Blanche, night and day , livre ebook

icon

146

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2004

Écrit par

Publié par

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

146

pages

icon

Français

icon

Ebook

2004

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Ce court roman en forme de monologue intérieur survolté est le récit d'une quête. Blanche, jeune femme séduisante, autonome et virevoltante, dirige avec succès sa propre entreprise. Vivant à 300 à l'heure, auréolée de conquêtes masculines, elle a tout pour être heureuse mais elle est habitée par un profond malaise. Elle réalise que sa vie ne lui ressemble pas, qu'elle s'est perdue. Blanche décide alors de vivre night and day pour voyager au-delà des apparences. Femme d'affaires le jour, amante déchirée la nuit, ses contradictions et ses excès se referment inexorablement sur elle. Sa passion trouble pour Paul, un chanteur rock'n roll, lui donne l'espoir de renaître à la vie. Est-ce une chance ou un asservissement destructeur ? Osera-t-elle tout quitter pour se retrouver et ne plus « rêver sa vie, mais vivre ses rêves » ? Va-t-elle retrouver le chemin de sa liberté ?

Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

01 janvier 2004

Nombre de lectures

36

EAN13

9782876233782

Langue

Français

BLANCHE, NIGHT AND DAY
Marianne Guillerand
BLANCHE, NIGHT AND DAY
roman
MICHEL DEMAULE
Conception graphique : Chris Impens et les 3TSTUDIO
© ÉDITIONSMICHEL DEMAULE, 2004 41,RUE DERICHELIEU– 75001 PARIS.
À mon Ticky, mon ami Ticky Holgado.
Par-dessus l’horizon aux collines brunies, Le soleil, cette fleur des splendeurs infinies, Se penchait sur la terre à l’heure du couchant ; Une humble marguerite, éclose au bord d’un champ, Sur un mur gris croulant parmi l’avoine folle, Blanche, épanouissait sa candide auréole ; Et la petite fleur, par-dessus le vieux mur, Regardait fixement, dans l’éternel azur, Le grand astre épanchant sa lumière immortelle, « Et moi, j’ai des rayons aussi ! » lui disait-elle. Unité,Victor Hugo.
Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text