Horizons , livre ebook

icon

92

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2019

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

92

pages

icon

Français

icon

Ebook

2019

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Récits et poèmes chantant la mer en général et la Bretagne en particulier. Quelques personnages pittoresques y font également une apparition.

Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

18 juin 2019

Nombre de lectures

0

EAN13

9782414259304

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

2 Mo

Couverture
Copyright













Cet ouvrage a été composé par Edilivre
194, avenue Président Wilson – 93210 Saint-Denis
Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50
Mail : client@edilivre.com
www.edilivre.com

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,
intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

ISBN numérique : 978-2-414-25931-1

© Edilivre, 2019
Mers et marins
Thébaud Baleine
Les traditions de la pêche de la baleine, jadis en honneur dans le port de Nantes, étaient complètement oubliées lorsque l’armateur Thomas Dobrée (le père du collectionneur à l’origine du musée) résolut d’en tenter de nouveau la fortune. Il arma, en 1817, le trois-mâts le Nantais ; fit venir d’Angleterre des engins, un équipage et un capitaine nommé Winseloo ; et expédia ce navire vers les lieux de pêche. Quatorze mois après, le Nantais revenait avec le produit de vingt-sept baleines. Une seconde puis une troisième campagne confirmèrent les résultats obtenus. Un grand nombre d’armateurs nantais s’adonnèrent bientôt à cette pêche. Parmi les capitaines baleiniers les plus habiles du port de Nantes, figurait le capitaine Thébaud. Ce dernier, qui commanda l’Amélie et le Léandre, fut le premier capitaine nantais qui forma un équipage baleinier exclusivement composé de marins français. Désireux de connaître à fond son métier, il se fit successivement timonier de pirogue, loveur de ligne, harponneur. Il acquit une telle réputation d’adresse qu’il ne fut plus connu que sous le nom de Thébaud Baleine
À quai à Nantes port baleinier,
C’est l’armateur Thomas Dobrée,
Qui cherchait capitaine.
Il arma un trois-mâts carré,
C’est pour Thébaud Baleine.
Un équipage faut constituer
A dit Monsieur Thomas Dobré.
Qui veut tenter sa veine ?
Et qui sera mon piroguier ?
C’est moi, Thébaud Baleine !
Quand la baleine est harponnée
La ligne file par le bordé
Faut faire gaffe à sa couenne !
Qui saura la laisser filer
C’est moi, Thébaud Baleine.
Les harponneurs sont de grands gars,
Un peu hâbleurs et fiers à bras,
D’une force herculéenne.
Qui pourra tous les maîtriser ?
C’est moi, Thébaud Baleine !
Au quai de Nantes, si vous voulez
Marin, matelot, coq ou gabier
Voir même un capitaine
Sans hésiter faut demander
Toujours Thébaud Baleine !
L’Essex
Je porte ici mémoire d’un beau trois-mâts carré 1
En vous contant l’histoire d’un navire oublié.
Des rivages des Acores aux îles Société
Je fus le mousse du bord, oyez mon odyssée !
Il avait nom l’Essex, faisait près de cent pieds,
Une ossature de chêne, un pavois, des bordés
Et au fond de ses cales, de longs harpons d’acier.
Traquant...

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text