C'est le bouquet ! , livre ebook

icon

118

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2017

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

118

pages

icon

Français

icon

Ebook

2017

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Dans ce livre, l'auteure nous invite à partager le plaisir des mots. Ses calembours, pensées, petites histoires insolites, tautogrammes, contrepèteries et définitions inattendues sont teintés d'humour et de fantaisie. S'y ajoutent des activités ludiques au nombre desquelles figurent des devinettes, proverbes, anagrammes, homonymes, combles, pangrammes, charades, périphrases et citations.

C’est le troisième ouvrage de Sylviane Gumbs, une enseignante à la retraite, après Brisures de vies, son roman publié en 2015 et Voyage poétique paru en 2016.

Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

16 mai 2017

Nombre de lectures

1

EAN13

9782414024759

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

1 Mo

Couverture
Copyright













Cet ouvrage a été composé par Edilivre
175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis
Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50
Mail : client@edilivre.com
www.edilivre.com

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,
intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

ISBN numérique : 978-2-414-02473-5

© Edilivre, 2017
« Mieux est de risque de larmes écrire
Pour ce que rire est le propre de l’homme »
(Rabelais, « Gargantua »)
I. Calembours
1.
Le souci premier c’est, pour les écrivains ,
Que leurs œuvres ne restent en rien des écrits vains .
2.
Ce qui caractérise les gauchers c’est que par définition ils sont gauches de la main droite.
3.
L’homme a des pieds au corps mais pas nécessairement des cors aux pieds.
4.
Il est plus agréable d’avoir de beaux pieds que des pieds bots .
5.
Les frères Lumière qui ont inventé le cinéma ont donc favorisé par la même occasion le développement des salles obscures .
6.
La sortie du film « Intouchables » a fait un nombre record d’ entrées .
7.
Pas de veine que d’habiter dans une grande artère car ce n’est pas cool ( coule ) de subir une circulation si intense, un flot incessant de voitures.
8.
« Mais où sont passés vos bancs (Vauban) ? Je n’en vois pas dans cette église »
« On n’en a pas parce que les fidèles cassent trop (Fidel Castro) ».
9.
Le gel avait rendu la chaussée lisse, occasionnant la chute malencontreuse d’un des favoris, qui fut coiffé au poteau et perdit la course à un cheveu près, ratant ainsi de peu la coupe.
10.
Le but au rugby est avant tout de saisir la balle au bond , de se renvoyer la balle en évitant les mauvaises passes , et en tâchant de tirer son épingle du jeu.
11.
Sachez ( sachet) qu’aller en boîte c’est aussi un moyen de danser sur certains tubes en évitant d’exagérer sur la bouteille . De toute façon la danse c’est un sport bon aussi pour le bidon .
12.
La pire des choses pour une femme crédule c’est de tomber sur un tombeur . D’abord elle tombe amoureuse, mais quand elle tombe enceinte, il ne se gênera pas pour la laisser tomber , et là elle tombe des nues.
13.
Ce qui caractérise le coup de foudre c’est que vous tombez soudainement amoureux après avoir été frappés et mutuellement attirés l’un par l’autre ; autant dire que le courant passe. Le cœur qui ne peut résister alors cède .
14.
Ce coureur de jupons se fait souvent remonter les bretelles par sa femme, car étant le soutien de famille, c’est elle qui porte la culotte . Et il lui faut prendre des gants pour lui demander de l’argent, car là, c’est une autre paire de manches .
15.
Le couple entra dans le bar, l’homme commanda un demi et l’offrit à sa moitié qui en but le quart .
16.
Ce dandy, mari volage est enclin au marivaudage.
17.
Voir un papillon (avis de contravention) posé par une per venche (une contractuelle) sur une 4L (une voiture) n’était pas étonnant, et voir 4 ailes à un papillon posé sur une pervenche est encore moins étonnant.
18.
Quel beau spectacle quand on admire les entre chats des petits rats de l’Opéra !
19.
Les loups râlent (l’ Oural ) sur les sommets du Caucase à cause des montées et descentes des montagnes russes.
20.
C’est grâce à la sienne que le chien peut aider à la cueillette des truffes.
21.
Chez les bébés les poussées dentaires sont aussi désagréables que les poux sédentaires .
22.
Les bêtes de Picardie sont par définition des bêtes de Somme .
23.
On peut se poser la question de savoir si une tendance à paresser au lit est un travers sain (un traversin).
24.
La polyarthrite se manifeste par de gros maux.
25.
18. On parle de la fraîcheur de l’haleine , et à l’inverse de la chaleur de la laine.
26.
Le fier-à -bras prenait toujours le contre- pied de ce qu’on lui disait.
27.
Le cinoque cinéphile cynique va au cinoche.
28.
Ce qui arrivait à l’héroïne du film était stupéfiant : couchée dans l’herbe au milieu des aiguilles de pin, les pieds joints , elle semblait planer.
29 .
Ne pas confondre fin de la grève et grève de la faim .
30.
On récolte d’abord le blé et ensuite on fait en sorte qu’il se moule ( semoule ).
31.
Les invités ont bien meublé la soirée tout en se servant au buffet de canapés et de petits fours.
32.
Dans notre bahut , le secrétaire , une vraie armoire à glace , n’est pas très commode.
33.
Le Mistral soufflait dans La Bruyère, tandis que le Breton , accompagné de son Genet chassait le Renard . Le Butor, la Corneille et le Merle eux , volaient tranquillement dans la campagne. (écrivains français)
34.
Vous aurez beau voir ( Beauvoir ) un trio laid ( Triolet ), quant à moi je ne vois ( Genevoix ) qu’un roux sot ( Rousseau ) et là, Martine ( Lamartine ), et tout à côté c’est Line ( Céline ) avec entre les mains des cartes ( Descartes ). (écrivains français)
35.
Bébé, il rampe, toujours si près du sol ( cyprès, saule )
A l’âge adulte, usant de sa beauté il charme
Vieillard fatigué, parfois il tremble
Et peut plier sous le poids des ans ( peuplier )
C’est l’homme, ce roseau pensant.
36.
Le cascadeur a perdu la vie, autrement dit il a trouvé la mort mais il l’a bien cherché.
37.
Le marionnettiste choisit d’exercer ce métier parce que c’était dans ses cordes .
38.
Quand l’humoriste décida que faire rire serait son métier, personne ne le prit au sérieux.
39.
Le cambrioleur finit par être ceinturé , embarqué par la police, et atterrit en prison après un nombre incalculable de vols.
40.
Les couturières ne sont pas difficiles car elles se plient aux mesure s de leurs patrons pour effectuer leurs travaux.
41.
La strip-teaseuse préféra se séparer de son compagnon car elle ne supportait plus les hauts et les bas dans son couple.
42.
Le gouvernement envisagerait de fermer les maisons closes .
43.
Les mendiants font la manche, et les pickpockets en se faufilant entre les passants leur font les poches
44.
Les cabanes de pêcheurs ne sont ni plus ni moins que des abris côtiers (des abricotiers).
45.
La professeure de musique légère prit la clé des champs ( chants ) de concert avec le chef de chœur (cœurs) dont elle était devenue l’instrument
46.
Rémi ( ré, mi ) jouait en silence avec la clé qui était là ( la ) sur le sol, à sa portée , en poussant parfois des petits soupirs .
47.
SOL-FA-SI-LA-SI-RE (sol facile à cirer) : slogan publicitaire pour un produit d’entretien des sols.
48.
On peut se demander si Jules César aurait été attiré par Cléopâtre si elle avait eu le nez rond ( Néron ).
49.
C’est mieux d’avoir une voix de Stentor pour mieux en apprécier l’Echo (personnages de la mythologie grecque).
50.
Le cerbère , en regagnant ses pénates après avoir nettoyé les écuries d’Augias , se foula le talon d’Achille en chutant, atterrit sur la cuisse de Jupiter avant d’être brutalement projeté dans les bras de Morphée , tombant ainsi de Charybde en Scylla (termes de la mythologie).
II. Définitions
une allumeuse : multiplie les conquêtes et peut diviser les couples
une femme canon  : peut être bien en chair
une aguicheuse : pour elle le mâle c’est bien
une nymphomane : voit le mâle partout
une nouille : une bonne pâte
une andouille : n’a pas grand-chose dans les tripes
une blonde : peut être mûre sans être poire
muflerie : c’est mâle
nombril : point G chez l’homme narcissique
amant : homme qui prend son pied avec la femme d’un autre dans le dos de celui-ci sans se prendre la tête ni même avoir froid aux yeux
un rival : un homme qui pique l a dame de l’autre dans une bataille des cœurs
célibataire : l’union ne fait pas sa force
le courrier du cœur : remise de peines
altruisme : altère l’ego
passion amoureuse : peut avoir des effets secondaires
bans  : sont aussi publics que les bancs
mariage : l’union sacrée
scène de ménage : haute tension
divorce : accords perdus
cœur : siège éjectable de l’amour
ménage : on est trop souvent à trois pour le faire
libertinage : libre s échange s
bigame : à double foyer
déclaration d’amour : libération de la flamme
baiser : amuse-bouche
adultère : Les Liaisons Dangereuses (roman de Choderlos de Laclos)
amour : L’Attrape-Cœurs (Salinger)
double vie : Le Temps des Secrets (Pagnol)
solitude amoureuse : Le Désert de l’amour (François Mauriac)
chambre : Huis Clos (Jean-Paul Sartre)
la psychologie : La Vie mode d’emploi (Georges Perec)
déception amoureuse : Les Illusions perdues (Balzac)
trahison : L’Arrache-cœur (Boris Vian)
lune de miel : c’est pour « Les Deux Pigeons » (La Fontaine)
chagrin d’amour : Bonjour Tristesse (Françoise Sagan)
maîtresse : remplaçante dans « L’Ecole des Maris » (Molière)
les rides  : La Force de l’âge (Simone de Beauvoir)
calvitie  : La Chute (Camus)
petite amie : Nana ( Zola)
misère : Le pain noir (Georges-Emmanuel Clancier)
adolescence : La Métamorphose (Kafka)
une fugue : La Disparition (Georges Pérec)
la drague : Le Jeu de l’amour et du hasard (Marivaux)
épidémie : Le Mal Court (Jacques Audiberti)
accouchement : période de travail non rémunérée
perte des eaux : avis d’expulsion
bébé : fruit de la mère
contractions ; s’emploie pour des maux ou des mots selon le cas
photocopieur : appareil de reproduction
angine : rouge gorge
antidépresseur : remonte-pente
anorexie et boulimie : des maux de poids
obésité : ce n’est pas une mince affaire
règles abondantes : super flux
émeutiers : groupe sanguin
continence urinaire : le méat coule pas
ronflements : musique de chambre
rot : renvoi pur et simple !
dentition : barrière de la langue
proscrire   : à ne pas prescrire donc
alcool : à trop en consommer , cela finit par vous consumer.
retraite : dépôt de bilan
le fossé des générations : le grand écart
longévité : développement durable
une vie gâchée : des ans foirés
souvenirs : c’est quand le passé est toujours présent
bobine : n’est pas toujours ronde
un antirides : opère aussi sur tous les fronts
fard à paupières : c’est de la poudre aux yeux
bijoux  : accessoires essentiels à l

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text