Moi vs moi , livre ebook

icon

76

pages

icon

Français

icon

Ebooks

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

76

pages

icon

Français

icon

Ebook

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Il a fallu cinquante ans pour que Moi, affligé par le spectacle consternant de l’humanité et revenu de l’amour depuis une relation qui a vite tourné à l’aigre, s’exprime enfin… Et tant d’années passées sous le régime du politiquement correct ont permis d’emmagasiner un certain nombre de protestations, de désillusions, voire de rages… Alors, dans un dialogue intérieur avec lui-même, il expulse tout ce qu’il a sur la conscience… Des clowns de la téléréalité au surréalisme de la guerre, de la publicité aux relents pornographiques en passant par ces femmes qui ont pris le féminisme comme une guerre des sexes, Moi dézingue, déboulonne, mitraille et tant pis pour les bien-pensants ou les paresseux… Dans un colérique désenchantement, Moi s’oppose ainsi aux Autres… Mais qui saurait l’apaiser? Certes, le sarcasme, l’écriture à l’acide et une ironie acérée ont la part belle au sein de ce bref mais intense roman. Il ne faudrait toutefois pas s’arrêter à cette unique dimension. Au contraire, il s’agit de ressentir ce qui se dissimule derrière le flot de critiques qui sort du personnage. Il s’agit de comprendre la détresse, pudique, qui se terre dans les recoins d’une psyché qui vacille dans un monde dont les mécanismes se sont emballés, dont les repères deviennent illisibles, dans lequel la démence guette l’humanité… Plus qu’une figure de la contestation ou de la révolte, Moi s’impose alors naturellement comme la voix de notre commune écorchure…Il a fallu cinquante ans pour que Moi, affligé par le spectacle consternant de l’humanité et revenu de l’amour depuis une relation qui a vite tourné à l’aigre, s’exprime enfin… Et tant d’années passées sous le régime du politiquement correct ont permis d’emmagasiner un certain nombre de protestations, de désillusions, voire de rages… Alors, dans un dialogue intérieur avec lui-même, il expulse tout ce qu’il a sur la conscience… Des clowns de la téléréalité au surréalisme de la guerre, de la publicité aux relents pornographiques en passant par ces femmes qui ont pris le féminisme comme une guerre des sexes, Moi dézingue, déboulonne, mitraille et tant pis pour les bien-pensants ou les paresseux… Dans un colérique désenchantement, Moi s’oppose ainsi aux Autres… Mais qui saurait l’apaiser? Certes, le sarcasme, l’écriture à l’acide et une ironie acérée ont la part belle au sein de ce bref mais intense roman. Il ne faudrait toutefois pas s’arrêter à cette unique dimension. Au contraire, il s’agit de ressentir ce qui se dissimule derrière le flot de critiques qui sort du personnage. Il s’agit de comprendre la détresse, pudique, qui se terre dans les recoins d’une psyché qui vacille dans un monde dont les mécanismes se sont emballés, dont les repères deviennent illisibles, dans lequel la démence guette l’humanité… Plus qu’une figure de la contestation ou de la révolte, Moi s’impose alors naturellement comme la voix de notre commune écorchure…
Voir Alternate Text

Publié par

Nombre de lectures

16

EAN13

9782748353716

Langue

Français

Moi vs moi
El Montacir Bensaid Moi vs moi
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0114839.000.R.P.2010.030.40000 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2010
ÀMala vraie Betty, femme-enfant, femme fa- femme, tale qui m’a inspiré son personnage.Il a souvent tempéré ma fougue. Mesfilles Soraya, Siham et mes gendres.Ilsont, tous les quatre, par leurs réflexions et leurs encourage-ments, stimulé ma verve. Avec toute mon affection.
Chapitre 1 L’Éveil Je m’appelle « Moi », depuis quelques minutes, très exactement sept. Au moment où j’éteignais ma lampe de chevet ce trente août 2007, mon Moi s’est imposé à moi. Attention là, quand je dis Moi, je ne regarde pas mon nombril, non, non, c’est le Moi qui vient heurter frontalement « Eux », les autres, les milliards d’autres. Voilà donc, j’ai rallumé ma lampe, rechaussé mes lu-nettes, béatement sereinement, avec sous mes paupières enflées, juste au-dessus de mes poches alourdies, le reflet, que je devine dans mes yeux, soudain éveillés, le reflet disais-je, de la révélation ! — Putain ! Cinquante ans ! Il va falloir que ça sorte ! Le message est arrivé à bon port. — Putain ! Ça va faire mal. Attends, où on va là ? Je suis Moi, je n’ai plus rien à prouver mais tellement à dire, dans un monde où le politiquement correct, le dispute à l’hypocrisie absolue dans un ragoût fangeux de mauvaise foi avérée, de lâcheté manifeste, doublée d’une prostitu-tion intellectuelle qui arpente les couloirs des médias, en arborant les tenues suggestives des racoleuses, vieillissan-tes, que nul n’a plus le courage ni même l’envie de pourchasser.
9
Moi, après mûre réflexion, a décidé, unilatéralement de donner un grand coup de pied dans la termitière de l’humanité blasée, et de lui faire part de ses pensées les plus intimes avec la fougue et la certitude des prophètes. Moi prend un risque énorme, il prétend se singulariser, s’autoproclamer moi à part entière, avec ses idées, ses points de vue, ses critiques… dans une société où le nivel-lement par le bas des populations, imbéciles et dociles, lobotomisées par un discours médiatique universel qui trouve sa source dans les cerveaux, déclarésterrae nihiluspar les neurones démissionnant, de certains faiseurs d’image. Ces tarés, incompétents ont, à l’instar de Satan, rempor-té une seule victoire, mais quelle victoire ! Faire croire aux autres qu’ils n’existaient pas.
10
Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text