Mon ami le petit nuage , livre ebook

icon

58

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2018

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

58

pages

icon

Français

icon

Ebook

2018

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

« Une rencontre très particulière au cours d'un vol, au-dessus d'un littoral paradisiaque proche d'un grand centre de trafic aérien, me fit rêver à un possible dialogue où interviendrait un petit nuage, assez futé pour répondre aux questions que je me suis souvent posées.
Un miracle inattendu s'est alors produit : le Petit Nuage accepta de dialoguer !
Après plusieurs aventures spectaculaires, le petit nuage devint mon ami !
Par discrétion, je ne vous en dirai pas plus !... »

Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

17 juillet 2018

Nombre de lectures

0

EAN13

9782414245284

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

2 Mo

Couverture
Copyright













Cet ouvrage a été composé par Edilivre
175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis
Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50
Mail : client@edilivre.com
www.edilivre.com

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,
intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

ISBN numérique : 978-2-414-24526-0

© Edilivre, 2018
Du même auteur
Du même auteur déjà parus :
Romans :
Le 5 ème Jour.
Le crépuscule des Intouchables
Légitime Défiance.
La Vieille Dame au Landau.
Mensonges Aux Poings.
Mon Adversaire, C’est la Finance !
Au-delà de l’Imaginable.
Je Suis un E.T.
Mémoires et témoignages : Le Taureau Écorché.
Technique :
Acoustique Architecturale.
Génie Climatique – Application Graphique.
Anti-Vibreurs Massifs Pendulaires
Découplages sismiques
Dédicace


Aux Enfants de 7 à 97 ans, et parmi eux :
Les Grands Enfants.
Les Très Grands Enfants.
Les Anciens Très Grands Enfants… !
Sans vouloir exclure ceux qui n’ont jamais su être des enfants avec toutes les joies que cela procure !…
Mon ami le petit nuage
 
 
On m’appelle Volutus Cirrostratus mais mon vrai nom est :
NIMBUZE le Nuage.
Je vous ai joins une photo de moi, pour… briser la glace !

Cela fait plus intime.
Je suis né dans une nébulosité de l’atmosphère froide glacée et humide à l’altitude particulière de 30.000 pieds au cours de circonstances imprévisibles que l’on peut imputer à mon Père ayant encore une fois cumulonimbusé comme un jeune-homme et batifolé dans les masses atmosphériques des nébulosités de l’atmosphère connues de lui seul dans un vagabondage de rajeunissement dont il a le secret.
D’après ce que je sais de la légende familiale originelle qui m’a été contée, mon Père comme son Père, son Grand-Père et son arrière-arrière-grand-père, avaient été entraînés dans une téméraire aventure similaire au cours de soulèvements orographiques qui les avaient miraculeusement rajeunis du fait de leur grand âge.
Mais en réalité, cette fois, mon Père avait été séduit par une douce jouvencelle qu’il avait rencontrée derrière une montagne dont il avait eu obligation de franchir les sommets au cours de diverses et nombreuses tribulations et pérégrinations imposées par ses obligations de Président des Cumulonimbus Altostratus et Nimbostratus.
Il avait été nommé à l’unanimité à la présidence de cette confrérie où séjournaient en permanence les plus indisciplinés et surtout les plus espiègles et folâtres des membres dont il avait la charge et la responsabilité.
Entraîné par des thermiques dans les étages supérieurs de la Troposphère il avait rencontré au cours de ce périple et dans une semi-opacité une voluptueuse pécheresse, jeune belle et aussi folatresse que lui, de plus stratusienne dans ses minuscules flocons blancs sous forme de granules qui annoncent souvent pour vous autres les humains de la Terre depuis des temps ancestraux immémoriaux, un très joyeux prochain mauvais temps.
Ils folatrérent ainsi un certain temps !
Puis ils passèrent aux choses sérieuses !
Les civilités furent donc de courte durée.
Le résultat fut probant et indiscutablement reconnu de tous.
Après des ébats érotiques fantasmagoriques et pour le moins indescriptibles sur des couches de cirrus blancs minces et sans ombre propre, les cirrostratus présents dans les parages qui furent les spectateurs accidentels furent invités par la suite à en témoigner de par leur présence insolite et souvent très indiscrète.
Puis soudain, un réchauffement externe de l’atmosphère ambiante fut constaté par tous, petits et grands, de tous sexes, formation ou discipline confondues et fut unanimement attribué par une foule en délire à cet événement charnel éxothermique bien connu mais cette fois très exceptionnel.
Chacun savait également par expérience que ces événements particuliers étaient dus totalement aux conséquences incontestées de la finalité d’une conception sexuelle peu commune et parfois super-mouvementée.
Je fus ainsi conçu et pris forme et conscience dans cette ambiance euphorisante mais particulière.
Ensuite, sans transition ni préparation psychologique préalable, je me suis senti projeté dans un contexte physico-chimique constitué de fines gouttelettes d’eau et de cristaux de glace.
C’était un délice, une orgie de sentiments divers inoubliables et voluptueux accompagnées de sensations agréables au plus haut niveau que je ressentais pour la première fois, évidemment, et je m’énivrais de plaisir dans cet environnement paradisiaque.
L’ambiance dans laquelle je baignais était indéfinissable et je me délectais dans cette atmosphère meublée de nouvelles sensations que naturellement je découvrais pour la première fois.
Malheureusement depuis quelques temps, au-dessus de certaines zones terrestres, viennent s’ajouter très curieusement ces derniers mois, de fines poussières de minéraux et de particules de toutes sortes qui m’alourdissent, m’irritent et me grattent et surtout me démangent sur toute ma surface et en plus m’indisposent ce qui me rend aujourd’hui de très mauvaise humeur.
Grand-Père appelle cela des Aérosols !
Quel nom barbare pour un bidule qui flotte dans l’air !
Ces petits détails pour vous autres les Humains de la planète Terre sont certainement sans importance mais dans mon milieu, ils finissent par perturber la finesse la transparence et la disposition de mes cristaux de glace, ce qui provoque une sorte d’opacité dans la transparence de mes structures intimes et ternit malheureusement mon image auprès de celui ou de celle qui parmi vous les Humains, me regardaient depuis la Terre.
En effet de votre œil attentif vous pouvez voir apparaître une sorte d’opacité locale non acceptable qui met ma beauté en danger, nuit à la réputation ancestrale de mes origines et à la pureté de ma race.
D’habitude je suis paré de fines plumes blanches dont la finesse et la transparence sont dues à la disposition des cristaux de glace qui me constituent enluminés très souvent par les rayons éclatants du Soleil ou de la Lune selon le cas.
Les zones d’ombre plus ou moins importantes que vous auriez pu alors remarquer au cours d’un premier examen, vous qui me regardez en rêvassant, d’où l’expression chez vous, tu es encore dans ton petit nuage !… sont dues à la variation de la masse volumique locale provoquée par des apports de particules étrangères indésirables qui sont la cause de l’irritation et des démangeaisons intolérables dont je viens de vous entretenir !
Aussi, avant de vous conter mes pérégrinations aventureuses autour de votre planète, j’ai décidé de vous donner une image de ma structure actuelle qui pourra meubler votre imagination dans vos rêveries nocturnes car je sais que chacun de vous a su conserver au plus profond de son inconscient une très belle image des petits nuages dont se souvient son âme d’enfant qu’il lui faudra à jamais conserver et protéger sans faille.
Je ne vais pas commencer par : Il était une fois… comme dans tous les contes de fées pour les enfants de tous âges y compris ceux de 97 ans, et pourtant, il y a quelques mois, au cours d’une épreuve intergalactique d’un marathon organisée à la demande des nuages sportifs toutes catégories, j’avais été chargé de contrôler tous les participants.
En effet, il fallait absolument éviter certaines fraudes possibles tant sur le plan du respect des parcours imposés que sur l’emploi de produits nocifs que certains peuvent employer ou récolter en passant au-dessus de régions particulières de la Terre ou autres planètes et en abuser sans modération.
J’avais donc revêtu pour la circonstance ma casquette de contrôleur que je suis fier de...

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text