Hélias King , livre ebook

icon

131

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2017

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

131

pages

icon

Français

icon

Ebook

2017

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Si vous avez aimé Harry Potter, vous aimerez ceci
Magique, inusité, inédit.
Un vrai mystère entoure la naissance d'Hélias King. Qui sont ses parents ? Qui est-il lui et quel est ce destin de porteur de mains et de destructeur de l'équilibre des mondes dont il a hérité à sa naissance ? Enfin, quels sont ces fameux mondes?
Quelques jours avant son seizième anniversaire, ses parents adoptifs reçoivent une mystérieuse lettre bleue signée par Shoren Tall, un mystérieux mage issu de l'équilibre des mondes et œuvrant pour les services des instruments des dieux.
Hélias King apprend qu’il doit se rendre à Aurora, capitale du monde magique Agdaal, pour assister à l'assemblée des mages suprêmes, ou il mourra... dit la lettre. Quel est donc ce monde magique et pourquoi doit-il absolument s'y rendre?
Suivez la première aventure d'Hélias King à travers ce nouveau monde qu’il est appelé à découvrir, un monde peuplé de créatures aussi extraordinaires et rares les unes que les autres: des mages, des cônes, des géants, des shiris, des druides, des malfées, ainsi que des licornes, des centaures et des sphinx.
Hélias King, la prophétie du destructeur de l’équilibre est le premier tome d'une longue série d'aventures.
Voir Alternate Text

Date de parution

25 octobre 2017

Nombre de lectures

29

EAN13

9782924594957

Langue

Français

Table des matières

Mot de l’auteure 5
Prologue 6
Double destinée 8
La lettre bleue 14
Seizième anniversaire et aura dorée 19
Magma, l’épée de la destruction 25
Quattuor et meilleur ami soldat 35
Le peuple aux yeux bleus 48
Le Triskèle du destin 54
Les cinq éléments 67
Je te reverrai… un jour 79
Sœurs un jour, sœurs toujours 84
Coups de griffe ou de sabot? 97
L’épreuve des douze devinettes 108
Les portes sacrées d’Aurora 123
Qui je suis! 131
L’assemblée des mages suprêmes d’Agdaal 134
Les reliques des cinq mondes 140
Épilogue 145
HÉLIAS KING

LA PROPHÉTIE DU DESTRUCTEUR DE L’ÉQUILIBRE

A. J. Lamar
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Lamar, A. J., 1993-
Hélias King
Sommaire: tome 1. La prophétie du destructeur de l’équilibre.
Publié en formats imprimé(s) et électronique(s).
ISBN 978-2-924594-93-3 (couverture souple: vol. 1)
ISBN 978-2-924594-94-0 (PDF: vol. 1)
ISBN 978-2-924594-95-7 (EPUB: vol. 1)
I. Lamar, A. J., 1993- . Prophétie du destructeur de l’équilibre. II. Titre.
PS8623.A474H44 2017 C843’.6 C2017-941239-6
PS9623.A474H44 2017 C2017-941240-X
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) ainsi que celle de la SODEC pour nos activités d’édition.

Conception graphique de la couverture: A.J. Lamar
© A.J. Lamar., 2017
Dépôt légal – 2017
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Bibliothèque et Archives Canada
ISBN 978-2-924594-93-3
ISBN 978-2-924594-94-0 (PDF)
ISBN 978-2-924594-95-7 (EPUB)

Tous droits de traduction et d’adaptation réservés. Toute reproduction d’un extrait de ce livre, par quelque procédé que ce soit, est strictement interdite sans l’autorisation écrite de l’éditeur.

Imprimé et relié au Canada
1 re impression, octobre 2017
Mot de l’auteure

J’adresse mes sincères remerciements à ces personnes extraordinaires:

À ma famille, pour son amour inconditionnel;

À ma chère et tendre amie de toujours, M. K. Diallo, qui écrit depuis aussi longtemps que moi, et qui a été mon soutien et réconfort jour après jour;

À mon éditrice, Marie-Louise Legault, qui a été la première à croire suffisamment en moi pour publier ce livre;

À J. K. Rowling, J. R. R. Tolkien et Terry Goodkind, dont les œuvres respectives, Harry Potter, Le Hobbit, Le Seigneur des anneaux et L’Épée de vérité ont bercé mon adolescence, en plus de me permettre de donner libre cours à mon imagination;

Enfin, au groupe Sexion d’Assaut, dont l’album L’Apogée fut mon regain d’énergie et stimuli tout au long de la rédaction de ce livre.

Comme l’a dit Benjamin Disraeli: «Le plus grand bien que vous puissiez faire à quelqu’un, ce n’est pas de partager vos richesses avec lui, mais de lui révéler les siennes.»
Prologue

D’étranges nuages opaques chargés d’électricité commençaient à recouvrir le ciel de la contrée d’Aurora. D’une des fenêtres de la tour d’Ehf, Shoren Tall, le troisième mage de l’équilibre des mondes, observait le pourpre qui caractérisait le ciel des quatre contrées ­d’Agdaal, à savoir Héra, Friya, Soriya et Aurora, disparaître sous la noirceur de ces nuages porteurs d’un mauvais présage.
Les habitants des contrées d’Agdaal n’avaient pas vu ces nuages depuis des milliers d’années et cela les inquiétait. Chaque fois que le pourpre du ciel disparaissait, une prophétie apparaissait et d’étranges phénomènes s’ensuivaient, pour finir en d’interminables bains de sang.
Perdu dans ses pensées, Shoren Tall gagna le couloir en direction de la chambre des prophéties. Le mage suprême Asaël, détenteur de la main de l’équilibre des mondes, avait décidé de se rendre sur place après avoir constaté l’enveloppe inhabituelle du ciel.
À l’entrée de la chambre, il trouva les trois oracles célestes, de petits hommes au crâne chauve recouvert d’une capuche et aux yeux toujours fermés. Leur front était orné d’un étrange œil qui oscillait dans tous les sens. Ils portaient de longues capes blanches et ­s’appuyaient sur des cannes faisant le double de leur taille et portant à leur sommet une longue main squelettique qui elle, soutenait une boule blanche; ces cannes étaient en fait la source de tous leurs pouvoirs.
Plus loin dans la chambre se tenait un vieil homme à la longue chevelure blanche, vêtu d’une longue cape blanche et or. À sa main droite, il portait un imposant anneau de cristal. Il s’agissait du mage suprême Asaël.
- Je vous cherchais, maître, dit Shoren en se joignant à l’assemblée.
- Avez-vous vu le ciel, Shoren? demanda Asaël en se retournant pour lui faire face.
Asaël s’arrêta net devant la prophétie qui était apparue quelques minutes plus tôt, incrustée dans le mur de la chambre.
- Eh bien, lança-t-il aux oracles, vous allez enfin pouvoir servir à quelque chose! Vous avez passé tout un millénaire à vous tourner les pouces.
- La lecture prendra-t-elle beaucoup de temps? s’enquit Shoren en les regardant former un triangle devant la prophétie.
Asaël le regarda quelques instants sans comprendre, puis hocha la tête. C’était la première fois que le jeune mage assistait à une lecture de prophétie. La dernière fois qu’une telle chose avait eu lieu, il n’était encore qu’un soldat au service des mages de l’équilibre des mondes.
- Observez… répondit simplement le mage suprême.
Surpris, Shoren vit des lettres de lumière se détacher une à une de la prophétie, pour former une chaîne lumineuse de mots. Ensuite, un cercle de phrases tout aussi lumineux apparut au centre du triangle formé par les oracles, avant que ces derniers commencent à lire en chœur:

Une irrégularité de la nature verra le jour dans trois nuits, dans le monde des humains. Un nouveau-né qui aura survécu au toucher de la naissance par deux instruments des dieux.

Shoren et Asaël affichèrent de grands yeux incrédules. Les oracles avaient sûrement mal lu la prophétie. Impossible qu’un enfant conçu par des humains puisse survivre au toucher de la naissance par deux instruments des dieux. Chaque nouveau-né humain recevait le toucher d’un seul instrument des dieux, et ce, quelques minutes à peine après sa naissance. Il s’agissait d’un cadeau qui s’associait à sa personnalité, pour faire de lui la personne qu’il était appelé à devenir. Le toucher était accompli par les quatre mages suprêmes détenteurs des mains.
Isaac Camus était le mage suprême, détenteur de la main de la création et gardien de la contrée de Friya. Silas Aldebaran était le mage suprême, détenteur de la main de la destruction et gardien de la contrée de Soriya. Danaé Lune était le mage suprême, détenteur de la main du destin et gardienne de la contrée d’Héra, tandis qu’Asaël Noble était le mage suprême, détenteur de la main de l’équilibre des mondes et gardien de la contrée d’Aurora, capitale d’Agdaal.
Il arrivait qu’un enfant accepte le toucher de deux instruments des dieux. Mais en ce cas, il ne survivait que l’espace de quelques minutes, pour ensuite gagner le royaume des morts.
Avant que tous ne puissent se remettre du choc de la lecture de la prophétie, un bruit sourd se fit entendre dans la chambre, puis le sol se mit à trembler sous leurs pieds. Après quoi, une deuxième prophétie apparut.
Le premier nouveau-né qui aura survécu au toucher de la main de la destruction, la nuit de la dernière éclipse solaire totale du ­millénaire courant, aura le destin du porteur de mains destructeur de l’équilibre des mondes.
- Shoren! Envoyez une missive aux contrées de la création, de la destruction et du destin, pour les informer des prophéties. Et prenez trois shiris avec vous; vous partez en mission.
- Maître, les shiris sont situés au bas de l’échelle des soldats. ­Seront-elles capables d’accomplir cette mission de premier ordre?
- La menace n’est encore qu’un nouveau-né. Et si les choses se compliquent, vous serez de la mi

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text