Le carnet rose , livre ebook

icon

82

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2023

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

82

pages

icon

Français

icon

Ebook

2023

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Avec Le carnet rose, Yolande Villemaire propose une méditation sur le deuil et ses douleurs. Elle y fait vivre les images et les sentiments que la mort a suscités en elle quand son compagnon lui a été ravi par un cancer fulgurant.


Journal poétique tenu sur quelques mois presque quotidiennement, Le carnet rose raconte de l’intérieur, en toute simplicité, ses premières réactions provoquées par la perte. Passé et présent se lient dans le besoin de laisser place, souvent bien malgré elle, au quotidien qui reprendra ses droits. Avouant préférer le silence devant une page blanche et :


ces mots tremblants
d’un carnet rose
qui me permet de faire mon deuil
en toute douceur


La poète mêle aux émotions qu’évoque le souvenir d’une intimité encore toute proche la distance et l’intériorisation qui s’installent avec les semaines, les événements du quotidien qui poussent vers l’avant et l’absence de l’être aimé. Jusqu’à cette limite qui sépare sans appel :


(…) et tout s’efface
tout s’efface
j’en oublie que tu es passé
derrière les portes blindées de la mort 


Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

26 mai 2023

Nombre de lectures

1

EAN13

9782896454686

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

1 Mo

/* Script */ /* Script */ /* Script */
Le
carnet
rose /* Script */ /* Script */ /* Script */
Les Écrits des Forges, fondés par Gatien Lapointe en 1971, bénéficient
de l’appui financier du Conseil des arts du Canada et de la Société de
développement
des
entreprises
culturelles
du
Québec
(SODEC).
Illustration de couverture:   « Growth » de
Camille
Skagen,
fragment
Photographie
de
l’auteure:
Maxyme
G.
Delisle
Dépôt
légal:
quatrième
trimestre
2022
(papier)
                   
deuxième
trimestre
2023
(epub)
Bibliothèque
et
Archives
nationales
du
Québec
Bibliothèque
et
Archives
Canada
ISBN: 978-2-89645-434-1
(papier)
ISBN: 978-2-89645-468-6 (epub)
©
2022,
Écrits
des
Forges
992-A,
rue
Royale
Trois-Rivières
(Québec)
G9A
4H9  

Téléphone:
819 
840-8492
ecritsdesforges@gmail.com
www.ecritsdesforges.com
En
librairie:
Diffusion
Prologue
1650,
boul.
Lionel-Bertrand
Boisbriand
(Québec)
J7H
1N7
prologue@prologue.ca


Avec
la
participation
du
gouvernement
du
Canada

/* Script */ /* Script */ /* Script */
YOLANDE
VILLEMAIRE

Le
carnet
rose
/* Script */ /* Script */ /* Script */
/* Script */ /* Script */ /* Script */
À
la
mémoire
du
poète
Claude
Beausoleil
« un voyageur que le langage invente » /* Script */ /* Script */ /* Script */
/* Script */ /* Script */ /* Script */
Ce
morceau
de
toi
Les
yeux
du
marchand
de
fruits
se
remplissent
de
larmes
quand
je
lui
apprends
ta
mort
sa
peine
réveille
la
mienne
et
ce
morceau
de
toi
me
ramène
à
toi
rieur,
blagueur
toujours
plein
de
cœur
sensible
à
la
réalité
humaine
30 novembre 2020

9 /* Script */ /* Script */ /* Script */
La
photo
perdue
Tu
avais
de
longs
cheveux
blonds
blonds
comme
les
blés
disais-tu
pour
me
faire
rigoler

j’avais
20
ans
nous
posions
devant
le
Parthénon
pour
un
photographe
ambulant
ma mère a un jour retrouvé la carte postale que                  
je
lui
avais
envoyée
et
puis
je
l’ai
perdue
1 er  
décembre
2020

10 /* Script */ /* Script */ /* Script */
La
nuit
noire
À
la
fin,
tu
faisais
des
cauchemars
des
barbelés,
des
trains
tu
me
racontais
dans
la
nuit
noire
main
dans
la
main
on
parlait
de
la
vie
ma
voix
te
rassurait
j’entendais
ta
détresse
ton
souffle
et
tes
silences
et
on
écoutait
les
oiseaux
de
l’aube
2
décembre
2020

11 /* Script */ /* Script */ /* Script */
À
couteaux
tirés
Je
me
souviens
de
Ouarzazate
du
point
du
jour
dans
le
Haut-Atlas
de
cette
petite
ville
en
pente
on
était
à
couteaux
tirés
je
me
murais
dans
le
silence
tu
faisais
comme
si
de
rien
n’était
c’était
notre
premier
voyage
tu
pensais
avoir
toujours
raison
comme
c’était
loin
de
la
réalité
3
décembre
2020

12 /* Script */ /* Script */ /* Script */

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text