Fictions intimes , livre ebook

icon

88

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2012

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

88

pages

icon

Français

icon

Ebook

2012

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Notre rencontre, il y a un an... Tu entres en moi par la porte de l'imaginaire, tu t'y installes par la porte de la réalité. Toi, femme délicate au charme qui me bouleverse... Arrivé chez toi, je tombe des nuages dans un cocon de coton. Ton visage, tes yeux et ton être me parlent sans cesse de ces trésors que tu recèles. Et nos voyages à vélo, tes chapeaux sur la tête, tes vestes, tes jupes et pantalons... Et cette présence. Les hommes te regardent dans la rue et je me sens bienheureux d'être celui que tu regardes ainsi, sur les trottoirs, dans les bistrots, dans les restaurants et dans les salles obscures. À côté de nous, tu vois cette femme avec sa fille? À un moment, je crois les entendre parler de nous et dire Quel beau couple!". Je ne sais si je rêve mais cela est une marque en moi. Tu ouvres la joie au monde...?" Moins journal intime que lettre ouverte destinée à la femme aimée, l'oeuvre de T. Tougeron évoque l'état amoureux en termes certes sensibles, mais aussi toujours prêts à basculer dans la poésie. Et la passion de se dire encore comme présence absolue de l'autre à l'esprit de l'amant, comme une douce possession, comme un désir perpétuel de conjurer l'absence. Une déclaration toujours renouvelée, infiniment remise sur le métier, tissée avec ce va-et-vient entre retenue et puissance des sentiments qui nous emporte avec lui.
Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

06 décembre 2012

Nombre de lectures

102

EAN13

9782748398434

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

2 Mo

Fictions intimes
Thierry Tougeron Fictions intimes
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0118090.000.R.P.2012.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2012
Ces écrits, pensées accumulées qui forment des « Fic-tions intimes » doivent leur apparition à plusieurs femmes, au moment où se produit une séparation. Elles préparent la rencontre avec la femme espérée. Cette femme existe et ce livre lui est dédié. Cette femme, c’est toi, Chantal.
Isabelle de Bourbon-Parme Je vous écris encore, sœur cruelle, bien que je sois à peine partie, je ne peux supporter d’attendre de connaître mon destin, et de savoir si vous me considérez digne de votre amour, ou bien si vous voulez que je me jette dans le fleuve… Je ne réussis à penser à rien, seulement que je suis très amoureuse. D’habitude je dis que le jour commence en pensant à Dieu. Cependant je débute le jour en pensant à l’objet de mon amour, c’est pour cela que je pense continuellement à elle.
Joë Bousquet
« Si je redevenais un homme intact, je parlerais un au-tre langage. Je suis un blessé. Mon corps a été exclu de ma vie. Ce fut d’abord triste. Puis, ma vie s’est faite hors de lui. Privé de ma réalité physique j’ai vu ma pensée, ma vie, mon amour ne faire qu’un. C’est ma vie qui est mon être de chair. Elle s’est sensualisée, je ne dis pas virili-sée. » « Car il y a dans l’ombre qui m’entoure une qualité rose de jour en veilleuse, une sorte de nudité éparse, qui vous ressemble et, vous ressemblant, ne me parle que de ce que je portais en moi d’irrévélé. »
9
31 janvier 2009
Ce soir, mon cœur s’est ouvert sur le flanc gauche. Ce soir, ce qu’il contenait s’est écoulé vers toi.
er 1 février 2009
Se peut-il que je t’ai découverte aujourd’hui sous ce misérable tas de feuilles qui masquait ta vue sans pouvoir contenir les lumières que tu places en chacun lorsque tu t’éveilles ? Sans peine, tu débarques dans la vie et les trous que tu fais dans les murs des maisons ne sont pas des ju-das, ils ouvrent pour laisser entrer l’aire de joie promise à ceux qui savent entendre le souffle léger de ton être et ils vivront l’union des âmes et des corps, l’unité de chaque individu, dans une chaleur intense et douce, sans jamais douter de la solitude. Tu me parles et j’ai envie de te dire : « Je suis d’un autre pays, d’un autre quartier, d’une autre solitude… allez, viens, viens, je t’embarque avec moi, je t’embarque sur mon radeau de fortune, fait de brocs de sciences et de briques de mots en images… » Tout moment est dernier, parce qu’il est unique.
Marguerite Yourcenar]Chaque moment où je te découvre est dernier, unique, il est d’une beauté et d’une joie immenses. Prenons le temps de nous découvrir, j’aime cumuler les souvenirs, les paro-les et les actes avec toi. Rien ne peut assouvir ma soif de nouveautés et je vois celles qui sont en toi. Il faut que je te prévienne pourtant, avant d’aller plus loin. Je suis exces-sif, j’ai toujours besoin de plus… Plus tard je te dirai d’autres choses importantes que tu dois savoir avant d’aller plus loin. Viens, je t’embarque sur la frise chrono-logique, je vais te faire circuler dans le temps.
10
Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text