Pretty Doll
244 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
244 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description


Un boss sulfureux.



Une barmaid irrésistible.



Attention aux étincelles !



Ty est le patron aussi impitoyable que sexy du club de strip-tease 4 Play Club à Jackpot dans le Nevada. Décidé à agrandir ses locaux, il est prêt à tout. Quitte à faire chanter l’adjoint au Maire. Rien ne pourra le faire dévier de son plan. Ni personne. Enfin, c’est ce qu’il pensait jusqu’à ce qu’il croise deux yeux bleu clair. Si fascinants qu’ils lui font tout oublier.



Nora, se trouvant dans une situation financière plus que difficile, est contrainte de pousser les portes du 4PlayClub afin d’occuper le poste de barmaid. Tomber sous le charme de son boss ? Très peu pour elle. Sa famille est en danger et elle compte bien la sortir de là. Coûte que coûte.




Arriveront-ils à s’en tenir à leurs objectifs quand l’attirance qu’ils ressentent se mêle à l’équation et les trouble au point de tout oublier ? Même le plus important...


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 13 avril 2023
Nombre de lectures 6
EAN13 9782376526728
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0037€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Merci d’avoir acheté ce roman !
L’équipe de Butterfly Editions est heureuse de vous accueillir parmi ses lecteurs, en espérant que cette histoire vous captivera et vous passionnera.
Si vous souhaitez rester au courant de nos sorties et avoir accès aux premiers chapitres gratuits de nos romans, n’hésitez pas à vous abonner aux différents comptes officiels de Butterfly Editions.
Facebook : @editionsbutterfly
Instagram : butterflyeditionsfrance
Suivez-nous sur TikTok, pour avoir accès à du contenue inédit sur nos ouvrages.
TikTok : butterflyeditions
N’oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter pour vous tenir au courant de toutes nos sorties, événements et autres surprises… Pour y avoir accès, rendez-vous sur notre site www.butterfly-editions.com !
Bienvenue dans notre communauté !

Titre de l'édition originale : Pretty Doll
Copyright © Butterfly Editions 2023

Couverture © Butterfly Editions - Depositphotos
Tous droit réservés, y compris le droit de reproduction de ce livre ou de quelque citation que ce soit sous n'importe quelle forme.
Cet ouvrage est une fiction. Toute référence à des événements historiques, des personnes réelles ou des lieux réels cités n'ont d'autre existence que fictive. Tous les autres noms, personnages, lieux et événements sont le produit de l'imagination de l'auteur, et toute ressemblance avec des personnes, des événements ou des lieux existants ou ayant existé, ne peut être que fortuite.
ISBN : 978-2-37652-672-8
Dépôt Légal : Mai 2023
22052023-2030-VF
Internet : www.butterfly-editions.com
contact@butterfly-editions.com
Julia Teis
Pretty Doll


ISBN : 978-2-37652-672-8

À ma fille, mon mari, ma famille.
À mon Api, ma Queen R, ma So., ma Marine, ma Momo, ma Laurie, merci de me soutenir dans chacun de mes projets !
À mes lectrices et mes lecteurs qui me suivent dans mes délires.
Bonne lecture à tous ! "
Chapitre 1

Unholy – Sam Smith, Kim Petras
Ty

Accoudé au bar, au fond de la salle, à côté de mon ami et second, Ryan, un verre de whisky pur malt en main, j’attends mon rendez-vous en observant la pièce principale de mon club de strip-tease . J’en suis assez fier. Sachant d’où je viens, je trouve que je ne m’en suis pas trop mal sorti.
Une danseuse fait le show sur scène, attirant tous les regards sur elle quand elle ôte ses sous-vêtements de scène. Les autres filles se pavanent dans la salle, en petites tenues, à la recherche d’un pigeon qui sera prêt à débourser tout ce qu’il possède pour passer un peu plus de temps avec elles, dans un endroit intime.
Un homme, trente ans passés, propre sur lui, en costard cravate, fait son entrée. Malgré sa nervosité, il se dirige vers le bar d’un pas assuré. Après avoir attiré l’attention de Nick, le barman , il lui parle, sûrement pour me demander. Je sais qu’il s’agit de l’homme que j’attends. Il faut dire que je me suis renseigné sur lui avant de le faire venir ici.
Depuis l’ouverture du club, Ryan est à mes côtés, tout comme Crystal, ma première danseuse. Nous en avons vu défiler des types, des rendez-vous foireux. Celui-ci n’est pas le premier, et encore moins le dernier.
Je n’ai donc pas besoin d’être à proximité d’eux pour savoir que Nick lui propose un verre. Une fois que son choix sera fait, il l’invitera à s’asseoir à la table qu’on lui a réservée, pas très loin de la scène pour qu’il puisse profiter du spectacle en m’attendant. Son verre va se matérialiser devant lui grâce à la charmante femme qu’est Crystal.
D’ailleurs, à peine a-t-il posé ses fesses sur le fauteuil que cette dernière apparaît à mes côtés.
— Il est arrivé, dit Ryan avant que Crystal n’ait pu ouvrir la bouche.
Je n’ai pas le temps de faire une remarque désobligeante sur sa prise de parole inopinée, Nick nous rejoint avec son verre. Heureusement qu’il nous tourne le dos, sinon il aurait senti le coup monté.
— Il a voulu un soda, nous informe le barman en le donnant à Crystal.
Le verre a tout juste quitté sa main qu’il reprend son poste. Faut dire que ce ne sont pas les clients qui manquent en ce samedi soir. Il a autre chose à faire que blablater avec nous.
On en apprend beaucoup sur une personne grâce à son choix de consommation. Avec le sien, je sais deux choses : la première, il souhaite rester lucide durant notre rendez-vous, belle preuve de sérieux. La seconde, j’ai droit à une putain de grosse mauviette.
— Ça promet, s’exclame Crystal en arrivant à la même conclusion que moi. Bon, j’y vais. Souhaitez-moi bonne chance.
— Tu en as vraiment besoin ? ricane Ryan.
— Non, mon chou, je suis la meilleure.
Elle ponctue sa phrase d’un petit clin d’œil et d’un balancement de sa chevelure blonde.
Bien que sa jeunesse soit passée, elle n’en reste pas moins une magnifique femme. Elle est exactement comme les poupées Barbie de notre enfance, attirant particulièrement les hommes qui viennent ici. C’est grâce à son physique qu’elle a autant de succès auprès d’eux.
Elle s’éloigne pour charmer notre cher adjoint au maire. Je ne m’inquiète pas, je sais qu’elle s’en sortira à la perfection. Il faut dire qu’elle connaît les enjeux de cette entrevue et que j’allonge gracieusement la monnaie. Pour cette opération, je ne dois rien laisser au hasard.
Ce rendez-vous est très important pour l’avenir du club. Nous avons atteint notre capacité maximale d’accueil. Je n’ai plus assez de place pour que chacune de mes danseuses ait son propre salon privé. Elles ne viennent pas travailler ici pour mon sourire avenant et ma sympathie, mais pour se faire un max de blé en un minimum de temps. C’est dans les salons qu’elles en gagnent le plus, et moi aussi au passage.
Plus Crystal se rapproche de sa cible, plus elle balance son cul. Ce qui me fait esquisser un sourire. Je n’en serais pas arrivé là où j’en suis sans elle.
— Tu peux aller vérifier discrètement que les caméras sont en place et fonctionnent ? demandé-je à mon videur.
J’ai tellement besoin de faire cette extension, que je ne veux pas que tout foire aussi près du but. Je veux être sûr du moindre détail.
— Oui, j’y vais.
Ryan a très bien compris dans quel état d’esprit je suis ce soir. C’est pour ça qu’il n’émet aucune objection ni pique à mon attention. Il m’obéit sans rechigner.
En attendant, j’observe Crystal faire son numéro de charme à sa pauvre victime qui ne sait pas encore à quoi s’en tenir. Elle est douée à ce petit jeu. Elle l’approche de manière langoureuse, telle une lionne devant sa proie. Lorsqu’elle a capté son regard, elle lui fait son plus beau sourire, celui qui attire dans ses filets la gent masculine. Elle a bien capté son attention. Il ne regarde même plus les jumelles qui finissent leur show, et encore moins les autres nanas qui se baladent en petites tenues autour de lui. Il n’a d’yeux que pour la magnifique blonde à ses côtés.
Tout en mettant sa généreuse poitrine en avant, elle dépose son verre devant lui. Durant tout le procédé, il n’a pas détaché les yeux de ses seins. Faut dire qu’ils sont particulièrement bien faits, nous n’avons pas lésiné sur les honoraires du chirurgien pour arriver à un tel résultat.
Sa réaction me rassure, elle lui plaît, donc il n’est pas gay. Dans le cas contraire, j’aurais été dans la merde. C’est moi qui m’y serais collé, même si je suis 100 % hétéro – quand tu ne peux pas faire autrement…
Bunny, dans un costume de lapine aguicheuse avec sa carotte hors norme, remplace les jumelles. Notre victime ne tourne toujours pas la tête dans sa direction. Il reste captivé par notre chère Crystal. Et ce malgré le bruit que les autres hommes ont fait pour accueillir notre petite lapine. Un léger sourire étire mes lèvres. Un plan qui se déroule à la perfection. Pour fêter ça, je bois une bonne rasade de mon verre.
Avant qu’il n’ait pu s’offusquer de sa présence, Crystal s’empare d’un fauteuil et s’installe à ses côtés. Les deux sièges sont tellement proches que les accoudoirs se touchent. Mal à l’aise, sûrement à l’étroit dans son pantalon, il se réajuste contre son assise de droite à gauche et se place le dos bien droit. Comme je le comprends, ça m’est arrivé un certain nombre de fois. Le pauvre, il n’est pas au bout de ses surprises.
Ryan revient alors que Crystal engage la conversation avec l’homme.
— C’est bon, tout est OK. J’ai même pensé à vérifier l’angle pour être sûr de l’avoir lorsqu’il sera assis.
— Parfait, je ne veux pas qu’on se loupe sur ce coup. Il faut que les travaux débutent rapidement.
Les plans pour l’extension sont prêts, validés avec l’architecte et les filles. Les ouvriers sont prévenus et en stand-by . Il ne me manque plus que la signature sur le permis de construire pour pouvoir commencer. Monsieur le Maire n’est pas un homme facile à approcher, surtout quand il sait qui je suis et ma relation avec le club le plus controversé de sa ville. Même si tout le monde finit par venir me voir à un moment ou à un autre, les gens n’aiment pas trop être vus en ma compagnie. Je m’en accommode, tant que j’obtiens ce que je souhaite.
Pour pallier ce petit souci, nous avons fait venir l’adjoint au maire, notre victime, pour lui mettre la pression et qu’il la mette à son chef, surtout en cette période électorale. Enfin, la manière d’obtenir la signature sur mon permis m’importe peu du moment qu’elle y figure.
Mon comparse hoche la tête en se réinstallant à mes côtés. Nous observons Crystal se rapprocher doucement de notre pigeon.
— Il a mordu à l’hameçon ? me demande Ryan.
— Il n’a pas quitté sa poitrine des yeux, il ne regarde même pas la scène. À ton avis ?
Il rit. Je reconnais que cette situation est assez comique.
— Aucun homme ne lui résiste.
Je ne suis pas aussi catégorique que lui. D’ailleurs, ça pourrait nous poser de sérieux problèmes un jour.
— Sauf si nous tombons sur un homosexuel. Là, il faudra que tu t’y colles.
Sa réaction ne se fait pas attendre, il s’insurge ostensiblement.
— Ah non ! Ne compte pas sur moi !
Vu son niveau sonore, quelques clients se tournent dans notre direction pour voir ce qu’il

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents