Les Chemins de la poésie , livre ebook

icon

420

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2010

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

420

pages

icon

Français

icon

Ebook

2010

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Si "Les Chemins de la poésie" constitue un recueil monumental, il donne aussi de l’auteur un portrait tout en tensions et en paradoxes. Carrefour de l’intime et de l’historique, de l’amoureux et du funèbre, de l’apaisé et du révolté, du nostalgique et de l’espérant, de l’Orient et de l’Occident, le poète Elie Mangoubi – et plus largement tous les autres – est ce lieu complexe où s’entrecroisent toutes ces lignes de force et qui fait jaillir de ce for intérieur tiraillé une écriture dont le caractère peut tour à tour se faire caressant ou indigné… De la quiétude à l’indignation, "Les Chemins de la poésie" se font tortueux, pleins de virages inattendus, explorant tout autant les émois passionnels que les coins d’un globe soumis, encore et toujours, à l’intolérable… Appel à l’éveil des consciences et de la mémoire, odes à la paix et à la réconciliation, hommages aux abîmés et traumatisés forment ainsi le matériau dans lequel est coulée une œuvre dont les notes rappellent autant le Qaddish que l’humanisme…
Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

01 juin 2010

Nombre de lectures

88

EAN13

9782748359466

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

1 Mo

Les Chemins de la poésie
Elie Mangoubi Les Chemins de la poésie D’Héliopolis à Chicago en passant par Bruxelles
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0) 1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0115268.000.R.P.2010.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2010
Préface De la fenêtre ouverte qui donne sur le rivage, j’entends le bruit des vagues, le sac et le ressac agissent comme une musique de mots qui s’entrechoquent, puis se mettent en ordre, en exprimant ces sentiments profonds qui nous font rire, pleurer, ou chanter. Cette poésie n’est plus à la mode. Je pense aux poètes de la Pléiade, Ronsard, Du Bellay, à Clément Marot, Alfred de Musset, Baudelaire et tous les autres qui surent bien jongler avec la langue française, la plus belle langue au monde lorsqu’elle est bien écrite. Je pense à mon ami Elie Mangoubi, auteur de ce recueil de poèmes qui nous fait voyager depuis sa terre natale jus-qu’à Bruxelles, puis sa ville d’adoption, Chicago, où il embrassa une belle carrière de psychiatre et fonda sa fa-mille avec Claire, sa femme. Nous nous connaissons depuis moins d’un an, mais nous avons des racines, une culture commune, le tout relié par l’universalité de la langue française. Notre adolescence se déroula paisiblement puis vint le temps des épreuves et de l’exode : les Juifs du Nil furent expulsés brutalement avec pour tout bagage une valise de 20 kg et vingt livres égyptiennes en poche – leurs biens furent confisqués, in-nocentes victimes de l’intolérance et de la haine qui n’ont cessé de fleurir jusqu’à maintenant, nées d’ambitions qui nous dépassaient. Nos maîtres nous avaient enseigné l’effort, la ténacité, et surtout la volonté de se dépasser soi-même et d’aller toujours de l’avant sans oublier pour autant ceux qui nous
9
précédèrent et dont nous sommes les héritiers. Ses poèmes suivent cette tradition. Élie, touché par la grâce, s’est mis à écrire des poésies toutes de sensibilité, qui retracent les souffrances connues des Juifs du Nil, ces blessures jamais cicatrisées dont on ne parlait pas par pudeur et parce que notre nature n’était pas à se plaindre. Sa poésie, écrite pour stigmatiser la haine, la barbarie, la bêtise humaine, et pour magnifier l’amour, la générosité, l’amitié, l’empathie et la compas-sion, est émouvante. Je pense qu’Élie est un poète universel, qui sait nous émouvoir, prendre position d’amour et de générosité, avec courage, sans amertume ; il nous crie sa détresse devant ce spectacle de violence ininterrompue qui nous accable. Il nous rappelle que le judaïsme nous enseigne une conduite, une façon de vivre. Son message est un message d’espoir. Il est difficile aujourd’hui de sortir de la pensée unique… Élie y a réussi naturellement. Son attachement au judaïsme, au peuple juif, à la nation américaine, au monde, se détecte à la lecture de ses odes, où il utilise la langue française avec laquelle il jongle avec élégance. Je suis heureux aujourd’hui, car son premier recueil de poèmes est reconnu et édité. C’est avec admiration affection, fierté et humilité que j’écris cette préface. Jamy Tivoly
10
Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text