Eva ou la première femme , livre ebook

icon

288

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2012

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

288

pages

icon

Français

icon

Ebook

2012

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Un malentendu… Toute sa vie n’avait été qu’un malentendu, le fruit d’un hasard fallacieux et pervers. Au moment où Éva repense au mauvais tour que lui a joué ce qu’elle avait jadis cru être l’amour, son mari s’apprête à la pendre dans la salle de bain. Lui arrachant tous ses espoirs d’une nouvelle existence… Tout ce qu’elle aurait pu continuer à apprendre aux côtés de Carla, cette artiste passionnée et envoûtante qui lui a ouvert les yeux… Entre l’amour et la folie, la fuite et l’engagement, l’échec et la seconde chance, Monika Gollet signe autour d’un faux trio amoureux une romance teintée de suspense, tour à tour vénéneuse et inquiétante. Privilégiant la psychologie et l’introspection, le récit offre surtout de subtils portraits de femme.
Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

12 avril 2012

Nombre de lectures

108

EAN13

9782748383072

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

3 Mo

Éva ou la première femme
Du même auteur
États d’Âmes, poésie, édition Edilivre, 2009 Femmes, poésie, auto-édition, épuisé, 2009 Ailleurs, poésie, édition Edilivre, 2010 Cœurs et chaos, poésie, édition Edilivre, 2010 Aux mots inutiles, poésie, édition Ecrituriales, 2010
Monika Gollet Éva ou la première femme
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0117084.000.R.P.2011.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2012
1 Un malentendu… Toute ma vie n’avait été qu’un malentendu, le fruit d’un hasard fallacieux et pervers où l’amour avait pris tour à tour un visage égoïste et malfaisant pour finir avec ce masque hideux qui se penchait sur moi… Oui, l’amour avait commencé par un malentendu… Cela me vint comme une dernière pensée, brutale, glacée, lucide… Je ne vis pas ma vie défiler. Je le regardais, cet infâme imposteur que j’avais cru être mon premier amour, cet homme qui après avoir déchiré son masque de « Roméo » m’avait violemment arrachée à toutes mes utopies. Un sort funeste – ou plutôt ma folle jeunesse – nous avait rapprochés, unis, et maintenant nous étions là, dans la nuit, l’un contre l’autre, ennemis, peau contre peau, chair contre chair, transpirant après la lutte, les nerfs tendus, en attente. Je sentais son odeur de mâle, sa folie, son haleine empreinte d’alcool et de tabac brun. Je songeai qu’il avait dû boire beaucoup pour se donner du courage – car il n’était pas courageux – et pour oser mettre à exécution sa vengeance meurtrière. Je frémis de froid en sentant son souffle chaud sur ma nuque. Mon corps se dérobait sous mes pieds, à présent impuissant et vaincu. Il me maintenait d’une main ferme et puissante, son bras vigoureux enroulé autour de ma taille. Je n’étais plus qu’une poupée, un pantin désarticulé. Pourtant j’étais encore consciente. Je vis que cela ne lui convenait guère. Monsieur était devenu soudain délicat et me le fit payer de brutalité. Il me poussa en avant dans la salle de bain puis il
9
me rattrapa en enfonçant ses ongles dans mes côtes avec un sourire terrible. La douleur me fit tressaillir car malgré mon état je n’étais pas insensible. Il leva soudain le poing comme pour me frapper, toujours en me maintenant debout, puis se ravisa. Sans doute pensa-t-il que son geste laisserait des marques indésirables. Il regarda alors d’un air satisfait la corde de chanvre qui gisait à ses pieds. Mon regard suivit le sien. Il s’en aperçut et sourit de nouveau, découvrant ses dents de carnassier. Mon cœur battait. Mes oreilles bourdonnaient… Il souriait toujours. Je crus entendre dans ma tête des détonations. M’avait-il tiré dessus ? Ou était-ce quelqu’un qui venait à mon secours ? Mais non, personne… Rien que lui et moi… Rien que moi dans son enfer… Il me saisit le visage, enfonçant ses doigts dans le creux de mes joues et plongea son regard dans le mien. Je me ressaisis un court instant. Il vit que j’avais compris à présent son dessein et une lueur terrible passa dans ses yeux. Il ne dit rien. Sa respiration seule devint saccadée. Puis il se passa la langue sur les lèvres et de ses doigts ronds et durs, il effleura la peau de mon cou… Ce fut pire qu’une fustigation. Je préférais encore les coups plutôt que le contact de ses doigts, ses doigts qui se voulurent soudain caressants et qui me suppliciaient en dessinant des arabesques sur ma peau, ses doigts qui descendaient peu à peu vers ma gorge. J’eus envie de crier, hurler que tout n’était qu’erreur, mensonge et tromperie, que rien ne pouvait lui appartenir et que rien ne lui avait jamais appartenu, que je n’appartenais qu’à moi et que le Ciel me vengerait… Un son imperceptible sortit de ma bouche. — Ne bouge pas, murmura-t-il. Sa voix était grave… Une voix caverneuse…
10
Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text