Divorcée cherche plan cul et plus si affinités... , livre ebook

icon

188

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2021

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

188

pages

icon

Français

icon

Ebook

2021

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Un plan cul ? Deal.


Pas de sentiments ? Deal.


Durée déterminée ? Deal


Fraîchement divorcée, Irina part en vacances dans le sud de l’Italie en compagnie de sa sœur cadette qui est bien décidée à lui montrer les plaisirs de la vie et de la bousculer dans ses principes.


Andrea, jeune et ténébreux, sort d’une relation difficile. Les femmes, très peu pour lui. Il accumule déjà assez les problèmes comme ça pour en rajouter !


Lorsqu’il rencontre la belle brune, il succombe à ses charmes. Pour eux, un plan cul est l’option idéale, le temps d’un été, tant que les sentiments ne se mêlent pas à cette pseudo-relation.


Surtout que quinze ans les séparent...

Voir Alternate Text

Date de parution

29 novembre 2021

Nombre de lectures

127

EAN13

9782376528821

Langue

Français

Merci d’avoir acheté ce roman !
L’équipe de Butterfly Editions est heureuse de vous accueillir parmi ses lecteurs, en espérant que cette histoire vous captivera et vous passionnera.
Si vous souhaitez rester au courant de nos sorties et avoir accès aux premiers chapitres gratuits de nos romans, n’hésitez pas à vous abonner aux différents comptes officiels de Butterfly Editions.
Facebook : @editionsbutterfly
Instagram : butterflyeditionsfrance
Suivez-nous sur TikTok, pour avoir accès à du contenue inédit sur nos ouvrages.
TikTok : butterflyeditionsfrance
N’oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter pour vous tenir au courant de toutes nos sorties, événements et autres surprises… Pour y avoir accès, rendez-vous sur notre site www.butterfly-editions.com !
Bienvenue dans notre communauté !

Titre de l'édition originale : Summer, love & complications
Copyright © Butterfly Editions 2023

Couverture © Butterfly Editions - Depositphotos
Tous droit réservés, y compris le droit de reproduction de ce livre ou de quelque citation que ce soit sous n'importe quelle forme.
Cet ouvrage est une fiction. Toute référence à des événements historiques, des personnes réelles ou des lieux réels cités n'ont d'autre existence que fictive. Tous les autres noms, personnages, lieux et événements sont le produit de l'imagination de l'auteur, et toute ressemblance avec des personnes, des événements ou des lieux existants ou ayant existé, ne peut être que fortuite.
ISBN : 978-2-37652-882-1
Dépôt Légal : juin 2023
16062023-1500-VF
Internet : www.butterfly-editions.com
contact@butterfly-editions.com
Mel D.
Summer, love & complications


ISBN : 978-2-37652-882-1

À nos grands-mères, à nos mères, à nos sœurs, à nos tantes, à nos cousines. À nos filles. À nos amies. À nos ennemies. À nous. À nous, femmes, qui méritons le respect, la sécurité, le bonheur et surtout l’amour.
1

Irina

Je ne comprends toujours pas ce que je fais ici. Ou plutôt, au contraire, je sais très bien ce que ma sœur, assise à mes côtés, le regard surexcité braqué sur le hublot, attend de moi ainsi que des trois prochaines semaines qui s’offrent à nous.
Alors que l’avion qui nous mène à Naples est en pleine descente, je serre les dents et me remémore rapidement pour quelle raison j’ai accepté cette idée pathétique de quitter New York pour l’été. Non seulement j’ai vécu la pire année de toute mon existence, mais, en plus, mes enfants me manquent déjà terriblement. OK, je suis consciente que ce n’est pas une excuse, ils me manqueraient tout autant si j’étais restée de l’autre côté du continent, puis ce ne sont plus des petites filles non plus. Les twins sont parties tout l’été chez leur père à Paris. Ce grand et majestueux chef étoilé, qui a préféré plaquer sa femme et ses enfants pour vivre sa nouvelle idylle avec une gamine tout juste pubère et à peine plus âgée que ses progénitures, dans la ville la plus romantique qui soit ! Et dire que cet enfoiré ne m’a même pas emmenée une seule fois en weekend où que ce soit, alors que son assistante a déjà parcouru la plupart des hôtels luxueux de cette planète en sa compagnie. OK, j’avoue que ma jalousie ne s’est pas dissipée et que mon envie de lui arracher les yeux est toujours d’actualité. Mais pour ma défense, cette séparation remet en cause vingt années de ma vie ! Ce n’est pas rien, merde ! Mais si je veux être tout à fait honnête, je suis consciente que ça faisait déjà un certain temps que les choses se gâtaient entre nous et qu’il nous était impossible de trouver des compromis. Pendant que je n’aspirais qu’à reprendre une vie active, après avoir élevé nos enfants durant ces dernières années, Mark n’avait pas la moindre envie de voir sa vie professionnelle régresser alors qu’il avait tant travaillé pour en arriver au sommet. Et puis, il aurait eu moins de temps pour sauter son assistante s’il avait dû veiller sur les filles ! Alors, comme je n’étais au courant de rien, j’ai marché dans son sens. Je n’allais tout de même pas chambouler le quotidien de ce misérable !
— Irina, arrête de réfléchir ! Je vois de la fumée s’échapper de tes cheveux ! En plus, tu n’as pas entendu l’hôtesse qui demandait de la prévenir immédiatement si un appareil électronique surchauffait ? Pour ta tête, ce doit être pareil… Puis, dis-moi que tu es au courant que la plupart des accidents d’avion se passent lors de l’atterrissage ?
Ma sœur m’arrache à mes pensées sordides, je soupire longuement, avant de jeter un petit coup d’œil un rien anxieux par la fenêtre. Le soleil est magnifique, il brille sur l’eau cristalline de la mer. C’est vrai qu’en y regardant de plus près, et en faisant abstraction de mon humeur maussade, je dois avouer que cela pourrait être pire pour un scénario de vacances ! Comme la fois où nous avons décidé de camper au lac Tahoe et que Mark avait oublié de mettre nos tentes dans le coffre de la voiture ! Nous nous en sommes aperçus, après quatre heures de route lorsqu’il s’était mis à pleuvoir des cordes… Un moment inoubliable ! Je l’ai entendu jurer comme un charretier tout le chemin de retour en m’accablant de reproches. Les filles avaient faim et ne cessaient de se plaindre, et, de mon côté, je regardais par la fenêtre avec une sérieuse envie d’ouvrir la portière et de me jeter à l’extérieur.
— Irina, je te jure que si tu penses encore à lui, je te fais interner en hôpital psychiatrique pour un lavage de cerveau ! C’est plus possible, là…
— Tania, j’ai passé presque vingt ans de ma vie avec Mark, à quoi est-ce tu t’attends au juste ? soufflé-je plus agacée que jamais. Je ne peux pas tout effacer de ma mémoire avec un coup de baguette magique ! Chaque moment de mon quotidien m’envoie de petits rappels…
— Une bonne décharge électrique, ça aurait dû t’envoyer ! Tu veux réellement savoir ce que je pense ? Très bien ! me lance-t-elle. Je m’attendais à ce que tu voies la vérité en face et surtout que tu réalises que ce connard, qui t’a trompée comme une malpropre, ne mérite pas toute cette souffrance que tu t’infliges… J’en peux plus de te regarder te morfondre pour quelque chose qui n’en vaut pas la peine ! Tu as perdu au moins dix kilos depuis ta séparation ! Là, il faut te reprendre, ou c’est ta vie que tu vas foutre en l’air ! Tu es jeune et en bonne santé, si on ne fait rien pour arranger ça, tu vas finir seule, aigrie avec minimum dix chats dans la maison ! C’est ça que tu veux ?
Le portrait qu’elle dessine de moi ne vend pas du rêve et je secoue la tête avec dégoût, cependant, je ne peux m’empêcher de m’apitoyer sur mon sort. C’est plus fort que moi.
— C’est le père de mes enfants ! me défends-je en sachant pertinemment que ma sœur n’a pas tout à fait tort.
— Un super papa et un super mari, qui n’a pas pensé une seule minute à la mère de SES ENFANTS, lorsqu’il s’est tapé son assistante et qu’il s’est barré avec elle à Paris !
Je mentirais si je disais que je suis indifférente au discours de ma sœur qui me balance la vérité en pleine figure. Penser au seul homme que j’ai aimé et avec lequel j’étais certaine de finir ma vie me fait toujours aussi mal. Je crois que le problème vient du fait que je l’aime encore… D’un amour différent cela va de soi, car l’adultère m’a obligée à le détester un peu… Un tout petit peu… Bien moins que ce que j’aurais dû…
Je suis vraiment barjot, ma parole ! Ma sœur n’a peut-être pas tort quand elle dit que je suis à deux doigts d’être enfermée !
— Et pour ton information, parce que je sais que c’est exactement ce à quoi tu es en train de penser en ce moment, oui, tu es complétement folle de t’acharner sur cette partie de ta vie qui est définitivement terminée ! Ton divorce a été signé et tu es libre à présent de faire ce que bon te semble ! Alors, profite de ces vacances pour te décoincer, tu en as grandement besoin, ma vieille !
Tania qui avait baissé ses lunettes sur l’arête de son nez pour m’adresser la parole les remonte d’un seul coup avec son index, ce qui lui donne un véritable air de garce. Parfois, je me demande si l’une de nous deux n’a pas été adoptée, cela expliquerait beaucoup de choses !
— Très bien, de toute évidence, ce n’est pas comme si j’avais encore le choix de faire marche arrière, dis-je alors que les roues de l’appareil se posent sur la piste. J’ai rempli ma valise de bouquins et…
— Bla bla bla ! Tu ne vas donc jamais cesser ? Que tu peux être barbante, ma parole ! Je te fais traverser tout l’Atlantique et tu imagines sérieusement que je vais t’abandonner à ton activité préférée de mémé ? Paresser tranquillement sur une chaise longue toute la journée en lisant des livres pourris qui t’éloignent complètement de la réalité ? Ça fait vingt ans que tu ne vis pas, ne compte pas sur moi pour te laisser continuer à gâcher ta vie !
— Que suis-je censée faire, Madame je suis trop cool et j’ai une vie carrément parfaite ?
Elle lève ses paumes à la hauteur de son visage de façon dramatique et ouvre grand les yeux comme si l’évidence même était écrite sur son front.
— Il faut que je te fasse un dessin, peut-être ? Sais-tu seulement où l’on est ?
— En Italie ! ironisé-je. Le divorce m’a peut-être bouleversée, mais pas cramé les neurones, heureusement !
— Peu importe ! balaie-t-elle ma repartie d’un geste de main. Irina, on est en Italie et qui vit en Italie ?
— Tania, tu es vraiment sérieuse ? Tu t’es pris pour une prof de géo ou quoi ?
— LES ITALIENS, idiote ! Et tu sais ce qu’ils sont ?
Face à mon expression interrogative, elle lève les yeux au ciel, exaspérée par mon manque de sagesse et lève son index en le dirigeant quelques places plus loin. Je suis son doigt du regard pendant que ma sœur me murmure très doucement à l’oreille :
— Les mecs, les plus beaux, les plus chauds et les mieux gaulés, les statistiques ne mentent pas ! Crois-moi, tu vas passer des vacances inoubliables, sœurette ! Mais pas la peine de me remercier, dis-toi que c’est mon cadeau de divorce. À bien y réfléchir, je crois que je ne t’en avais même pas offert un

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text