier
Il aimait retrouver ces pleins et ces déliés
Que seul cet outil lui apportait.
Il n’avait nulle envie de se répandre
En un flot ininterrompu d’écriture
Il voulait juste montrer sa confiance
Son attachement à des valeurs
Pointer du doigt le nid des problèmes
Veiller à bien rester...

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text