Ibn Warraq - … à savoir pour débattre avec un Musulman…

icon

29

pages

icon

Français

icon

Documents

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe Tout savoir sur nos offres

icon

29

pages

icon

Français

icon

Ebook

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe Tout savoir sur nos offres

  • cours magistral
  • exposé
1 Ibn Warraq – … à savoir pour débattre avec un Musulman… 1. « Connaissez-vous l'Arabe ? » ................................................................................. 2 Musulmans non-arabophones....................................................................................................... 2 La langue Arabe, son évolution et ses différentes formes ....................................................... 2 Connaissez-vous l'Araméen ? ....................................................................................................... 5 En Résumé… ................................................................................................................................... 5 2. « Hors Contexte! » ................................................................................................. 7 Contexte historique – l'Abrogation… ........................................................................................... 7 Contexte Textuel............................................................................................................................. 7 “Quiconque aura tué une personne … ” ................................................................................. 8 “… et frappez-les ” ..................................................................................................................... 9 Jihad & dhimmitude… .............................................................................................................. 10 3.
  • théologiens musulmans
  • réfutations du sens offensif
  • sens de passages obscurs…
  • ibn warraq
  • texte original
  • textes originaux
  • langue arabe
  • langues arabes
  • coran
  • arguments
  • argument
  • contexte
  • contextes
  • arabes
  • arabe
Voir Alternate Text

Publié par

Nombre de lectures

90

Langue

Français

Ibn Warraq – … à savoir pour débattre avec un
Musulman…

1. « Connaissez-vous l’Arabe ? » ................................................................................. 2
Musulmans non-arabophones....................................... 2
La langue Arabe, son évolution et ses différentes formes....................... 2
Connaissez-vous l’Araméen ?....... 5
En Résumé… ................................................................................................... 5
2. « Hors Contexte! »................................. 7
Contexte historique – l’Abrogation…........................... 7
Contexte Textuel............................. 7
“Quiconque aura tué une personne … ” ................................................. 8
“… et frappez-les ” ..................................................................................... 9
Jihad & dhimmitude….............. 10
3. Quelques Derniers Mots à propos des Sources........................................................... 19
Le Coran......................................................................................................... 19
La Sîrah.......... 20
Les Ahâdîth.... 20
Exemples…..................................... 21
Coran .......................................................................................................... 21
Sîrah............ 23
Ahâdîth....... 24
Sites Musulmans ........................................................................................................................... 28
Francophones............................ 28
Anglophones.............................. 28
Autres Sites.................................................................................................................................... 29
Francophones............................ 29
Anglophones 29

1Ce document est une traduction (parfois un peu étoffée) des notes qu’Ibn Warraq rédigea
2
pour une conférence, et qu’il mit en ligne en décembre 2004 . Il présente quelques
3éléments de réponse aux arguments les plus courants des apologistes de l’Islam.

1 L’intellectuel laïque Ibn Warraq – (pseudonyme) – est né dans une famille musulmane et a grandi dans un
pays devenu aujourd’hui république islamique. Il croit que les grandes civilisations islamiques se sont
développées en dépit du Coran et non grâce à lui, et que seule une vaste réforme de cette religion et une
profonde laïcisation peut libérer les musulmans de l’emprise de la folie fondamentaliste. Voir notamment le
site de l’ISIS (Institute for the Secularisation of Islamic Society), http://www.secularislam.org/
2 http://www.jihadwatch.org/dhimmiwatch/archives/004222.php, /004246.php et /004255.php
3
NB : pour plus de clarté, des titres n’existant pas dans le texte original anglais ont parfois été intercalés
entre les paragraphes.
1 1. « Connaissez-vous l’Arabe ? »

Les Musulmans ont tendance à désarmer toute critique de l’Islam et du Coran en particulier
en demandant à la personne qui émet son opinion si elle a lu le texte original arabe du
Coran, comme si les points litigieux du Texte Sacré disparaissaient subitement dès lors que
le lecteur maîtrise le saint langage et fait l’expérience sensorielle directe des mots d’Allah
lui-même, auxquels nulle traduction ne pourrait rendre justice.
Musulmans non-arabophones
Ce serait oublier que la majorité des musulmans n’est ni arabe, ni même arabophone ; sur
environ 1.3 milliards de Musulmans, seuls quelques 300 millions vivent dans des pays où la
langue arabe est pratiquée ; à elles seules, les populations musulmanes de grands pays
non arabophones tels l’Indonésie, l’Inde, le Pakistan, l’Iran et la Turquie dépassent les 600
4millions d’âmes . S’il est vrai que, parmi les Musulmans dont la langue maternelle est autre
qu’Arabe, les plus éduqués l’apprennent pour lire le Coran, la vaste majorité des Croyants
n’entend pas cette langue ;et nombreux sont ceux qui apprennent des passages du Coran
par cœur, sans en saisir un mot.
Autrement dit, la plupart des Musulmans doivent lire une traduction du Coran pour le
comprendre. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, de telles traductions existent en
Farsi depuis le X° ou XI° siècle, ainsi qu’en Turc et en Urdu depuis très longtemps… De nos
5jours, le Coran est disponible en plus de 100 langues , souvent traduit par des musulmans
d’ailleurs – en dépit d’une désapprobation plus ou moins marquée des autorités
6
religieuses .
La langue Arabe, son évolution et ses différentes formes
Même pour nos contemporains arabophones, la lecture du Coran est loin d’être une partie
7de plaisir. Le Coran est censément écrit en ce que nous appelons « Arabe Classique » ;

4 Calculs effectués sur base des chiffres disponibles sur http://www.cia.gov/cia/publications/factbook/ en
janvier 2005
5
Nombre de ces traductions sont trouvables sur le Web ; par exemple, http://www.quran.org.uk/index.html
6 Voir Appendice de “Bibliography of Translations, in Arabic Literature to the End of the Umayyad Period”, ed.
Beeston, Johnstone et al, Cambridge, Cambridge University Press, 1983, p.502-520.
7
Il est en fait assez difficile d’établir quelle est exactement la langue du Coran ; voir notamment à ce sujet le
livre d’Ibn Warraq “What the Koran Really Says: Language, Text and Commentary”, Prometheus Books, 2002
2 mais la majeure partie des populations arabes modernes ne parle, ne lit, ou n’écrit pas en
8Arabe Classique. Nous sommes confrontés à ce que les linguistes nomment un
phénomène de « diglossie », situation d'un groupe humain qui pratique deux langues en
leur accordant des statuts hiérarchiquement différents, même si ces langues ou variétés
9linguistiques sont apparentées et partiellement inter-compréhensibles . Ici, les variétés
linguistiques sont le « Haut » Arabe, appelé « Arabe Littéraire Moderne » ou « Arabe
Standard Moderne », dérivé directement de l’Arabe Classique, et le « Bas » Arabe, « Arabe
Courant » qui regroupe en fait les dialectes communément parlés.
L’Arabe Standard Moderne est appris à l’école, au même titre que le Sanskrit ou le Latin
sous d’autres latitudes. Il est (en principe) employé à l'écrit et à la communication dans des
situations très formelles (sermons, cours magistraux, journaux parlés, une partie de la
presse écrite…).
10Ci-contre, illustration de la complexité des variétés arabes contemporaines . Le
MSA (Arabe Standard Moderne) est dérivé de l'Arabe Classique mais ne permet
pas de comprendre les conversations quotidiennes.
L’Arabe Courant est utilisé dans la vie de tous les
jours (en famille, avec les amis, en radio et télévision
pour les divertissements,…). Cependant, comme le
11
note Alan Kaye , « les différences entre les
nombreux dialectes de l’Arabe Courant et l’Arabe Standard sont telles qu’un fallah (paysan)
qui n’a pas été à l’école peut à peine en comprendre quelques mots et expressions sans
éprouver de grandes difficultés. On pourrait assembler une douzaine de fallahin qui,
n’ayant jamais été exposés à l’Arabe Standard, auraient beaucoup de peine à se
comprendre mutuellement ».
Enfin, les érudits qui affirment que « quiconque pouvant lire un journal en Arabe Standard
Moderne n’aura pas de difficulté à lire l’Arabe Classique du Coran ou d’autres textes

8 Sans même parler du problème de l’analphabétisme touchant ces régions – et, par exemple, près de 50%
des Egyptiens…
9
Charles Ferguson, “Diglossia”, Word, Vol.15, No.2 pp325-340, Aug.1959; William Marçais, “La diglossie
arabe”, L’Enseignement public –Revue Pédagogique, tome 104, no 12, 1930, pp.401-409
10 Ce schéma ne se trouvait pas dans l’article original d’Ibn Warraq, mais est issu de http://www-
personal.umich.edu/~andyf/digl_96.htm.
11
Alan S. Kaye, “Arabic” , in “The Major Languages of South Asia, The Middle East and Africa”, ed. Bernard
Comrie, London, Routledge, 1990, p.181
3 anciens » peignent un tableau trompeur de la situation linguistique des sociétés
arabophones modernes ; ils se montrent insensibles aux changements de signification et
d’utilisation des termes qui sont intervenus depuis l’époque de l’Arabe Classique, en un mot
à l’évolution de la langue sur une très longue période et dans une zone géographiquement
12très vaste . De plus, toute personne ayant vécu au Moyen-Orient ces dernières année

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text