Suivi de l'objectif de baisse d'un tiers de la pauvreté en cinq ans : rapport au Parlement - Décembre 2010

icon

64

pages

icon

Français

icon

Documents

2010

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

64

pages

icon

Français

icon

Ebook

2010

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Le rapport décrit dans une première partie l'évolution de la pauvreté au travers du tableau de bord de suivi de l'objectif de réduction de la pauvreté et des premiers résultats issus du système de veille sur la pauvreté et l'exclusion déployé au cours de l'année 2009. Ces éléments sont complétés par des indicateurs développés dans le cadre européen puisque le Conseil européen, réuni le 17 juin 2010, a souhaité définir une cible européenne quantifiée de réduction de la pauvreté qui figure parmi les cinq objectifs clés de la Stratégie Europe 2020.Il présente dans une seconde partie les principales actions mises en oeuvre depuis 2008 par le Gouvernement pour lutter contre la pauvreté et l'exclusion, parmi lesquelles la mise en oeuvre du Revenu de solidarité active (RSA).
Voir Alternate Text

Publié par

Publié le

01 décembre 2010

Nombre de lectures

6

Licence :

En savoir +

Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique

Langue

Français








RAPPORT AU PARLEMENT

SUIVI DE LOBJECTIF DE BAISSE DUN TIERS
DE LA PAUVRETE EN CINQ ANS





Décembre 2010














Introduction


Partie 1 lotuoinLvé récente de la pauvreté en France et en Europe

A Le tableau de bord annuel de suivi de menegngalet de réduction de
la pauvreté

B La projection des taux de pauvreté en 2009 : un exercice complexe
et otriolarepxe

C Le déploiement dun système de veille sur les phénomènes de
pauvreté et dexclusion sociale

D Les indicateurs et objectifs quantifiés de pauvreté au niveau
européen


Partie 2 Laction du menetgouvern pour lutter contre la pauvreté et
lexclusion

A Le revenu de solidarité active : une politique globale de lutte contre
la pauvreté

B Les leviers de laction publique en faveur de la réduction de la
pauvreté par objectif du tableau de bord

C Le soutien financier déployé

2
‐ ‐

P 3


P 5

P 5


P 14


P 15


P 19



P 23


P 23


P 30


P 60



Le 17 octobre 2007, à loccasion du vingtième anniversaire de la journée mondiale du refus de la
misère, le Président de la République a annoncé son objectif de réduire dun tiers la pauvreté en
cinq ans. La loi du 1er décembre 2008 généralisant le revenu de daritéilos active et réformant
les politiques noitrseind transcrit dans la loi cet engagement et prévoit la artimsniossn au
Parlement, chaque année, dun rapport sur les conditions de ontisaliéar de cet objectif.

Pour mesurer cette action volontariste le gouvernement sappuie sur un outil de suivi
permanent de nlvélotuoi de la pauvreté : le tableau de bord annuel. Celui‐ci permet de vérifier,
année après année, éltfeifacic et la pertinence des leviers utilisés pour réduire la pauvreté. Le
recueil de ces données constitue une avancée certaine par rapport la période antérieure durant
laquelle les mesures nétaient pas suivies.

Succédant au premier rapport rendu public en octobre 2009, le présent rapport décrit dans une
première partie lévolutoin de la pauvreté au travers des résultats retracés par le tableau de
bord.

Celui‐ci repose sur un indicateur central : le taux de pauvreté ancré dans le temps (base 2006). Il
rassemble, en outre, un ensemble dindicateurs complémentaires visant à décrire les différents
aspects du phénomène lneonsitldimineum de la pauvreté.

Toutefois, les évolutions mises au jour par ces indicateurs sont relativement anciennes puisque
les dernières valeurs connues ne portent que sur une période allant jusquà 2008. En pa,rlueitrci
elles ne prennent pas en compte les effets de la crise mondiale ni limpact des mesures prises
par le evnrguotmene pour lutter contre la pauvreté, pour la plupart mises en uvre durant
lannée 2009 (mise en place du RSA, Plan emploi des jeunes, mesures de relance, Agir pour la
jeunesse, ).

Cest pourquoi, pour disposer déléments récents sur la pauvreté et pouvoir être plus réactif
dans la mise en uvre des politiques publiques, le ougrnveenemt a souhaité mettre en place un
système de veille sur les phénomènes de pauvreté et dexclusion sociale. Ce système repose sur
trois outils essentiels : une enquête semestrielle auprès dun panel dacteurs de terrain, un
baromètre trimestriel auprès des ménages sur leurs contraintes budgétaires et matérielles
(dispositif déployé en 2009) et des enquêtes ponctuelles pour améliorer la connaissance de
phénomènes particuliers.

Cette démarche globale visant à mieux appréhender les phénomènes de pauvreté rejoint les
préoccupations développées au sein de lUnion Européenne dans le cadre de la nouvelle
Stratégie Europe 2020 qui définit une cible européenne quantifiée de réduction de la pauvreté.

Dans une seconde partie, le rapport met en évidence les principales actions mises en uvre
depuis 2008 par le gouvernement pour lutter contre la pauvreté et l.esionxclu

En outre, le Revenu de irétsodali active concoure à la nréiaolaits de lobjectif de réduction dun
tiers de la pauvreté en cinq ans. Il constitue le levier central de laction publique. Le rapport

‐3‐

présente un bilan de la première année de sa éralgénionisat ainsi que lextension de ce idpsifosit
aux jeunes actifs de moins de 25 ans. Enfin, il trace les tivesperspec de la onifilitacpmis des
règles de gestion afin de renforcer son efficacité.

Enfin, la mise en uvre des actions gouvernementales est complétée par la edircsoitnp des
principales dépenses engagées en direction des publics frailig.sés Cette description a pour
ambition de donner une vue globale des financements des politiques dinclusion sociale sur des
crédits de lEtat et des crédits hors Etat.

Lensemble de ces éléments permet de dresser un tableau actualisé de léovulitno de la
pauvreté en France.

Le taux de pauvreté ancré dans le temps tend à diminuer de manière sensible, dans le sens de
lobjectif fixé par le Président de la République, même si autres tdeiucrasin complémentaires
évoluent peu.

Par ailleurs, les effets de la crise ont été atténués en France par le jeu des stabilisateurs
automatiques que constituent les itatsnoserp sociales ou lassurance chômage, par exemple, et
par les mesures prises dans le cadre du Plan de relance de léconomie. Pour autant, les
difficultés de nos yotisnencco ont perduré pendant la période observée et justifient la poursuite
dune action tnraovoliste du gouvernement.

Dans cette perspective il parait niidpsnesable amélriored encore noavitbserlo des phénomènes
de pauvreté et de conduire de nouvelles réflexions en lien avec le Conseil national des politiques
de lutte contre la pauvreté et lexclusion sociale (CNLE) et oirebOesvrtal national de la pauvreté
et de lexclusion sociale (ONPES).

‐4‐


Lévolution récente de la pauvreté en France
et en Europe


Lévolution de la pauvreté en France est appréhendée au travers du tableau de bord de suivi de
lobjectif de réduction de la pauvreté et des premiers résultats issus du système de veille sur la
pauvreté et noiexluscl déployé au cours de lannée 2009. Ces éléments sont complétés par des
indicateurs développés dans le cadre européen puisque le Conseil européen, réuni le 17 juin
2010, a souhaité définir une cible européenne quantifiée de réduction de la pauvreté qui figure
parmi les cinq objectifs clés de la Stratégie Europe 2020.

A. Le tableau de bord annuel de suivi de enlagegemtn de réduction de la pauvreté1

1. Ldniaticreu inprpacil, le taux de pauvreté monétaire ancré dans le temps en 2006 sétablit
à 11,6 % en 2008, en baisse de 11 % sur deux ans


Lindicateur principal retenu pour mesurer lobjectif gouvernemental de réduction de la
pauvreté de 2007 à 2012, est le taux de pauvreté monétaire ancré dans le temps, avec comme
année de référence lannée 2006. Il consiste à mesurer la part des ménages dont le niveau de
vie est, une année donnée, inférieur au seuil de pauvreté calculé en 2006 et revalorisé
uniquement de linflation les années suivantes jusquen 2011, fin de la période examinée. Selon
la définition officielle, ce seuil de pauvreté est équivalent à 60 % de la médiane des niveaux de
vie de la ion.ulatppo

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents