La maison que tu quittes , livre ebook

icon

46

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2019

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

46

pages

icon

Français

icon

Ebook

2019

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

« Tu te précipites là-haut Où les mondes étranges brillent, Avidement de tout ton être Tu les investis. » C'est avec vulnérabilité et sincérité que Martin Vopěnka dévoile, au travers de cet intime recueil de trente poèmes, les sentiments, amours et passions qui modèlent son être et sa philosophie.

Voir Alternate Text

Date de parution

07 février 2019

Nombre de lectures

0

EAN13

9782342165227

Langue

Français

La maison que tu quittes
Martin Vopěnka
Société des écrivains

Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.


Société des écrivains
175, boulevard Anatole France
Bâtiment A, 1er étage
93200 Saint-Denis
Tél. : +33 (0)1 84 74 10 24
La maison que tu quittes
 
Toutes les recherches ont été entreprises afin d’identifier les ayants droit. Les erreurs ou omissions éventuelles signalées à l’éditeur seront rectifiées lors des prochaines éditions.
 
La maison que tu quittes
La maison que tu quittes
C’est ton livre déchiré
La chaleur du désir du grenier
Le souffle de l’été où l’on souffre.
 
Tu te promènes lentement
Dans une surdité désespérante
Et la poussière tourbillonnante
Retombe sur tes pieds.
 
Et pourtant tu pourrais emprunter
Le chemin du premier désir.
Pour une fois, pour une toute première fois
On peut se tromper.
 
Et ne restent que les sentiers éloignés.
Sur les chemins croupis
Où la mousse pousse entre les pavés
Tu dois voyager léger.
Derrière les portes grandes ouvertes
Les vides non voulus bâillent.
 
 
Toi
Ton visage qui te reflète
Tes traits familiers ;
Cette surface où naît ton corps.
Un parfum fugitif
Séjourne à tes côtés.
Le souffle de tes contours
Séduisants.
Le rideau derrière lequel veille
La personnalité satisfaisante.
Notre combat s’est calmé.
La lueur blanche de la lune
Tombe sur le lit.
Emprisonné en moi
Je veux savoir
Si tu perçois
Le monde que je vois.
 
 
Holocauste
Sur la photo grise
C’est toi qui t’en vas.
Avec un chapeau usé
Comme un éternel et tendre père.
Les derniers regards.
On ne le sait pas encore.
L’enfance est terminée
Le garçon ne...

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text